Retour

Archives départementales de la Mayenne
Mentions trouvées dans les registres paroissiaux et d'état civil

Sainte-Suzanne

 
   
 
   

fin XVIIe s. - "Mémoire ou estat des terres de la paroisse de Saincte Suzanne"

   
   
 
   

Signalé par Edith Armange ((16 novembre 2004) et Roland Morteveille (27 janvier 2005).

 
   

Référence : registre BMS 1647-1673 (E dépôt 185/E5) vues 91 à 104

 
 

Transcription par Roland Morteveille.

 
   
 
 

(vue 91 droite)

Mémoire ou estat des terres de la paroisse
de Saincte Suzanne que présente
vénérable et discret mtre Gilles Bordelay
pretre curé dudit lieu pour servir de reglements
dans le traictage des dixmes, et distinguer
les terres novalles d’avec celles qui sont d’anciennes dixmes, ce
conformement à la sentence rendue au siège
presidial de La Flèche en datte du 4e decembre 1677
sant neantmois que ledit mémoire puisse
prejudicier à l’appel
que ledit sieur Bordelay….. de ladicte sentence pour
les torts et griefs à luy faicts et….. dans son (*)

(*)… d’appel
obtenu a paris
le 23 mars 1683 et cep
endant obeysant a la
sentence ou il ne s’agit que de reglementer led.
Memoire composé…
aux chefs ou il ne s’agit que de réglementer
led. Mémoire a été composé par led. anciens
traicteurs de dixmes
Sieur Bordelay assisté
d’anciens traicteurs des dixmes de la paroisse
scavoir f. rigault, j. pichard, guillaume
pepin et L…..
dans la manière qui ensuit, ou sont comprises
les terres novales tant défrichées q’a défricher
et sur lesquelles led. Sieur Bordelay et ses prédé_
cesseurs curés sont en possession d’y prendre toutes
les grosses dixmes, ou sera led. Sieur Bordelay
curé, et ses successeurs en droit d’y percepvoir
touttes les dixmes comme fondés en droit
commun, ledit mémoire ayant été conçu
de la sorte pour faire un juste discernemt
de touttes les terres de dixmes anciennes, et pour
distinguer tant dans le temps présent q’advenir
celles terres quy sont novales ou quy le seront
attendu que la dicte paroisse de Ste Suzanne
estant située en Lieux de landes, bois
 
 

(vue 92 gauche)

marais ou…..ou il le faut incessamt de
nouveaux défricher et ensemencer, quy dans la suite donnent
matières à contestation, et procès entre ceux quy
ont droit d’en percevoir les dixmes dans ………. soubs les
protestations toutefois dud. sieur Bordelay que
si dans le susdit estat ou mémoire, il se
trouvait que quelques terres anciennes, neussent
pas esté y rapportées ou quil y eust en quelques
terres novalles y ressencées quy ne seroit pas telles
dans la commune………. , qu’il en remet le
réglemt et la décision au dire d’anciens et s’y rapporte, desquels
désirant convenir de sa part a nommé, chasq’uns
de f. rigault ancien traicteur, j. pepin, j.
pichard, ory……… leger tous anciens traicteurs
de dixmes offrant sen rapporter du tout a leurs
dicts et témoignages, sans procedurer toute fois
aux……. particuliers dont led. Sieur Bordelay
seroit nanty pour………. la vérification du susd. mémoire.
Divisé en trois traicts, le premier suivant l’ancienne
………. et coutume le……….. 1°
scavoir le traict des tertres ou de la Surgeonnière
comprenant toutes les terres comprises d’un costé
d’un et l’autre costé de la rivière a prendre
depuis le pont perrin suivant toute la dicte
rivière costé de Viviers et Voultré jusques
sur les confins de la paroisse, et de l’autre costé
suivant la mesme rivière jusques au lieu et métairie
appelée les chasteaux neuf pour dud. lieu des
chasteaux neuf revenir au carfour de la closerie
de la motte et partant dud. carfour venir
en droicte ligne le long des murailles de la
ville, de la repasser à la maison de……….
Maréchal, de la dicte maison suivre le chemin

