Réseau routier départemental

Grands projets routiers

5 projets de contournement routiers, à l’initiative du Conseil départemental de la Mayenne, maître d’ouvrage, cofinancés par le Département, la Région des Pays de la Loire et les collectivités concernées sont aujourd’hui à l’étude. Ils concernent les communes de Cossé-le-Vivien, Ernée, Évron, Château-Gontier et Meslay-du-Maine. Ces projets s’inscrivent dans la continuité des aménagements déjà réalisés par le Département et répondent aux objectifs fixés par le schéma d’investissement routier départemental 2007 – 2016 validé le 10 novembre 2006.

Dans son Schéma Régional des Infrastructures et Transports (SRIT), la Région Pays de la Loire a reconnu ces projets comme faisant partie des liaisons assurant la cohésion et le désenclavement du territoire de la Mayenne. Ils sont donc inscrits au protocole de désenclavement urbain et rural 2008-2013 signé le 6 juin 2008 entre la Région et le Département de la Mayenne. En juin 2010, les projets de contournement routier de Cossé-le-Vivien, d’Ernée, d’Évron et Château-Gontier ont été initiés, avec le lancement des études préalables à l'enquête publique. Les études sont menées par des cabinets spécialisés missionnés par le Conseil départemental, afin d'aboutir à des enquêtes publiques préalables dont l’objectif est la déclaration d'utilité publique des projets: étape réglementaire préalable avant la réalisation des travaux. La première phase de ces études a pour objet le recueil des données de terrain en vue d’établir un état initial exhaustif : faune et flore, structures agricoles, données socio-économiques, nuisances sonores... autant de sujets qui vont conduire les spécialistes sur le terrain dans un périmètre large.

Une campagne de comptages et d’enquêtes routières a été réalisée en octobre 2010 sur les voies routières en approche de Cossé-le-Vivien, d’Ernée et d’Evron et en mars 2011 sur le secteur de Château-Gontier, auprès d’un échantillon d’automobilistes et de chauffeurs de poids lourds circulant sur le territoire concerné. Cette démarche, essentielle pour une connaissance approfondie des pratiques de déplacement en matière d’origine, de destination et de motifs des déplacements, répond à une volonté de composer un projet adapté aux besoins des usagers