Retour
Sortie

Trois bonnes raisons de se précipiter sur la Compile de Tranzistor

  • Partagez  'Trois bonnes raisons de se précipiter sur la Compile de Tranzistor' sur Facebook
  • Partagez 'Trois bonnes raisons de se précipiter sur la Compile de Tranzistor' sur Twitter
  • Partagez 'Trois bonnes raisons de se précipiter sur la Compile de Tranzistor' sur LinkedIn
  • Imprimer 'Trois bonnes raisons de se précipiter sur la Compile de Tranzistor' en format PDF

Tranzistor, la revue de Mayenne Culture, édite de temps à autres une compile. La Compile. Celle des groupes Mayennais qui montent, celle des artistes plus discrets mais dont le talent est indéniable. La 8ème Compile est donc disponible, et nous avons eu la chance de l’écouter en avant-première.

#1 : Parce qu’il faut le dire, la pochette est remarquable

Cette année, c’est Thomas Baudre qui signe la pochette. Un bateau à l’horizon qui nous invite au voyage musical. Thomas Baudre est un artiste bien connu en Mayenne. Il vient de réaliser son premier film documentaire d’animation, Depuis les champs. Nous en avions d’ailleurs parlé ici. Thomas, c’est un raconteur d’histoire. Avec son pinceau, ses images, il éveille l’imaginaire. Et c’est, comme toujours, très réussi.

#2 : Parce que Dureau à Maine, il y en a pour tous les goûts

Vous êtes rap ? Dureau devrait vous ravir. Mais justement, la force de la Compil, c’est d’y associer des styles pour chacun. Du violon de Johannes au blues de Chaban, de l’électro de Maine ! à la voix de Touttim, la Compile s’amuse de ces styles.

#3 : Parce qu’au-delà d’un CD, c’est toute une démarche de diffusion de la musique qui est proposée

Le CD est la Compile historique bien sur, mais tout autour, les occasions sont nombreuses pour vous faire découvrir les artistes. Sur les plateformes de musique en ligne tout d’abord (Spotify, Deezer…), mais aussi il y a quelques jours à Saint-Berthevin ou jusqu’à fin octobre dans les médiathèques, les artistes viennent jusqu’à chez vous !

Type éditorial