 
 

(vue 92 droite)

tendant et aboutant au bourg de chammes
touttes les terres y comprises divisées encor
en plusieurs cantons, et pour plus grande intelligence
primo un continent de terres a prendre au
coing de la croix des granges suivre d’un coste
le long du chemin depuis lad. croix aboutant
a la maison des chasteaux neuf, et de la dicte
maison des chasteaux neuf revenir au carfour
de la motte et dud. carfour revenant a la dicte
croix des granges touttes les terres y contenues
sont d’ancienne dixme, a la reserve de deux
journeau sictués vis-à-vis de la closerie de la
motte quy sont du temporel de la cure.
plus deux petits closeaux d’environ un journeau
et demy sictués proche de la maison dud. lieu de la
motte lesquels closeaux sont terres novales,
et en cas que les buttes quy sont présentemt en
garennes et en bois elles seront aussy novales led.
buttes contenant quatre journeaux ou environ
Un petit continent de terres a prendre depuis
le pont perrin et suivre la rivière jusques au
quay quy est a la pointe du pré de bongin
et depuis led. quay revenir au carfour au
dessous des granges et dud. carfour retourner
au pont perrin, touttes les terres y contenues
sont novales de la manière quelle se poursuivent
et composent
…..Une longère de terre a prendre
depuis le moulin du pont neuf suivant d’un
costé la rivière jusques au grand moulin et du
grand moulin suivant le chemin aboutant au
cimetière remontant a la principalle porte de
la ville et cottoyant les murailles de lad. ville

 
 

(vue 93 gauche)

jusques au susdict moulin du pont neuf
touttes les terres y comprises sont novales a
lexception 1° de la maison et jardin du pont neuf
2° la moitié du champ de la …… appartenant
a jacques de lespine foulon, lautre moitié estant
novalle scavoir celle den bas
3° le Jardin a André esturmy contenant une
hommee
4° le jardin au nommé bourdin contenant une
demye hommee
5° le jardin a mr de la Vallee contenant une
demye hommee
la maison a mr le liepvre ancien praticien et son
petit jardin contenant une demye hommee
le jard. a mr Riballier contenant deux hommees
le jardin a mr hermange ptre vicaire contenant
une hommee dont la partie den bas du coste
du chemin tendent au grand moulin a lestimation
de la moitie est novale
La closerie de la malettrie les deux champs
attenant lad. Maison et la longere de pre
appartenant a mr le long notaire sont novales
Un continent de terres a prendre depuis
La bonde du grand moulin, suivant le chemin
Jusques au cimetière, du cimetière a la grange
dixmeresse de la grange dixmeresse au pont perrin
Et dud. pont perrin suivant la riviere jusques
aud. grand moulin touttes les terres y comprises
sont novales faictes ou a devenir a lexception de
1° une longere de jardins a prendre depuis le
grand moulin jusques au pré appartenant a mr
bonnallain……….
plus une piece de terre contenant un journeau
et demy ou environ aboutant sur le chemin
tendant a la grange dixmeresse appartenant au
liepvre ancien praticien sur lequel champ

 
 

(page 93 droite)

Toutefois on prend trois gerbes sur la partie
den bas a cause d’un demy journeau quy est
novale
plus une aultre piece de terre tenant la
mesme aboutant sur le mesme chemin des granges
contenant un journeau et demy de terre apartenant
a madame La Lande
plus une aultre piece de terre tenant la mesme
abouttant sur le mesme chemin des granges
contenant un journeau et demy appartenant a
mr Sorin Lieutenant au Siège de Ste-Suzanne
sur lequel toutefois on prend touttes les dixmes
comme novales sur la partie denbas costoyant
le pre a lestimation de trois grands quarts de
journeau
plus les deux aultres champs abboutants sur
le mesme chemin et tendent au jardin et
maison des granges
plus le champ qui abboutte sur laire de la
grange dixmeresse et de lautre bout sur le pre
dont toutefois un demy journeau scavoir celuy
denbas proche le pre est novale, et plus un
friche quy est au milieu dud. champ a lestimation
d’un demy journeau qui peut dans la suitte estre
deffriche
les maisons des granges et jardins attenants
a icelles non novales.
Un continent de terres a prendre depuis
le pont perrin suivant la riviere jusques sur
les limites de la paroisse, et depuis led. pont
perrin venir a la croix au drinais quy va a
ambrier touttes les terres contenues entre lad.
riviere et led. chemin sont novales faictes ou

