Retour
Sortie

Dix ans, la belle poussée d'Archimède !

  • Partagez  'Dix ans, la belle poussée d'Archimède !' sur Facebook
  • Partagez 'Dix ans, la belle poussée d'Archimède !' sur Twitter
  • Partagez 'Dix ans, la belle poussée d'Archimède !' sur LinkedIn
  • Imprimer 'Dix ans, la belle poussée d'Archimède !' en format PDF

Archimède a dix ans. Pour fêter l’événement, le groupe de pop mayennais sort un album live et donne un concert au château de Sainte-Suzanne, le 31 août. Avant d’entamer une tournée à la rentrée.

La sortie de votre album est annoncée pour le 30 août. Pouvez-vous nous en dire quelques mots ?
C’est un album rétrospectif avec lequel on fête nos dix ans. L’idée générale était de revisiter nos anciens titres, de les réarranger de manière orchestrale. On est accompagnés d’un quatuor à cordes et d’une section de cuivres. Parmi chacun de nos quatre albums précédents, nous avons choisi trois titres. Mais qui dit anniversaire, dit cadeau : on a aussi ajouté cinq nouvelles chansons. Au total, l’album comprend 17 titres !

Racontez-nous son enregistrement !
Début avril, on s’est enfermés pendant une semaine, au château du Ricoudet à Changé, avec toute l’équipe de musiciens et de vidéastes (parce qu’il y a aussi un DVD). Le dernier soir était consacré à l’enregistrement de deux sessions live, devant une quarantaine de personnes. On s’est souvent expatriés à Paris, à Bruxelles, pour enregistrer nos disques, mais pour ce projet en public, c’était important d’être en Mayenne, dans un lieu qui nous plaît.

Qui était votre public ?
Essentiellement des fans que nous avons invités. Certains sont venus de loin. C’était notre manière de remercier les gens qui nous sont fidèles, qui nous suivent depuis nos débuts. Cela s’est fait très rapidement et en toute discrétion. Les consignes étaient assez strictes. Le projet devait rester secret. Nous voulions pouvoir nous consacrer pleinement à la musique et à l’enregistrement de ce cinquième album. Ils ont tous joué le jeu.

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur la pochette ?
On la souhaitait à la fois ludique et baroque, à l’image de l’album. C’est le dessinateur de BD Christopher qui l’a réalisée pour nous. Chaque illustration évoque une chanson de notre discographie. De sorte qu’on propose, de manière assez plaisante, un jeu de pistes. Charge à chacun de retrouver de quel titre il s’agit. 

Dès le lendemain de la sortie de votre album, vous serez sur scène, en plein air, à Sainte-Suzanne…
L’idée d’enregistrer dans un château et de jouer, ensuite, dans la cour d’un château, nous plaisait. Surtout dans un site emblématique comme Sainte-Suzanne, où on allait quand on était petits ! Ce sera un concert unique, avec le quatuor à cordes… Nous serons environ dix sur scène. Un beau plateau pour fêter nos dix ans. On espère que ce sera magique.

Quand vous jetez un œil dans le rétroviseur, que gardez-vous de ces dix années ?
On se dit qu’on a quand même un beau pedigree. On a vendu environ 100 000 disques. On a été nommés deux fois aux Victoires de la musique. On a fait presque toutes les émissions musicales, en live. On a donné près de 600 concerts, joué en première partie de Hubert-Félix Thiéfaine, de Bénabar, de Johnny aussi. On a même écrit un titre pour lui ! Quand on a créé Archimède, on n’aurait jamais imaginé que cela nous emmènerait jusque-là.

Et ce n’est pas fini ! Vous repartez sur les routes à l’automne…
Oui ! On démarre une nouvelle tournée en octobre. Beaucoup de dates sont prévues : Marseille, Lyon, Bordeaux, Besançon, Toulouse, Rennes, Bruxelles, Lausanne… Le 31 octobre, nous serons sur la scène de La Maroquinerie, à Paris. L’aventure continue !

Type éditorial