Retour

Archives départementales de la Mayenne
Mentions trouvées dans les registres paroissiaux et d'état civil

Viviers-en-Charnie

 
   
 
   

1665 - Mort accidentelle (chute d’un noyer)

   
   
 
   

Signalé par Maurice Mézière (2007-12-09)

 
   

Registre BMS 1654-1670 (vue 51/136 )

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 

 

Le samedi 19e jour de septembre 1665 est
decedé Julien Mocquereau et ce de mort violente
par la cheute d'un noier et inhumé le
corps d'icelui le lendemain au petit cimetiere
de Viviers n'ayant eu vie que 2 heures ou environ
après estre tombé, icelui aagé de 50 ans ou environ

(Signature : )
R. Gougeon

 
   
 
   

an VIII - Enregistrement a posteriori
d’une naissance de l’an III

   
   
 
   

Signalé par Josselyne Brindeau (22 mai 2004).

 
   

Référence : registre N. 1793-an XI (vue 134).

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 
Naissance
Rose
Moquereau
Aujourd'huy trente germinal l'an huit à dix heures du matin
devant nous René Marreau agent municipal de la commune de Viviers
elu pour rédiger les actes de naissance et decès des citoyens de la
commune de Viviers, est comparu Julien Moquereau bordager au lieu de
Chambouillon en cette ditte commune, lequel nous a declaré qu'il auroit
obmis de constater la naissance de Rose Moquereau sa fille issue de
Michelle Fretard son epouse dans la journée du vingt huit prairial an trois
de la republique au coup de midi, que cependant cette obmission n'était parvenue

que par la crainte que les rebelles du pays à la loi de la republique luy avoient
inspirées en lui disant que si jamais il étoit assez hardi de le faire enregistrer
à l'officier public il s'en repentiroit ; aujourd'huy que les rebelles se sont rangés
sous l'egide de la loi du gouvernement ses craintes ont cessé ; en consequence
il se présentoit ce jourd'huy devant nous accompagnés de René Fretard domes-
tique et de Renée Moquereau epouse de Pierre Fretard oncle et tante de la
ditte Rose Moquereau sa fille demeurans audit Viviers qui ont declaré avoir
donné le prénom de Rose dès sa naissance, lequel acte ils affirment véritable
et sincère et ont déclaré ne savoir signer enquis. Rayé : deux mots nuls.
Fait à la maison commune les jours mois et an que dessus.

(Signature :)

René Moquereau
agent

 
   
 
 
Haut