viabilité hivernale

La viabilité hivernale au cœur des priorités d’intervention du Conseil départemental

 



Qu’est ce que la viabilité hivernale ?

Si les territoires ne sont pas tous égaux face à l’hiver, la Mayenne n’échappe pas à des épisodes neigeux, se trouvant régulièrement confrontée le matin au verglas, au brouillard givrant... autant de conditions météorologiques qui nécessitent une veille et une surveillance accrue des routes assurées par les 11 patrouilleurs d’astreinte 24h/24 . Ainsi, pour la période allant de mi-novembre à mi-mars, afin d’assurer la surveillance, le salage et le déneigement des routes, plus de 45 agents se mobilisent chaque semaine 24h sur 24 et 7 jours sur 7 . Pour maintenir la circulation durant l’hiver sur un réseau prioritaire de 1 629 km de routes départementales, 34 agents des 10 unités d’exploitation routières sont mobilisables toute la nuit et le week-end.

Les routes départementales prioritaires ne peuvent cependant être traitées au même moment. Deux niveaux de services ont donc été définis en fonction de l’importance des itinéraires.

  • Priorité 1  : Les grands axes (453 km de RD) : les liaisons structurantes qui desservent les principales agglomérations du département et les pôles économiques

Intervention 7j/7 et 24h/24

  • Priorité 2  : les principales autres routes départementales et l’accès à la grande majorité des bourgs (1 176 km de RD). Les liaisons de bourg à bourg et rabattements sur des liaisons structurantes

Intervention uniquement les jours ouvrés à partir de 6h et/ou dès lors que les chaussées de priorité 1 sont revenues en condition de circulation normale.

> Plaquette : La  viabilité hivernale en Mayenne

> Carte de la viabilité hivernale

Transport scolaire

En fonction des conditions climatiques, et afin d’assurer la sécurité des usagers, le Conseil régional peut à tout moment décider d’adapter ou de suspendre la circulation des transports scolaires et de voyageurs en Mayenne.

Pour toute information, rendez-vous sur le site internet de la région Pays de la Loire

Un répondeur téléphonique est également à la disposition des usagers : 02 43 66 69 51

 

Carte de la viabilité hivernale

 

>> Afficher la carte en  pleine page

 

Les barrières de dégel

Lorsque le froid s’installe sur une période de longue durée, le gel descend dans le corps de la chaussée (structure) puis atteint le sol support (sol naturel). Sous l’effet du gel, l’eau présente sous la structure de chaussée se transforme en glace et augmente de volume. Lors du dégel, le comportement mécanique du sol est modifié (perte de portance), la ruine de la chaussée est, dans ce cas, très rapide. C’est le moment où l’on doit interdire la circulation des véhicules lourds : c’est la décision d’appliquer des barrières de dégel.

Les routes départementales de la Mayenne sont, suivant leur vulnérabilité, classées par arrêté en trois catégories :

> les routes libres (itinéraires hors gel)
> les routes limitées à 12 T ou à ½ charge utile
> les routes limitées à 7,5 T (toutes les autres RD n’étant pas classées en routes libres ou à 12T).

Un arrêté permanent détermine les catégories de transport pouvant bénéficier d’une dérogation pendant la période d’application des barrières de dégel. De façon générale, les véhicules de transports en commun de voyageurs sont limités au nombre de places assises. La décision d’application des barrières de dégel est prise dans le but de préserver les chaussées les plus vulnérables au moment du redoux. En fonction des conditions météorologiques et des relevés obtenus, les barrières de dégel peuvent être appliquées à tout le territoire départemental ou à une zone bien définie. À titre exceptionnel, certaines routes départementales très fragilisées peuvent être totalement fermées à la circulation motorisée. Les limitations de circulation imposées par les barrières de dégel sont levées au fur et à mesure en fonction de l’amélioration du comportement mécanique des structures de chaussées.