 
 

(page 94 gauche)

a defricher a lexception de
1° Un champ scité le long du chemin proche
lad. Croix au drinais contenant un journeau
appartenant a mr de la hamardiere pelisson
dependent dud. lieu de la hamardiere
plus un aultre champ tenant au precedent
dependent du lieu du Ronsere contenant deux
journeaux
plus deux aultres closeaux dependent encor du
lieu du Ronsere contenant deux journeaux
plus le champ quarré dependent du lieu de la
hamardiere contenant deux journeaux
plus le champ long descendent du mesme lieu
contenant deux journeaux
plus les deux petits champs costoyant led.
champ Long dependents du lieu de la Saltiere
contenant deux journeaux
plus un petit champ appellé lananry contenent
un journeau proche le lieu de la hamardiere
dependent dud. Lieu
plus le grand champ des perrieres contenant
quatre journeaux, dependent et aupres du lieu
de la hamardiere, a lexception toutefois de
deux gerbes qu’on prend comme novales a cause
d’un petit defriche quy est sur la butte dud.
champ
plus le grand champs de la riviere aboutant
et dependent du lieu de la hamardiere contenant
quatre journeaux
plus le grand champ du chardonné contenant
quatre journeaux appartenant a mr de la
pommeraye dependent de la closerie des granges
plus le grand champ tenant au precedent
dependent du lieu de la hamardiere contenant
deux journeaux

 
 

(page 94 droite)

plus le grand champ appelle de la
riviere dependent du lieu de la chappellerie
contenant sept journeaux sur lequel toutefois
il y a un demy journeau novale a prendre
sur le coing dud. Champ proche le pre de la
hamardiere
plus le grand champ appelle le pommier
moult dependent du lieu de la grouas contenant
six journeaux
plus un champs de deux journeaux proche
la maison du Verné qui abboute sur les pres
de mr de gennes
les maisons et jardins tenant a icelles comprises
dans led. continent sont reputtees d anciennes
dixmes
Un Continent de terre a prende depuis la
croix au drinais suivant d’un coste le chemin
tendent a ambrier de l’autre le chemin tendent
a viviers toutes les terres comprise entre lesd.
deux chemins sont d’ancienne dixme a lexception
1° du petit champ quy abutte a lad. croix au
drinais contenant un grand journeau de terre
plus dans le champs du marchis appelé
encor le champs du mans on y prend trois
gerbes a cause du bout dud. Champ du costé
de torcé quy est novale
Un Continent de terre a prendre
depuis la croix au drinais suivant le chemin
quy va a viviers et depuis lad. Croix montant
du coste des tertres un chemin quy va ausy
aud. Viviers les terres contenue entre lesd.
deux chemins sont novales faict ou a defricher
a lexception de

 
 

(page 95 gauche)

1° Un champs proche lad. croix au drinais
dependent du lieu de la groas contenant trois
journeaux de terre ou viron depend appellé le
champ de la croix
plus le champ Gourdeau dependent du lieu
de la groas contenant deux journeaux ou viron
plus un petit champ tenant le mesme
dependent du lieu de la fis [la Fuie?] appellé le champ
des pres contenant un journeau et demy.
plus trois petits champs de suitte dependents
du lieu de la grouas aboutants d’un…….. sur
le champ du gourdeau costoyant le chemin
de viviers (illisible, tache d’encre) les trois quatre journeaux
ou viron
plus le champ du mans dependent du lieu
de la grouas, et un aultre joignant appellé
le champ des rues dependent du mesme lieu
contenant les deux trois journeaux
plus un champ de deux journeaux ou viron
dependent du lieu de la grouas costoyant les
pres maigres appelé le champ des dessus
les pres
plus le champ pierreus dependent du lieu
de la Surgeonniere proche led. lieu contenant
deux journeaux et demy
plus un grand champ de quatre journaux
dependent du lieu de la surgeonniere proche led.
lieu
plus le champ du bondeau dependent du
lieu de la surgeonniere contenant trois journaux
plus un champ costoyant le chemin a aller
au mans dependent du lieu de la groas contenant
trois journeaux
la maison de la surgeonniere et jardin attenant
a icelle est reputtée dancienne dixme

