Retour
Sport

Stade Lavallois, des tangos au féminin

  • Suivez nous sur Facebook
  • Suivez nous sur Twitter
  • Suivez nous sur LinkedIn
  • Imprimer (PDF)

A l’occasion de la rencontre internationale France – Allemagne le jeudi 28 février prochain à Le Basser et à l’approche de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, qui se tiendra en France du 7 juin au 7 juillet prochain, nous ouvrons un grand format sur le football féminin en Mayenne avec la section féminine du Stade Lavallois.

En raison du manque d’effectif, le Stade Lavallois s’était séparé de sa sélection féminine en 2011. Le regain pour cette discipline féminine, dû en partie aux excellents résultats des clubs français en compétition européenne et ceux de l’équipe de France, le club a décidé de créer une nouvelle section féminine dirigée par Anne Soldini. Bâtie en juillet 2018, l’équipe compte actuellement seize filles, « trois en école de foot, quatre en équipe mixte et neuf dans l’équipe U14F » détaille Anne Soldini en expliquant les catégorisations. « Les plus jeunes jouent en école de foot (de U6 à U9) tandis que les filles âgées de 10 ans et plus évoluent en mixte avec les garçons ou en équipe féminine selon leur niveau ».

Des ambitions affirmées

À 26 ans, l’ancienne joueuse du Stade Lavallois a été nommée responsable du pôle féminin. Salariée de la SASP depuis l’été dernier, elle est référent du football féminin. « C’est-à-dire que je m’occupe de toutes les filles au sein du Stade Lavallois aussi bien sur le plan sportif qu’extra-sportif (relation avec les parents etc.), en compétition comme hors compétition. J’organise également les tournées, les événements et je me charge de la partie administrative ».

Installée à Laval depuis dix ans, Anne Soldini pratiquait d’abord le foot avec les garçons à l’âge de 14 ans avant de rejoindre le pôle féminin en région parisienne. « J’ai été joueuse jusqu’à l’âge de 23 ans puis j’ai dû m’éloigner des terrains à la suite d’une blessure. J’ai pu commencer à entrainer des équipes grâce à mon métier d’éducatrice à l’AS Bourny Laval ». D’abord bénévole puis en service civique, Anne Soldini décide de passer son brevet de moniteur de football grâce au référencement de la ligue des Pays de la Loire afin d’entrainer toutes les catégories et d’obtenir un contrat de travail.

Elle est la deuxième femme à obtenir ce diplôme en Mayenne et entend bien remplir les objectifs du Stade Lavallois en visant l’élitisme avec son équipe.

Site web du Stade Lavallois

À lire aussi

Type éditorial