Retour
Actualité

Saint-Denis-d’Anjou, petite localité à fort caractère !

  • Suivez nous sur Facebook
  • Suivez nous sur Twitter
  • Suivez nous sur LinkedIn
  • Imprimer (PDF)

Il s’en fallut de peu, dit-on, qu’à l’heure de la création des départements, Saint-Denis-d’Anjou ne fût rattaché à un territoire voisin… Quelle perte c’eût été pour la Mayenne, dont les premiers députés ont eu la bonne idée d’étirer les angles ! Ainsi campés aux confins du Sud-Est mayennais, ses nombreux atours séduisent les amoureux du patrimoine.

Un récent contact dans le cadre de l’émission « Le village préféré des français » témoigne, s’il est nécessaire, de l’authenticité et du fort pouvoir de séduction de Saint-Denis-d’Anjou ! Il était trop tôt pour répondre positivement, mais ce n’est que partie remise !

Si cette commune de 1 600 habitants attire déjà de 2 000 à 3 000 visiteurs de juin à septembre, vu les efforts de restauration en cours, sa notoriété devrait s’accroître dans la décennie à venir. Une renommée digne d’un patrimoine d’une grande richesse, réparti au coeur et autour d’un bourg médiéval préservé. La seule évocation de ses trois clochers (XIe et XIIe siècles) classés à l’inventaire des monuments historiques nous situe
d’emblée dans un cadre d’exception. À Varennes-Bourreau, les touristes les plus avertis viennent de loin admirer un ensemble de fresques des XIIe,
XIIIe et XIV e siècles dans un état de conservation exceptionnel. Outre ces éminents témoins du passé religieux de la commune, d’autres richesses justifient une visite prolongée, et une halte à l’Office de tourisme, où la passion du lieu est communicative, s’impose. La simple déambulation dans les ruelles du vieux bourg est un émerveillement. Sous les colombages et les hautes façades,de puits en fontaines, que de découvertes : le manoir du XV e siècle, la maison canoniale, la forge en état de fonctionnement et, joyau de la commune, les halles de 1509, rénovées dans les règles de l’art en 2016 !

Les rue pittoresques

Les fresques de l'église

La commune abrite l'un des rares vignobles de la Mayenne

Type éditorial