Collège Monod

Budget 2017

Accompagner les territoires et investir pour l’avenir

 



17, 2 millions  € pour les travaux sur les routes départementales

Parmi les principaux investissements liés au développement des territoires, l’entretien et à l’aménagement des 3 700 km de routes départementales représentent 17,2 millions €, dont 9,9 millions € dédiés à l’entretien et l’amélioration du réseau départemental. L’objectif est de revenir à un rythme de renouvellement des couches de roulement à 15 ans (soit 250 km/an). Parallèlement, et en avec le concours financier de la Région (25,6 millions €), les contournements routiers d’Ernée (début du chantier en 2017), Château-Gontier (travaux préparatoires engagés en 2017) et Cossé-le-Vivien (validation de l’avant-projet) franchiront de nouvelles étapes. 2017 sera également marquée par la mise en œuvre du schéma routier départemental qui va permettre une projection à long terme des travaux à effectuer. Enfin, s’agissant de la mobilité et des déplacements, 2017 sera marquée par la mise en service le 2 juillet de la Ligne à Grande Vitesse Bretagne - Pays de la Loire qui mettra Laval à 71 minutes de Paris.

5,3 millions  € de travaux dans les collèges

Répondant à l’appel à projets de l’Etat « Internats de la réussite pour tous », le Département a pris deux engagements forts : la construction d’un internat de 44 places au collège Jules Renard à Laval (1,2 million €) et la réhabilitation de l’actuel internat (25 places) du collège Jules Ferry à Mayenne (500 000 €). Ces deux chantiers débuteront en 2017 pour une livraison prévue en 2018. D’autres chantiers sont programmés : travaux de sécurisation et la construction de locaux pédagogiques au collège des « Sept Fontaines » à Andouillé (500 000 €), d’accessibilité aux collèges Alain Gerbault à Laval et Volney à Craon (500 000 €), restructuration de la cuisine au collège Pierre Dubois à Laval (300 000 €). Dans le domaine de l’enseignement supérieur, juillet 2017 verra le début de la construction du bâtiment qui regroupera l’UFR de Droit et l’Ecole supérieure du professorat et de l’éducation à la Technopole. Ce projet représente 6 millions € d’investissement, dont 2,56 millions € financés par le Département.

2017-2025 : la fibre optique sur tout le territoire

En 2017, la phase 2 de la stratégie numérique du Conseil départemental s’engagera en concertation avec l’Union européenne (FEDER), le Conseil régional et l’État (Mission Très haut débit). Elle vise à déployer un réseau de fibre optique à l’abonné qui aboutira à l’horizon 2025 à un taux de couverture de 70 % de la population éligible au FTTH. Suivant le Schéma de cohérence régionale d’aménagement numérique, ce déploiement de la fibre optique prend appui sur un Syndicat mixte ouvert (SMO) « Mayenne très haut débit » fédérant tous les partenaires du projet dont les Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) lesquels participeront financièrement à la réalisation du projet. Le Réseau d’initiative publique (RIP) se traduira par un investissement global de 182 millions € (110 000 prises FTTH). D’ici à juillet, le SMO conduira la procédure de désignation de délégataire qui aura en charge la construction du réseau d’initiative publique. 4 M€, via les contrats de territoires, sont d’ores et déjà inscrits en 2017.

10,8 millions € pour la sécurité civile (sapeurs-pompiers)

Dans le cadre de sa convention de partenariat avec le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS 53), la participation du Département au fonctionnement du SDIS 53 s’élève à 10,8 millions €, dont 2,26 millions € en investissement. Par ailleurs, le SDIS est engagé dans la reconstruction de la Direction départementale pour un coût de 6,5 millions €, dont 50% seront pris en charge par le Département.  La révision du Schéma départemental d’analyse et de couverture des risques (SDACR) sera finalisée en 2017 et soumise à l’avis du Conseil départemental.

Espace Mayenne : début des travaux fin 2017

Avec Espace Mayenne, le grand équipement départemental à vocation évènementielle, culturelle et sportive, le Département porte et finance un projet majeur de la mandature. Pour la Mayenne, l’enjeu est de se doter d’un équipement répondant aux besoins très forts des mouvements sportif et culturel, valorisant ainsi l’image du Département et participant à son rayonnement, son attractivité et son animation. La construction de cet équipement, qui s’élèvera sur l’ancien site du 42e RT à Laval, débutera en fin d’année 2017 pour une livraison prévue en 2019. Si le Département financera seul les 37 millions € du coût de l’investissement (2,1 millions € inscrits au budget 2017), la gestion de l’équipement a été confiée à Laval Agglomération.

5,9 millions € pour la protection et la préservation de l’eau

Dans le domaine de l’eau, 2017 sera marquée par la mise en œuvre du SAGE Mayenne, la poursuite des investissements en faveur de l’eau potable et de l’assainissement à hauteur de 5,2 millions € et enfin l’élaboration des plans de gestion de crise suite aux opérations de traçages sur la rivière la Mayenne.

Parc de développement économique Laval/Mayenne

Retiré du Syndicat mixte du parc de développement économique Laval/Mayenne à Argentré, le Département participera néanmoins au financement du troisième échangeur autoroutier qui contribuera à l’attractivité du territoire départemental. Sur un projet estimé à 9,6 millions €, sa participation s’élèverait 4,08 millions €, soit 50 % du budget. Par ailleurs, le Département devrait participer à hauteur de 30 % au financement des voiries à aménager entre l’échangeur routier et les routes départementales en lien avec le parc d’activités.