Retour
Sport

Tony Estanguet : On compte évidemment sur la Mayenne

  • Partagez  'Tony Estanguet : <q> On compte évidemment sur la Mayenne </q>' sur Facebook
  • Partagez 'Tony Estanguet : <q> On compte évidemment sur la Mayenne </q>' sur Twitter
  • Partagez 'Tony Estanguet : <q> On compte évidemment sur la Mayenne </q>' sur LinkedIn
  • Imprimer 'Tony Estanguet : <q> On compte évidemment sur la Mayenne </q>' en format PDF

La Semaine Olympique et Paralympique, qui se déroule du 4 au 9 février 2019, est dédiée à la promotion de la pratique sportive chez les jeunes. L'occasion pour Tony Estanguet, Président de Paris 2024, de rappeler le rôle central des territoires dans cette grande aventure des Jeux Olympiques.

 Vous avez débuté à Rennes une tournée des territoires devant l'Assemblée des conseils départementaux. Qu'attendez-vous des départements de France; pourquoi leur implication est-elle nécessaire ?

"On compte sur tous les départements de France pendant les cinq prochaines années pour faire des Jeux de Paris 2024, les Jeux de toute la France.

Paris 2024 ce n’est pas uniquement deux fois deux semaines de compétitions à Paris et en Seine-Saint-Denis, c’est une aventure collective de plus de cinq ans qui va concerner tous les Français. Le rôle des départements sera essentiel pour que les Jeux profitent au plus grand nombre et créent une véritable dynamique nationale."

Les Jeux 2024 sont l'occasion de développer la place du sport dans notre pays ?

"Paris 2024 c’est l’occasion rêvée pour développer la place du sport dans notre pays et par-dessus tout, faire entrer un peu plus de sport dans le quotidien des Françaises et des Français.

J’ai la conviction que le sport a un rôle beaucoup plus important à jouer dans notre société que celui qu’il occupe actuellement, en particulier dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’inclusion, du changement de regard sur le handicap…

Avec la mobilisation de tous – acteurs publics, entreprises, associations, mouvement sportif… - nous réussirons à contribuer à changer le quotidien des Français, grâce au sport".

Vous êtes venu en Mayenne en 2012. Le département, avec son équipement 'Espace Mayenne' (vélodrome de niveau national et mur d'escalade homologué pour les compétitions internationales) est bien placé pour accueillir des athlètes. Quel rôle pour la Mayenne ?

"Il y aura mille et une opportunités pour la Mayenne et l’ensemble de ses communes de vivre les Jeux d’ici 2024. Traditionnellement, la mobilisation des collectivités du pays qui accueille les Jeux Olympiques et Paralympiques s’organise autour de l’accueil de délégations sportives. Notre ambition va plus loin : notre ambition c’est de contribuer à mettre plus de sport dans la vie des gens.

Les départements comme la Mayenne font déjà énormément pour développer la pratique sportive. La question aujourd’hui, c’est comment ensemble on va plus loin. "

Comment les territoires pourront faire partie de l'aventure ?

"Pour la première fois dans l’histoire des Jeux, on a donc imaginé un dispositif de labellisation des territoires. Le label « Terre de Jeux » sera attribué sur la base de l’engagement des collectivités pour mettre plus de sport dans la vie des gens. Il y aura une place pour toutes celles qui veulent s’engager, quels que soient leur taille ou leurs moyens.

L’objectif c’est que chaque territoire puisse faire partie de l’aventure des Jeux, dès maintenant, en participant aux programmes Paris 2024 ou en développant ses propres projets. Cela ne veut pas forcément dire des investissements en plus, c’est surtout plus de synergie avec le mouvement sportif. Le dispositif sera lancé à l’été 2019 avec une plateforme en ligne mais toutes les collectivités peuvent déjà se mobiliser dans le cadre de la Semaine Olympique et Paralympique de l’école à l’université ou de la Journée Olympique, le 23 juin prochain. On compte évidemment sur la Mayenne pour jouer le jeu ! C’est votre engagement qui permettra de faire vivre les Jeux dans tous les territoires."

Type éditorial