Archives en ligne

Présentation de la base des toponymes

Base de données de plus de 21 000 toponymes réalisée à partir de liste de recensement de la population.



Le fichier

Ce fichier contient tous les noms de lieux habités en 1901 en Mayenne, soit 21 884 toponymes.
 Il s’agit bien des lieux habités : on ne trouvera pas dans cette base les noms des rivières, des étangs, des sites géographiques, des terres, etc. On n'y trouvera pas non plus les noms des communes.
Il est le résultat du dépouillement exhaustif des listes de recensement de population, travail effectué par le service des Archives départementales (Bernard Houdeau) et par plusieurs lecteurs bénévoles : Jean-Pierre Bélier, Michel Blanchetière, Guy Dumas, Marie-Thérèse Gonord, Jérôme Huet.
Les listes de recensement de population de 1836 à 1906 sont par ailleurs consultables en ligne sur ce site : consultation des listes de recensement.
Les noms de lieux figurant sur les listes de l’année 1901 ont tous été relevés, avec le numéro de la page (ou plus exactement de l’image numérisée) où ils apparaissent.
L’orthographe donnée par les documents originaux a été respectée autant que possible. Pour un petit nombre de communes, la liste du recensement de 1901 faisait défaut.
Pour d’autres, elle ne contenait pas les noms des lieux : tantôt quelques « quartiers » étaient nommés, tantôt tous les lieux habités étaient regroupés en dehors du bourg, sous la dénomination vague de « fermes éparses ».
Une autre année de recensement, aussi proche que possible de 1901, a donc été choisie. C’est le cas des communes de La Boissière (pour laquelle la liste du recensement de 1896 a été utilisée), Denazé (1906), Larchamp (1911), Montjean (1891), et Saint-Michel-de-Feins (1891).
 

Son utilité

Cette base peut servir à différents types de recherches :

  • Localiser un nom de lieu en Mayenne, afin de connaître le nom de la commune où se trouve un toponyme ou obtenir la liste de toutes les communes contenant un même toponyme.
  • Afficher la liste de tous les noms de lieux d’une même commune.
  • Connaître les noms des occupants d’une maison en 1901, en affichant la page de la liste du recensement.

Ceci permet au chercheur d’afficher directement une vue sans avoir à feuilleter les listes page à page. Fonction particulièrement utile pour consulter rapidement des listes volumineuses comme celles des villes, dont les noms des rues ne sont pas classées dans l’ordre alphabétique mais sont regroupées géographiquement : la liste de Laval, par exemple, comprend à elle seule 912 pages !

Retour à la base des toponymes