Solidarités

Budget 2018

Solidarités : 150 millions € pour accompagner les personnes les plus fragiles investir pour l’avenir, le développement et l’attractivité du territoire

 



Personnes âgées et personnes en situation de handicap

Le budget consacré   aux personnes âgées s’élève à 44,2 millions  €  (dont 26,6 millions € au titre de l’APA et 8,5 millions €  pour les actions favorisant le maintien à domicile) et celui dédié aux personnes en situation de handicap à   41,8 millions    (dont 4,87 millions € au titre de la PCH).

En 2018, le Conseil départemental s’attachera à poursuivre ses travaux et sa réflexion avec l’ensemble de ses partenaires concernés visant, d’une part, à mettre en œuvre un plan en faveur du « bien vieillir en Mayenne », répondant aux impératifs de diversification de l’offre et de maintien d’un tarif d’hébergement plafonné à 60 € dans les EHPAD, d’autre part, à adapter l’offre d’établissements et de services pour adultes en situation de handicap à l’évolution des attentes d’usagers inscrits depuis l’enfance dans un parcours de plus en plus inclusif.

Santé de proximité

Résolument engagé à répondre à l’attente très forte de la population mayennaise à disposer d’un accès à une offre de soins de proximité, véritable enjeu de société, et conformément aux engagements du plan stratégique 2016/2021 « Réussir Ensemble », le Département a dévoilé son plan « Ambition Santé 53 » . Celui-ci, doté d’un budget de 1 million € pour la période 2018/2021, comporte trois axes forts autour de l’attractivité du département, de l’aide aux territoires dans leurs projets locaux et du soutien à l’innovation.

Prévention et protection des enfants et des familles

En matière de prévention et de protection des enfants et des familles, le rôle du Département est primordial. Il y consacrera en 2018 un budget total de 35,9 millions €, dont 17,8 millions € pour l’accueil familial avec l’emploi de 270 assistants familiaux et 9,6 millions € pour l’accueil en établissement . L’activité de l’Aide sociale à l’enfance (ASE) demeure toujours très soutenue avec plus de 980 enfants confiés en 2018, dont une forte progression de mineurs non accompagnés (334 mineurs non accompagnés accueillis au 20 décembre 2017 contre 4 en 2008).

 

Insertion sociale et professionnelle

S’agissant de l’insertion sociale et professionnelle et du retour à l’emploi de celles et ceux qui en sont le plus éloignés 27,4 millions € y seront affectés dont 22 millions € au versement du RSA . En outre, le Département finance à hauteur de 1,8 million € de nombreuses associations et dispositifs œuvrant à la dynamisation des parcours d’insertion professionnel et social.