Retour
Enfance et familles

L’aide sociale à l’enfance

  • Suivez nous sur Facebook
  • Suivez nous sur Twitter
  • Suivez nous sur LinkedIn
  • Imprimer (PDF)

Parce que des enfants peuvent être victime de maltraitance ou de négligence, mais aussi parce que des parents peuvent avoir besoin d’être accompagnés, le Département se mobilise au travers de l’Aide Sociale à l’Enfance. Mission importante de la collectivité, elle résume à elle seule l’ambition des politiques de solidarité : proche, accompagnement et professionnalisme. 

L’Aide Sociale à l’Enfance, des professionnels à l’écoute.

Accompagner et conseiller les parents, prévenir d’éventuels dangers, recueillir et évaluer les situations de maltraitance, prendre en charge et accueillir les enfants temporairement séparés de leur milieu d’origine, le tout dans le souci de protéger les enfants: voici les principales missions des équipes de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE).

Les professionnels de l’enfance évoluent au plus près d’un large public : mineurs, jeunes majeurs de moins de 21 ans ayant des difficultés d’insertion sociale, pupilles de l'État, femmes enceintes ou bien encore mères isolées avec enfants de moins de 3 ans. Ensemble, ils œuvrent à :

  • Apporter un soutien matériel et éducatif aux mineurs, à leurs familles et aux jeunes majeurs de moins de 21 ans.

  • Organiser des actions collectives afin de prévenir la marginalisation et faciliter l’insertion ou la promotion sociale des jeunes et des familles

  • Pourvoir à l’ensemble des besoins des mineurs confiés au service

  • Mener des actions de prévention autour de situations de danger à l’égard des mineurs et organiser le recueil ainsi que la transmission d’informations préoccupantes.

  • Veiller à maintenir les liens d’attachement

  • Veiller à la stabilité du parcours et à l’adaptation du statut de l’enfant

  • Mener en urgence des actions de protection en faveur des mineurs

 

La protection de l'enfance

L’ASE, par le biais de sa cellule de recueil des informations préoccupantes (CRIP), est chargée de recueillir et d’évaluer toutes informations transmises (par l’école, une association, un tiers.. ) et relative à  l’enfance en danger ou en risque de l’être. Pour les situations les plus graves, un signalement est adressé directement au Procureur de la République afin qu’une mesure puisse rapidement être exercée (placement, mesure éducative).

Les services de l’aide sociale à l’enfance peuvent également solliciter et/ou mettre des œuvres des mesures d’accompagnement éducatives à domicile ainsi que des mesures d’accompagnement budgétaires

Les offres d’accueil en protection de l’enfance

En Mayenne, les enfants confiés à l’ASE sont accueillis soit en familles d’accueil (270 assistantes familiales, salariées du Département), soit au sein d’établissements habilités et financés par le Département. L’ASE assure également la gestion de 2 maisons d’accueil et dispose d’appartements afin de permettre de travailler l’autonomie des jeunes (16-18 ans) dans le cadre d’un accompagnement renforcé mis en œuvre par les professionnels du pôle de préparation à la majorité.

L’accent mis sur la prévention

Le soutien apporté par les services de l’ASE aux enfants et à leurs familles se traduit de diverses façons : l’intervention de professionnels à domicile pour aider au quotidien les parents ; l’octroi d’allocations (sous conditions) permettant de subvenir aux besoins fondamentaux des enfants, la réalisation de mesures éducatives à domicile ou bien encore le financement d’un service de prévention spécialisée qui intervient directement auprès des jeunes, dans la rue.

Le travail partenarial, force de l’ASE en Mayenne

Dans son action sur la protection de l’enfance, l’ASE est accompagnée au quotidien par de nombreux partenaires associatifs. Le Département réunit ainsi un observatoire départemental de protection de l’enfance ayant pour mission d’échanger sur ces questions et de suivre ses grandes orientations en la matière. Ces actions se déclinent dans un schéma départemental de protection de l’enfance.
 

Accompagner le parcours vers l’adoption

La mission adoption, filiation et tutelles de l’aide sociale à l’enfance conseille et accompagne les personnes souhaitant adopter des enfants. Elle est notamment en charge d’informer les candidats sur les démarches à suivre, sur le contexte et la réalité de l’adoption ; d’instruire les demandes d’agrément, de suivre les enfants confiés dans le cadre de l’adoption nationale et internationale

Retracer et comprendre son histoire

L’ASE peut accompagner dans sa décision la femme souhaitant accoucher sous le secret et recueillir les éléments qu’elle accepte de laisser à son enfant . L’aide sociale à l’enfance travaille également au maintien du lien avec des personnes adoptées recherchant leurs origines. Elle favorise ainsi le dialogue avec un organisme national, le CNAOP pour leur donner accès, sous certaines conditions, aux éléments qui figurent dans leurs dossiers. Par ailleurs, qu’il est également possible de contacter la MAFT lorsque l’on a été confié à l’aide sociale à l’enfance et que l’on souhaite revenir sur son parcours de placement en demandant à consulter son dossier. Un accompagnement est proposé dans le cadre de cette consultation, permettant de bénéficier d’un soutien dans cette démarche.

Type éditorial