 
 

(page 95 droite)

Un continent de terre a prendre
depuis le pont perrin suivant la riviere jusques
au grand moulin depuis le grand moulin venir
a la (pacothere ?) et depuis la (pacothere ?) suivre
le chemin jusques sur les limites de la paroisse
de l’autre coste a prendre depuis led. pont
perrin et monter sur le chemin quy tend aux tertres
et le suivre jusques aux limites de la paroisse
touttes les terres contenues entre la riviere et les
dicts chemins sont novales a lexception
1° Un champ contenant deux journeaux aboutant
sur le chemin tendent au mans dependent du lieu
de la fie
les Closeaux le lieu ou maison de la fie sont
novalles la maison batie sur novalles et les jardins
plus le champ appellé le grand champs
dependent du lieu de la (pacothere ?) appartenants
aux peltiers contenant trois journeaux
plus le grand champs des poulis dependent
du lieu de haultessart contenant quatre
journaux
plus le grand champ contenant deux journeaux
dependent du lieu de la Saltierre
plus un aultre champs tenant le mesme
appelle le champ denhaut contenant deux
journaux dependent du lieu de la hamardiere
plus deux petits champs contenant un
journeau et demy dependent du lieu de la
(pacothere ?)
un petit champ d’un journeau situe
proche le champ denault dependent du lieu
de la fousilliere
la maison et jardin de la (pacothere ?) sont
reputees d’ancienne dixme

 
 

(page 96 gauche)

plus un petit champ d’un journeau et demy
ou viron dependent du lieu de la pacothere ( ?) aboutant
sur le chemin tendent au grand moulin
Un continent de terre a prendre depuis le
grand moulin et remontant a viviers, et depuis
led. grand moulin suivre la riviere jusques au
moulin du pont neuf et depuis led. pont neuf
montant la rue pavee pour venir aboutter
au gros chesne et aux limites de la paroisse
touttes les terres comprises entre la riviere et
dicts chemins, sont novales faictes ou a defricher
a lexception de
1° la maison et jardin de la Saltierre
plus un petit champ d’un journeau et demy
dependent du lieu de la pacothere (?) costoyant le
chemin appartenant a mr bourneuf de la valette
plus un champ tenant le mesme dependent
du lieu de la Saltierre contenant un bon journeau
plus le champ tenant le mesme appelle les
querrieres contenant deux journeaux et demy
dependent du lieu de haultessard
plus un champ d’un journeau dependent
et proche du lieu de la ferrandiere
plus un aultre petit champ d’un demy journeau
aboutant sur la Saltierre et dependent du lieu de
la ferrandiere
plus le petit champ dore ( ?) contenant un journau
dependent du lieu de la ferrandiere est novalle
plus un champ appelle le grand champ
proche le lieu de la ferrandiere costoyant le
tertre dependent dud. lieu contenant deux
journaux

 
 

(page 96 droite)

plus la maison et jardin de la ferrandiere
plus les deux champs des chasteliers contenant
trois journeaux dependent du lieu de la fousilliere
plus un petit champ d’un journaux proche le
le lieu de la fousilliere appartenant a un nomme
Julien Cormier
plus trois petits champs costoyant les jardins
de la fousilliere et le chemin contenant deux
journaux, sont novalles
plus deux champs appeles les champs de la
fontaine proche le lieu de la fontaine contenant
trois journaux appartenant au liepvre ancien
praticien a Ste-Suzanne
plus la maison et jardin de la fousilliere
et la maison et jardin de la fontaine
plus une piece de terre costoyant le chemin
tendent a planche maillard contenant trois journaux
de terre dependents du lieu de la fousilliere

