Raymond Demy

DÉCEMBRE 2013

Raymond Demy

 



Raymond Demy, le "Monsieur Motocross" d'Ernée

demy_bureau

Le poing droit serré sur son coeur, des larmes dans les yeux, Raymond Demy ne parvient pas à contenir l’émotion qui l’étreint quand les pages de l’album de photos-souvenirs défilent. Comment imaginer ne pas en être autrement après 35 ans de présidence du moto-club ernéen, de camaraderie, d’événements retentissants au firmament desquels il place, tout là-haut, l’organisation du motocross des nations en 2005. « 40 000 personnes ! J’en ai encore des frissons quand j’en parle » . A 80 ans, ce monsieur chaleureux et au verbe sans détour nous accueille dans son bureau. Autour de lui, partout des souvenirs, et cette grande photo murale qui hypnotise les yeux, un cliché pris pendant ce fameux motocross des nations où la foule bigarrée et joyeuse assiste au spectacle grandiose.

demy_circuit

Dans les années 60/70, les pages de l’agenda de Raymond Demy sont noircies à l’encre : « À l’époque, j’étais membre du comité des fêtes (1960/1976), dirigeant au club de foot (1968/1983), président du Moto-club (1974/2007), sans oublier la direction de l’entreprise de serrurerie, métallerie et ferronnerie que j’avais créée en 1968. Il fallait jongler, mais j’aimais ça » , souligne l’ancien joueur de clairon à l’harmonie municipale, quand il était adolescent.

Bien que n’ayant jamais pratiqué le motocross, Raymond Demy va rapidement s’enticher pour ce sport découvert à l’aube des années 70 par l’entremise de Jean-Claude Clavreul, un ami. Porté sur les fonts baptismaux le 10 juin 1972, le Moto-club d’Ernée verra Raymond Demy arriver à sa présidence en 1974 : « L’aspect évènementiel de la discipline avec l’organisation des compétitions me motivait par dessus-tout. J’aimais aussi les heures passées avec les bénévoles du Moto-club à se retrousser les manches pour imaginer, tracer et sans cesse améliorer notre circuit, à parfaire l’accueil du public, des pilotes et leurs équipes. Nous procédions toujours de la même façon : prendre le meilleur des autres circuits et le transposer à Ernée » .

demy_entree

Le premier grand rendez-vous international ernéen se déroule en 1990 avec l’organisation du Grand-Prix de France : « Un beau souvenir et surtout une reconnaissance pour le club. J’en pleurais comme un gosse » , se souvient l’ancien président. Un tournant aussi pour le Moto-club qui, par la suite, organisera régulièrement des Grands-prix de France.

Raymond Demy assume un caractère bien trempé : « Si je n’ai pas toujours eu ma langue dans la poche, vis-à-vis des instances internationales du motocross notamment, j’ai cependant toujours été en première ligne pour prendre les coups. Fallait pas toucher à mon équipe ! »  Une équipe qui, en 2003, lui offrira une sincère reconnaissance en proposant de baptiser le circuit à son nom.