Registres matricules militaires

Archives en ligne

Registres matricules militaires

Base nominative et accès aux documents numérisés.



Le recrutement militaire

La loi du 1er  février 1868 (loi Niel) confirme le tirage au sort, mis en place depuis 1818 (loi Gouvion-Saint-Cyr). Les hommes qui ont tiré au sort un « mauvais numéro » forment le contingent et sont astreints à un service de neuf ans (cinq ans dans l’armée active et quatre dans l’armée de réserve). Mais ils peuvent se faire remplacer. Les conscrits sont enregistrés dans les registres matricules à partir de la classe 1867.
La loi du 1er  février 1868 institue aussi une garde nationale mobile comme auxiliaire de l’armée active notamment pour le maintien de l’ordre intérieur. Elle se compose des jeunes gens qui n’ont pas été compris dans la conscription en raison de leur numéro de tirage au sort, de certains exemptés et de ceux qui se sont fait remplacer. Des jeunes gens libérés du service militaire peuvent également demander à en faire partie. Ils sont inscrits sur la liste du contingent de la garde nationale mobile. La durée de leur service est de cinq ans et consiste en exercices ne dépassant pas quinze jours par an. La garde nationale mobile est dissoute par la loi du 25 août 1871.
La loi du 27 juillet 1872 rend le service militaire personnel et obligatoire. Le remplacement est supprimé. Mais le service n’est pas universel et le tirage au sort est maintenu.
La loi du 17 juillet 1889 supprime la plupart des exemptions (instituteurs, séminaristes, etc.). La durée du service dans l’armée active est de 3 ans.
La loi du 21 mars 1905 crée la conscription obligatoire et universelle pour un service de deux ans. Le tirage au sort est définitivement supprimé.
La durée du service dans l’armée active passe à 3 ans à partir de la loi du 7 août 1913.
La loi du 28 octobre 1997 suspend le service national obligatoire et institue un appel de préparation à la défense d’une journée.

Base nominative

La base contient les noms de 147 000 jeunes gens appartenant aux classes 1867 à 1928 (donc nés entre 1847 et 1908, à quelques exceptions près) et figurant dans les registres matricules du recrutement militaire et de la garde nationale mobile.
L'année de la classe correspond généralement à l'année des vingt ans des conscrits.

 

  Étapes de recherche

  Recherchez un nom dans la base nominative. Dans le tableau des résultats :

  - Si la loupe est présente : cliquez sur cette loupe pour afficher l’image de l’état signalétique et des services du conscrit.

  - Si la loupe est absente dans la première colonne du tableau, vous devez noter la classe, la cote du registre et le numéro matricule du conscrit. Consultez ensuite l’inventaire des registres matricules numérisés pour accéder aux images.

 Aide à la recherche

 

Registres matricules numérisés (classes de 1867 à 1921)  

Consultation de l'inventaire des registres des classes de 1867 à 1921 et accès aux images des registres. 

 

Registres matricules des classes postérieures à 1921  

Les registres de recrutement militaires sont librement communicables jusqu’à la classe 1921 incluse (arrêté du 20 décembre 2012, publié au Journal officiel de la République française le 3 janvier 2013). Les registres des classes de 1922 à 1940 sont consultables dans la salle de lecture des Archives départementales selon les délais précisés ici .