Retour
Article

LDA 53 : laboratoire départemental d’analyses de la Mayenne

  • Suivez nous sur Facebook
  • Suivez nous sur Twitter
  • Suivez nous sur LinkedIn
  • Imprimer (PDF)

Si l’effet domino peut avoir un aspect fascinant, en matière de sécurité sanitaire, il peut se montrer dévastateur. Essentielle, la prévention doit permettre d’éviter toute propagation néfaste et garantir des espaces de vie sains. Le département travaille en collaboration avec les acteurs locaux de la filière, pour garantir, par la santé des animaux, celle des humains.

Le laboratoire départemental, partenaire essentiel pour la santé de tous

Éradiquer les maladies contagieuses dans les troupeaux pour qu’ils survivent tout en évitant qu’elles ne se transmettent à l’Homme, voilà à quoi étaient voués les laboratoires départementaux.

Aujourd’hui, ces laboratoires ont bien évolué et ont laissé place à de plus larges missions de conseil, de prévention, de mise en place de nouvelles techniques et de suivi de réglementation. Au LDA 53, ces missions s’articulent autour de quatre axes principaux : la santé des animaux, l’hygiène alimentaire, l’hydrologie et l’accompagnement des agriculteurs.

La santé animale

Le travail des équipes consiste à analyser les causes et conséquences de la mort d’un animal. Pour ce faire, elles réceptionnent au laboratoire des cadavres d’animaux et morceaux d’organes pour les autopsier et analyser leurs liquides biologiques.

Pour garantir un résultat fiable et un diagnostic approfondi, les techniques utilisées au LDA 53 se sont modernisées au fil du temps : biologie moléculaire, examens parasitologiques et virologie font partie des méthodes pour vérifier la présence éventuelle de parasites et bactéries présentes chez l’animal.

L’hygiène alimentaire

Pour veiller à une hygiène alimentaire saine sur le territoire et contrôler ce que consomme la population, le LDA 53 travaille main dans la main avec de nombreux acteurs locaux : cantines scolaires, industriels du secteur agro-alimentaire, restaurateurs traditionnels...

Le laboratoire départemental d’analyses de la Mayenne a plusieurs casquettes :

  • Il contrôle les matières premières et les produits finis commercialisés par les industriels,

  • Il analyse et forme les restaurateurs aux règles d’hygiène,

  • Il procède aux contrôles d’hygiène officiels mis en place par le Gouvernement.

Ces missions de conseil et de contrôle ont pour objectif de préserver la santé de chacun autour d’une démarche bienveillante d’accompagnement des professionnels de la restauration et artisans de bouche.

L’hydrologie

Le LDA 53 vérifie la qualité de l’eau, partout et pour tous. Toutes les eaux sont concernées : l’eau consommée quotidiennement par les Mayennais, les eaux de baignade, celles présentes dans les stations d’épuration, les rivières ou encore l’eau dans les campings ou les vestiaires sportifs collectifs. Le laboratoire départemental d’analyses de la Mayenne s’assure qu’aucun élément chimique ou parasitaire ne s’infiltre dans les eaux du territoire. Des analyses de cours d’eau sont régulièrement effectuées en collaboration avec de nombreuses collectivités mayennaises.

L’analyse à destination des agriculteurs

Dans une démarche d’accompagnement, d’aide au diagnostic et à la décision, le laboratoire départemental d’analyses collabore avec les agriculteurs mayennais et la Chambre d’agriculture. A travers cet accompagnement, il propose des analyses aux professionnels du secteur tels que les éleveurs, les vétérinaires ou les agriculteurs.

Le LDA 53 vérifie également les sols et l’alimentation animale. Il s’assure, entre autres, que la nourriture donnée aux animaux possède les nutriments nécessaires à leur bon développement.

À lire aussi

  • Mission

    C’est quand l’urgence est là qu’il faut trouver une réactivité forte de tous les services: parce que des vies sont en danger, parce que des territoires souffrent d’événements climatiques hors norme, la mobilisation de tous est essentiel.

Type éditorial