Retour

Archives départementales de la Mayenne
Mentions trouvées dans les registres paroissiaux et d'état civil

Voutré

 
   
 
   

1687-1705 – Prise de possession de la cure
par François Hermange, et travaux divers dans l’église

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2007-02-01)

 
   

Registre BMS 1648–1687 (vue 142/142).

 
 

Transcription complète

 
   
 
 
 

(page gauche)

Le septiesme jour d’avril 1687 Me François Hermange
pretre a pris possession de la cure de cette paroisse par resignation
à luy faicte par Me Francois de Crochart pretre . . . angevin
de nation aagé de soixante et seize ans quy avoit gouverné
ladite paroisse en qualité de curé quarante neuf ans.

En la mesme année ledit sieur Hermange a faict venir du
Mans huict chandeliers de cuivre pour servir à l’eglise.

L'image de la
Sainte Vierge
Au mois de juin 1688 Il a faict venir aussi du Mans
l’image de la Sainte Vierge dont la benediction a esté faicte
la vigille de la Trinité huit jours après la
Pentecoste, et a à (sic) mesme temps faict peindre l’autel,
reblanchir l’eglise et repeindre les images, et le tout à sa
diligence et la plus grande partie à ses depens, où il a
esté assisté de plusieurs jeunnes garçons et filles de la paroisse quy
ont contribué à cette depence.

On prendra garde que la figure de la Sainte Vierge a esté rompue
par le col, qui a esté racommodé avec du plastre, et a cousté prise
au Mans chez M. Doudieux sculpteur de grande reputation
demeurant proche les peres de l’Oratoire trente six livres et un
escu pour le charoy.
L'autel de
sainte Anne
En l’année suivante qui est 1689 l’autel de sainte Anne a esté aussi
faict par Julien Chaumond, menuisier demeurant à Azé, et blanchi par
Jacque Bertrand peintre demeurant à Tacé [Tassé (Sarthe) ?], le tout à la diligence dudit sieur
Hermange curé pour accompaigner l’autel de la Vierge dont l’architecture
avoit esté faicte à la diligence de Mr François de Cochart curé dudit (Voultré ?).
La sacristie
En l’année 1692 la sacristie a esté bastie aussi (à) la diligence
dudit sieur Hermange curé.
Le grand
autel.
Et en la mesme année 1692 on a approché le grand autel jusques
contre le pignon d’où il estoit eloigné de quattres à cinq pieds … et on l’a
  (page droite)

basti de la maniere qu’il est, et faict peindre par Mr Letersier (?)
peintre du mans qui a retoffé les images.

Et en l’annee 1693 on a faict le … la balustrade de devant
le grand autel, la chaise a prescher et la montée à aller dans
le clocher, le tout à la diligence dudit sieur Hermange curé qui y a
aussi beaucoup contribué … ayant encore (?) tous les ouvriers
à loger.

L'autel de
saint Sebastien.
En 1694 on faict l’autel de saint Sebastien tout neuf par la
permission de monseigneur l’evesque du Mans, lequel a esté
benist par commission de mondit seigneur par Mre Charle
Quelquejeu pretre curé de Roüessé.
La grosse cloche.
En 1695 au mois d'avril la grosse cloche a esté refondüe
et beniste par ledit sieur Hermange par commission de
mondit seigneur l’evesque ; elle peze 300 livres.
Les images de
saint Barbe,
sainte Margueritte
et saint Antoinne
de Padoüe.
En la mesme année 1695 et au commencement de 1696
les figures de sainte Barbe, sainte Margueritte et saint Antoinne
de Padoüe ont esté faicte par Mtre Jean Foucher dit Leflemme
sculpteur de la ville de Renne qui avoit faict l’autel de saint
Sebastien et etoffé comme il est, a aussi etoffé lesdites figures et
placées audit autel, lesquelles ont esté benistes par Mre
Rene Fouqué pretre curé et doyen rural d’Evron par commission
de mondit seigneur l’evesque, le tout à la diligence dudit sieur
Hermange curé.

La grosse cloche qui avoit esté refondüe au mois de mars 1695
ayant esté cassée a esté refondüe au mois de juin et beniste par Me
Lecornu curé de Bree le 25 dudit mois 1705 par commission de
monseigneurr l’evesque du Mans, et a esté augmentée de soixante six
livres si bien quelle doibt pezer 366 livres.
 
   
 
 
Haut