(*) le Ridray ou Rideray ? plus trois champs proche le bois du Ridere ( ?)*
dependent du lieu de la rigaudiere contenant
six journaux de terre
plus la maison et jardin de la rigaudiere
plus une piece de terre appellee le champ
long dependent du lieu de haultessard contenant
un journeau et demy
plus une suitte de terre costoyant d’un coste
le chemin de la rue pavee, et de lautre le
tertre gannes a lappreciation lestimation de
six journeaux, a la reserve d’un journeau ou
viron y compris quy est du temporel de la
cure
plus une piece de terre appellee le champ
pave contenant deux journeaux dependent du
lieu de haultessard
 
 

(page 97 gauche)

plus le champ du pressoir contenant
un journeau dependent et abouttant sur laire
dud. haultessard
plus un aultre petit champ au dessoubs du
precedent contenant un journeau dependent du
haultessard
plus la maison et jardin du haultessard
Un continent de terre a prendre depuis
le moulin du pont neuf suivre la riviere jusques
au carfour vis-à-vis de la porte de madame
brisseau et depuis led. carfour jusques a la
croix guyard et limites de la paroisses d’un coste
et a prendre de lautre coste depuis led. moulin
du pont neuf montant la rue pavee pour
abouttir au gros chesne et limites de la paroisse
touttes les terres comprises entre la riviere et
dicts chemins sont novalles
entre les quelles novales les closeries de la lande
ronde, des Sories, la more le gros chesne sont
novales de la maniere quelles se poursuivent
et composent, les aultres maisons ou jardins
comprises enoncees cy appres ne sont novales scavoir
1° Un champs de deux journeaux dependent
du pierrail scitue proche le lieu de la Sorie
plus trois petits champs se tenants les uns aux
aultres appartenant a mr girard ptre scitues
proche le lieu des Sories contenant trois journeaux
plus une piece de terre scituee proche le pierail
contenant un journeau dependent du lieu du
gros chesne nomme ……. ( ?) du gros chesne est novalle
plus un champ de deux journeaux tenant
au precedent appartenant a madame brisseau
plus deux champs tenants au precedent appart
enant a mr brisseau aboutants sur la rue

 
 

(page 97 droite)

de Coisnon contenant cinq journeaux
plus un petit champ d’un journeau ou
viron proche le lieu du pierrail appartenant a
madame larche dependent de la closerie de la
riviere
plus deux petits champs appartenants a creton
du pierrail proche led. lieu du pierrail contenant
trois journeaux
plus le champ tenant a la grange du pierrail
contenant deux journeaux
plus le champ derriere le pignon de la maison
du pierrail contenant cinq quarts de journeau
plus la maison du pierrail seulemt le jardin
est du temporel de la cure
plus un petit champ d’un journeau proche le
chemin du pierrail a haultessard dependent dud.
haultessard
plus les deux petits champs de paris dependent
du lieu de haultessard contenant trois journeaux
plus le champ du houx appartenant aud. foulon
contenant trois journeaux costoyant la rue
pavee
plus un petit champ de cinq quarts de
journeau dependent de la closerie de madame
larche a la riviere scitue proche le pierrail
plus deux champs appelles les bourdinnieres
appartenants a françois girard aboutant sur le
chemin a venir de la riviere au pierrail contenant
trois journeaux ou viron
plus le champ appelle les petits champs
appartenant au nommé chalumeau dependent
de la ……. ( ?) scitue proche le precedent contenant
deux grands journeaux

 
 

