Retour
Développement durable

Rivière La Mayenne

  • Suivez nous sur Facebook
  • Suivez nous sur Twitter
  • Partagez

Y naviguer, s’y prélasser, la longer à pied, à cheval, en vélo, y pêcher, y naviguer, pique-niquer à ses abords, la contempler… Fidèle icône de notre paysage, la rivière la Mayenne occupe votre espace et votre temps. Mais aussi ceux des touristes avec laquelle nous la partageons. Pour en profiter encore et encore, le département couple des actions de préservation d’une part, et d’attractivité d’autre part.

Site naturel et populaire, la navigation s’y est développée ainsi que les circuits à vélo sur les chemins du halage qui s’étendent de Ouistreham à la Rochelle grâce aux itinéraires cyclables Vélo Francette et la Loire à vélo.

La rivière La Mayenne, espace naturel géré par le département

La rivière La Mayenne est un espace géré par le Conseil départemental. Celui-ci entretient régulièrement le chemin de halage. Pour que la Mayenne soit navigable par exemple, des travaux sont entrepris tous les trois ans, pour abaisser de manière artificielle, le niveau de la rivière : c’est ce que l’on appelle les écourues.

Le saviez-vous ? Les écourues sont souvent l’occasion de découvrir une nouvelle facette de la rivière. On y trouve des curiosités, et c’est aussi l’occasion rêvée de parcourir le lit de la rivière à pied ! Découvrez dès maintenant le reportage des dernières écourues.

Espace naturel sensible, la rivière La Mayenne est choyée et étudiée avec soin par les services du Département. Des lieux de reproduction pour les poissons sont recréés, des chemins pour faciliter le passage d’animaux migrateurs sont également mis en place dans la rivière, ainsi que de nombreuses actions environnementales visant à protéger l’eau, la végétation et l’ensemble des êtres vivants qui s’y trouvent.

Se balader et naviguer sur la rivière Mayenne

La rivière La Mayenne dispose sur soixante kilomètres de 37 écluses allant de Mayenne à Château-Gontier. Cette navigation régale les visiteurs par la beauté de son panorama. A bord d’une petite péniche ou de bateaux électriques, le public peut embarquer pour de petits séjours, découvrir le long de la Mayenne, une faune et une flore en abondance. Des bateaux croisières proposent aussi de déjeuner à bord, le temps d’une escapade Mayennaise bucolique.

Côté pêche, la rivière Mayenne n’est pas en reste. Paradis pour les pêcheurs, le Sud Mayenne est plébiscité toute l’année. Villiers-Charlemagne abrite même un village entièrement dédié à l’activité piscicole.

Sur le halage, la rivière dispose de nombreuses voies vertes et chemins du halage pour pouvoir profiter d’elle à pied, à cheval et à vélo. Le chemin de halage long de 90 kilomètres vous promet un environnement verdoyant et de nombreuses découvertes. Amoureux de la nature, vous allez être comblés !

Des maisons éclusières soutenues, pour une activité plus riche

Pour attirer davantage de touristes et de promeneurs, le Département a lancé un appel à projets pour transformer les maisons éclusières parfois abandonnées en bordure de rivière en lieux de partage et de convivialité.

Restauration, activité nautique, hébergements touristiques… autant d’idées et de projets pour mettre en avant l’environnement fluvial et le rendre plus attractif. Dans le cadre de ce projet, huit maisons éclusières ont été soutenues pour des activités nouvelles en bord de la Mayenne.

Avis à la batellerie

À lire aussi

  • Mission

    Vous aussi ? Vous aussi, vous avez pris conscience de la nécessité d’agir en faveur de notre environnement ? Vous avez raison !

Type éditorial