Archives départementales de la Mayenne

Dispense de bans (1789)

Dispense des fiançailles et de deux bans de mariage accordée par l'évêque de Rennes (en latin), 1789



Transcription :

Disp. de bans et renv. de fiances.

(Dans la marge :)
Insinué & contrôlé aux insinuations ecclésiastiques du diocèse de Rennes, le 23e du mois d’avril 1789.
Reçu quatre livres dix sous.
(signé : Pocquet)

Franciscus Bareau de Girac, miseratione divina & sanctae sedis apostolicae gratia, episcopus Rhedonensis, regi ab omnibus consiliis, etc.

Rectori seu curato parochialis ecclesiae Sanctae Trinitatis civitatis Lavallii,

salutem in Domino.

Viso testimonio de non oppositione futuro matrimonio scutiferi Francisci Annibalis Mariae Farcy de Ponfarcy e parochia Sancti Salvatoris hujus civitatis et Margaritae Catharinae Foucault de Vauguyon e parochia Sanctae Trinitatis civitatis Lavallii,

Dispensavimus super sponsalibus futuri eorum matrimonii, eaque differri permisimus ad tempus immediate praecedens benedictionem nuptialem. Insuper, modo postea constiterit primam factam fuisse absque oppositione praedicti matrimonii bannorum proclamationem dispensavimus super duobus ultimis bannis in praedictis parochiis utriusque supra designati, faciendis : servatis aliunde jure servandis.

Datum Rhedonis sub signo vicarii nostri generalis et secretarii nostri subscriptione die vigesima tertio mensis aprilis anno millesimo septingentesimo octogesimo nono.

(Signature : ) de Goyon vic. gen.

De mandato illustrissimi ac reverendissimi D.D. episcopi Rhedonensis.

(signé : ) … presb. secret

Traduction du latin :

François Bareau de Girac, par la miséricorde divine et la grâce du saint siège apostolique, évêque de Rennes, conseiller du roi en tous ses conseils, etc.

Au recteur ou curé de l’église paroissiale de la Trinité de Laval,

Salut dans le Seigneur.

Vu l’attestation de non-opposition au futur mariage entre François-Annibal-Marie Farcy de Pontfarcy, écuyer de la paroisse Saint-Sauveur de cette ville (de Rennes), et Marguerite Catherine Foucault de Vauguyon, de la paroisse de la Trinité de Laval, nous les dispensons des fiançailles de leur futur mariage et leur permettons de les différer jusqu’au moment précédant la bénédiction nuptiale. De plus, lorsque l’on se sera assuré que la première proclamation de leurs bans de mariage a été faite sans opposition, nous les dispensons des deux dernières dans leur paroisse respective : toutes règles en la matière étant observées.

Donné à Rennes sous le seing de notre vicaire général et le contre-seing de notre secrétaire, le 23 avril 1789.

Par mandement de Mgr l’illustrissime et reverendissime évêque du Rennes.

Archives de la Mayenne, 384 J 40

Archives de la Mayenne, 384 J 40