Archives départementales de la Mayenne

Bon de 100 livres émis à Laval par l'armée vendéenne (1793)



C’est à Laval, où l’Armée catholique et royale de la Vendée fit étape dans sa progression vers Granville, que furent créés, le 1er novembre 1793, afin d’assurer la subsistance de cette multitude, des bons ou effets royaux, hypothéqués sur le trésor royal et remboursables à la paix, pour une somme totale de 900.000 livres.
Encadré par les mentions « Armée catholique et Royale » et « Vive le Roi Louis XVII », ce bon de 100 livres est signé par les chefs vendéens Joseph-Guy marquis de Donnissan (qui sera fusillé le 8 janvier suivant), le comte de Laval Philippe de la Trémoïlle, prince de Talmond (sic) (qui connaîtra peu après le même sort), Étienne-Alexandre Bernier, curé de Saint-Laud d’Angers (futur évêque d’Orléans), et le comte de Beauvollier, intendant-général-trésorier de l’armée catholique et royale.
Voir notamment :

  • Abbé Ferdinand Gaugain, Histoire de la Révolution dans la Mayenne .
  • Crétineau-Joly, La Vendée militaire , t. I, p.368-372.
Archives de la Mayenne, R 985

Archives de la Mayenne, R 985