Rachel de Vannoise

FÉVRIER 2014

Rachel de Vannoise

 
 



Rachel de Vannoise a réalisé un "Rêve de Pan"

atelier

Il faut la voir manier avec dextérité les machines à bois dispersées aux quatre coins de son atelier, bondir sur le téléphone, saisir frénétiquement sur son clavier d’ordinateur une commande. Rachel de Vannoise, 35 ans, a créé en 2012 « Rêve de Pan », une activité de e-commerce qu’elle a installée dans un local attenant à sa maison, située à Gesnes, près de Montsûrs.

Sur place, elle fabrique ses jouets et petits mobiliers en bois « écolo et bio » , précise-t-elle, et développe en parallèle une activité d’achat et revente d’objets du même esprit : « Un bon jeu est celui que l’enfant s’approprie de manière intuitive. Il sert son imaginaire » , ajoute-elle. Son mari, conducteur de travaux et bricoleur expert, l’épaule dans cette aventure. Mais ce quotidien n’a pas toujours été le sien. Rachel de Vannoise a eu une autre vie… Retour en arrière.

Depuis 15 ans, la jeune femme occupe, à Paris, d’importantes responsabilités au sein d’un cabinet d’avocats américains. Déplacements à travers le monde, carrière professionnelle épanouissante, Rachel, originaire de la Sarthe, prend vite le pli de la vie parisienne, « Une vie trépidante et un logement de 36 m² qui me convenaient » .

Mais tout ça va s’arrêter net. Presque brutalement. « Avec mon mari, l’envie de fonder une famille a agi comme un détonateur. Une famille oui, mais pas à Paris et dans ces conditions. A nos yeux, c’était une évidence ».  Ils décident de tout plaquer et partir. Où ? : « N’importe où, sauf sur la côte d’Azur » . La synthèse d’une multitude de petits facteurs les conduit finalement à s’installer à Gesnes. Ils y achètent un vieux corps de ferme à restaurer : « Pas d’eau, pas de toilettes, électricité obsolète, notre investissement a été total dans ce chantier » .

jouets

Entre-temps, deux enfants sont venus agrandir la famille : « Au fil des mois, j’ai remarqué qu’ils s’amusaient plus avec des cartons et des étiquettes que tous ces jouets sophistiqués made in Asia » . L’idée de fabriquer des jouets en bois germe alors dans son esprit. Nouveau détonateur ! Là, où pour beaucoup l’idée serait restée en l’état, Rachel de Vannoise franchit le Rubicon. Sans aucune connaissance du métier, « juste des souvenirs d’enfance »  lorsque son père fabriquait des objets en bois qu’il vendait sur les marchés, elle acquiert des machines-outils, se plonge dans les vidéos d’apprentissage par le geste, construit un site de vente en ligne, se forme à distance, active ses réseaux, fréquente les blogs prescripteurs, potasse les normes européennes du secteur d’activités… Bref, elle ne laisse rien au hasard. Sans doute, les clés du succès.

Aujourd’hui, « Rêve de Pan » a pris son envol, mais surtout Rachel de Vannoise et sa famille ont trouvé leur équilibre de vie, ici, en Mayenne, à Gesnes, où dehors, des moutons regardent les chats de la maison minauder au soleil d’hiver. Loin de Paris.