Retour
Actualité

La Vaige esquive

  • Suivez nous sur Facebook
  • Suivez nous sur Twitter
  • Suivez nous sur LinkedIn
  • Imprimer (PDF)

Le plan d’eau de La Bazouge-de-Chémeré, construit en 1971, souffrait d’envasement en raison de sa connexion directe avec la Vaige, ce qui à terme aurait entrainé sa disparition. L’ouvrage hydraulique était lui aussi en mauvais état. Le Syndicat du bassin de la Vaige et Hydroconcept ont eu l’idée de réaliser un bras de contournement dans l’emprise du plan d’eau. Ce dernier a dans un premier temps été curé (environ 13 000 m3de vase ont été extraits), les alignements de peupliers situés en amont du site supprimés et une nouvelle digue intégralement en argile a permis de fermer et contourner le plan d’eau. De nouvelles passerelles, plantations et pontons ont vu le jour. Le coût total de ces travaux s’élève à 414 000 €, le Département s’étant engagé à hauteur de 48 000 € au titre de l’aide à la restauration et l’entretien des cours d’eau. Aujourd’hui, le site est composé d’une rivière naturelle en rive gauche, et en rive droite, d’un plan d’eau clos d’un hectare abritant diverses espèces de poissons.

Type éditorial