Retour
Actualité

Sur la route des joyaux de la Mayenne

  • Partagez  'Sur la route des joyaux de la Mayenne' sur Facebook
  • Partagez 'Sur la route des joyaux de la Mayenne' sur Twitter
  • Partagez 'Sur la route des joyaux de la Mayenne' sur LinkedIn
  • Imprimer 'Sur la route des joyaux de la Mayenne' en format PDF

L'association Quatre pas(s) en Mayenne réunit quatorze joyaux du territoire dont leurs propriétaires veulent partager les richesses. 

Depuis le 28 juin, l'abbaye de Clairmont est le quatorzième site de la route des Joyaux de la Mayenne. En un peu moins de trois ans, l'association Quatre pa(s) en Mayenne a réussi son lancement. Patrimoine, Parcs et jardins, Passion, Partage… Quatre "pa(s)" qui rassemblent propriétaires, gestionnaires de sites et passionnés. 


« Ce n'est pas la route des châteaux privés, précise d'emblée la présidente Catherine Cauchois. Les adhésions du Moulin de Thévalles et celle de Fontaine-Daniel montrent combien le panel des joyaux de la Mayenne est diversifié. Tous les trésors du patrimoine peuvent jalonner cette route des joyaux ». Nul besoin de label, de classement ou d'inscription au répertoire des monuments historiques. « La seule condition, liée aux critères d'ouverture et de partage, est l'accès à la visite sans rendez-vous au moins 40 jours par an et 6 heures par jour entre le 1er juillet et le 30 septembre », précise Catherine Cauchois.


Elle ajoute : « Nous gagnons en visibilité et, sur le plan moral, la cohésion donne du courage. Nous pouvons mutualiser de nombreux outils de communication et surtout avoir accès aux appels d'offres grâce à la constitution d'une association. Ce faisant, nous mettons en valeur le travail des artisans d'art : couvreurs, sculpteurs, tailleurs de pierre, menuisiers, charpentiers (…) qui font vivre le patrimoine et transmettent leurs savoirs ».

Superbe salon d’apparat avec ses boiseries sculptées et ses peintures murales dans le château de Magnanne situé à Ménil, non loin des bords de la Mayenne.

Jolie interprétation des mascarons de la Renaissance sur l’un des plafonds du manoir de Favry situé à Préaux.

Le château de la Grande Courbe à Brée, une demeure fortifiée édifiée sur les bords de la Jouanne.

Les couleurs flamboyantes du grenier, du monte-sacs et la pesée du moulin de Thévalles à Chémeré-le-Roi.

Une salle à manger raffinée du château de Craon que l’on surnomme le petit Versailles de la Mayenne.

À Saint-Sulpice, le majestueux château de la Rongère est inscrit aux Monuments historiques depuis 1991.

Type éditorial