Retour

Archives départementales de la Mayenne
Mentions trouvées dans les registres paroissiaux et d'état civil

Vautorte

 
   
 
   

1654 - Obsèques [du cœur…]
de François Cazet de Vautorte,
inhumé à Ratisbonne

   
   
 
   

Signalé par Yves Pescheux (2006-09-01)

 
   

Référence : BMS. 1644-1657 (vue 77/81)

 
 

Transcription par Yves Pescheux

 
   
 
 
 

Le dimanche 19me d'avril 1654 deceda en la ville
de Ratisbonne en Allemagne messire François
Caset vivant seigneur de Vautorte, conseiller d'Estat
ayant esté intendant pour le roy en Provence,
Limosin et Allemagne, et dernierement envoyé
ambassadeur extraordinaire par le roy audit
païs d'Allemagne pour traitter la paix avec
l'empereur et autres potentatz. Le corps dudit
seigneur fut inhumé en l'eglise des peres jesuites
à Ratisbonne et son cœur fut apporté en cette
eglise de Vautorte, comme il requist à sa derniere
volonté, et solennellement posé en la paroy auprès
de celuy de feu Mr le president de Vautorte son
pere par noble et venerable Magdelon de
Fontenelles curé de Chailland qui en
feist et celebra les obseques assisté de grand nombre
de clergé tant curez que prestres et personne de M[…]

Requiescat in pace. Math. Ruff. presb. scrip. Le cœur[…]
inhumé icy le dimanche 21 juin 1654.

 
   
 
   

1701 - Tempête

   
   
 
   

Signalé par Simone Lagoutte-Remacle (10 janvier 2004).

 
   

Référence : registre 1700-1710 BMS (vue 36).

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 
 

L’an de grace mil sept cents et un.

Le deuxiesme febvrier jour de la Purification
de la glorieuse Vierge Marie sur les dix heures pendant
qu’on celebroit la messe parroissiale, après une
continuation de pluye et de vent, le vent s’acreut
d’une maniere si surprenante que tout le monde ce
trouva saisy de peur voiant emporter tout d’un coup
le toict des maisons et des eglizes mesme jusques au
murailles les hommes ne pouvant pas même ce tenir
debout ; les chesnes quoyque de grosseur de dix pieds
de tour se brisoient par le tronc quand les racines
estoient trop fortes ; enfin la tempeste fut si extraordinaire
que si elle avoit duré encore deux heures je croy qu’il
ne fust pas resté une arbre sur bout ny une maison
couverte ; et pour nous apprendre que le vent est
miraculeux et qu’il soufle quand et où il plaist à Dieu ;
on a remarqué que les lieux les plus bas qui devoient
estre à l’abry ont esté les plus bouracés (*).

(*) bouracer : brouiller, embrouiller, mêler (d’après Dottin).

 
   
 
   

1708 - Bénédiction de la grosse cloche

   
   
 
   

Signalé par Françoise Gautier (2006-05-05)

 
   

Référence : BMS 1700-1710 (vue 118/139)

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 
 

(page gauche)

La grosse cloche pezante viron six cents liv[res]
a esté benie par nous Pierre des Roches
Jouie de la faculté de theologie de Paris

(page droite)
prieur commendataire d’Ernée et curé doyen de
Charné Ernée ce vingt et neuf mars mil sept
cents huict comme commissaire de monseigneur
l’evesque du Mans suivant son pouvoir du
quatorze janvier dernier. A esté nommée Renée
par messieur Gille René de la Roussardiere
chevalier seigneur de Vautorte et dame
Renée Antoinette Taschereau feme de messieur
François Marest conseiller du roy et garde
des sceaux au parlement de Bretagne par
procuration par elle envoyée à demoiselle
Anne Cazet femme de Mre Louis Lebourdais
cy devant provost de Mayenne suivant la
mission du deuxiesme du present mois à elle
relaissée, lesdits seigneur de Vautorte et ladite
dame estant parein et mareine de ladite cloche
et en presence de Mr Julien Bouré curé et Mr René
Pertuis prestre, tous lesquels ont avec nous signé.
Un mot rayé.

(Signatures : )

Anne Cazet | . . .
de la Roussardiere
F. Pertuis | L. Le Bourdays
P. des Roches Jouye

 
   
 
   

1738 - Mort d'un passant inconnu

   
   
 
   

Signalé par Anael Prodhomme (2011-04-29)

 
   

Référence : BMS 1730-1740 (vues 116-117/153)

 
 

Transcription par Anael Prodhomme

 
   
 
 
 

(vue 116)

Le vingtiesme jour de janvier mil sept cent trente et huit
a eté par moy pretre curé de Vautorte soussigné inhumé dans le cimetière
de cette paroisse le corps d'un homme passant qui en son vivant n'a point
declaré son nom mais seulement dit être de la paroisse d’Yvray

(vue 117)

près Le Mans, paroissant aagé de soixante ans ou viron,
decedé au village de Romathon. Laditte inhumation en pr[esence]
de plusieurs et des themoins signés J.F. Le Maçon, …

(Signature)
J. J. de Valloys

 
   
 
   

1767 - Noyé dans la douve du presbytère

   
   
 
   

Signalé par François Lamer (27 août 2006)

 
   

Référence : 1760-1770 (vue 143/153)

 
 

Transcription par François Lamer

 
   
 
 
 

Le trente et un janvier mil sept cent soixante et sept, par nous curé
soussigné a été inhumé en l'église de cette paroisse le corps de François Cheux
sieur de la Pouplinière époux de Marie Morin, qui a été trouvé noyé dans la
douve du presbitere hier matin, agé de trente et deux ans ou environ, en présence de
Joseph Cheux, sieur de la Durantais, notaire royal à Montaudin, son frere, de
Jean Bouessée veuf de Loüise Cheux, son oncle, de Perrinne Frican veuve de
Jean Morin sa belle mere, de Jean Morin et Gabrielle Morin, son beau frere et
sa belle soeur et de plusieurs autres parens et amis lesquels se sont retirés sans signer hors
les soussignés.

(Signatures : )

Cheux | P. Fayau | L. Bourdais
… Terrier pretre vicaire | Truelle curé de Vautorte

 
   
 
 
Haut