Accueil

Mentions trouvées dans les registres paroissiaux et d'état civil

Signatures, croix et paraphes

    Ces signatures, sobres ou fleuries, trouvées au hasard des recherches ou signalées par des lecteurs du groupe 'gen53', ont été retenues pour leur originalité ou pour la beauté paléographique de leur tracé et de leur graphisme.  
       
   
Mentions | Dessins | Ombres et Silhouettes |Marques de timbres
 
   
 
 

1. Signatures à paraphe

 
   
 
 

1643, La Bazouge-de-Chemeré(registre 1626-1644, vue 86).

Signature du vicaire Coutard.

 
   
 
 

1767, Champéon (registre 1757-1768, vue 189).

Signature du vicaire Michel Guesnerie.

Remarquer dans la boucle du "G" l'initiale "M" du prénom. Et le tilde sur le 'e' (pour remplacer le "s").
Michel Guesnerie, né à Hambers, le 9 septembre 1728, refusa tout serment et desservit la chapelle des Vaux jusque vers le mois de juin 1792. Interné aux Cordeliers, puis relâché pour raison de santé, il fut de nouveau écroué à Patience le 14 octobre 1792, et dirigé sur Rambouillet le 22 octobre 1793. Après son élargissement, il revint évangéliser le pays de Champéon, où il mourut avant la paix, mais après le mois d'avril 1795. (Angot, Dictionnaire de la Mayenne)

 
   
 
 

1699, Saint-Christophe-du-Luat (registre 1688-1705, vue 49).

Signature de Jean Moraine, curé de Livet-en-Charnie, au bas de l'acte de sépulture du marquis de Montécler..

 
   
 
 

1822, Montjean (registre 1820-1829, vue 77)

Signature de Jean-Noël Lemonnier, secrétaire de la mairie de Montjean.

 
   
 
 
2. Croix d'illettrés
 
   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

1688, Madré (registre BMS 1680-1689, vue 82).
Signalé par Thérèse Coudurier (2005-03-06)

Le curé de Madré a entouré chaque croix d’un cercle dans lequel il a inscrit le nom des personnes ayant signé.

 
   
 
 
Haut