(page 98 gauche)

plus un champ de deux journeaux scitué
proche le pré oron appartenant a mr girard ptre
plus une piece de terre proche le dit pre oron
contenant quatre journeaux appelee le champ
naveau appartenant a mr brisseau
plus le champ appelle la groulliere appartenant
a madame larché scitué le long de la riviere
contenant trois journeaux
plus un champ d’un journeau aboutant sur
le chemin de la riviere au gros chesne appartenant
a Lesure
plus un aultre champ appartenant au mesme
Lesure et tenant le champs precedent contenant
deux journeaux
plus un champ d’un journeau appartenant
ausy a Lesure aboutant sur la riviere
plus un champs d’un journeau aboutant
sur le chemin de la riviere au pierrail appar
tenant a michel gerault
plus un champs de cinq quarts de journeau
appartenant a la veufve milsente aboutant sur
le chemin tendant de la riviere au pierrail
plus un champs au desoubs du precedent appar
tenant a andre esturmy contenant un journeau
plus un grand champs a prendre en suitte des
precedents costoyant la rue de Coisnon conte
nant trois journeaux appartenants a Lesure
plus trois champs tenant les uns aux aultres
aboutants sur le chemin de la riviere au pierrail
le pr. appartenant a françois girard contenant
un grand journeau, le second appartenant a
madame larché appellé le grand cormier contenant
un journeau le 3ème de deux journeaux

 
 

(page 98 droite)

aboutant sur le logis de madame larche
et a elle appartenant
plus un petit champ costoyant la rue
de Coisnon appartenant a madame brisseau
contenant un journeau est novalle
plus un autre quy est haye a haye du
precedent appartenant a mr brisseau contenant
deux journeaux
plus toutes les maisons et jardins attenants
icelles sont d’ancienne dixme
Un continent de terre a prendre
depuis le moulin du pont neuf suivre la riviere
jusques au pont de la maison de mr des bignons
et depuis led. pont jusques a la croix guyard
et limittes de la paroisse ; et de lautre coste
a prendre depuis led. moulin du pont neuf
suivre les murailles de la ville pour se rendre
a la maison de dannert marechal de la suivre
le chemin jusques a chammes ou limittes de
la paroisse touttes les terres comprises entre
les dicts chemins sont novalles faictes ou a
defricher a lexception de
1° les maisons et jardin attenant et joignants
icelles maisons
plus la moitie du champs appartenant a
madame brisseau appellé le clos contenant
deux journeaux scavoir la partie quy est le long
de la riviere
plus la moitie du champ tenant au derriere
le moulin a papier de Lauvergnat scavoir la
partie quy touche la riviere led. champ contenant
deux journeaux
plus le champs de la poupiniere tenant le
mesme contenant deux petits journeaux

 
  (la vue 99 est une copie de la vue précédente 98)
   
 

(vue 100 gauche)

plus un petit champ dun demy journeau
appartenant a rene philoche costoyant le
chemin de chammes dont la moitie est novale
scavoir celle du costé du chemin
la moitié d’un champ dependent de la closerie
de mr de bois plisson a la riviere aboutant
sur le chemin qui descend a la riviere ou a chammes
scavoir la partie du costé dud. chemin est de la
grande dixme
plus un champs de deux journeaux scitue
le long du chemin de la bouliere a chammes
appartenant a rable marchand
plus un champ vis-à-vis le mesme de
lautre coste du mesme chemin faisant le
coing du carfour contenent un journeau
plus le champ a Madame brisseau exploité
par mr le chevalier de la Varenne aboutant sur
la ruelle qui tend a la riviere contenant quatre
journeaux a la reserve toutefois dun grand quart
de journeau le long dud. champ quy est novale
plus une grande piece de terre dependent du
lieu de la Caillardiere contenant quatre journeaux
costoyant le chemin tendent du carfour de chammes
a la Croix couverte, excepté toutefois six gerbes
q’on prend sur led. champ au milieu pour
un defriche y faut ?
plus un champs de deux journeaux proche
le jardin de mr ladvocat du Roy
plus deux pieces de terre costoyant le chemin de
chammes aboutantes sur le carfour contenant
quatre journeaux
plus une piece de terre dependente de la
closerie de la croix couverte proche la maison
dud. lieu contenant deux grands journeaux
et demy

 
 

(vue 100 droite)

plus un petit champs d’un journeau costoyant
le jardin a mr ladvocat du Roy proche la Caillard
iere
plus deux aultres petits champs attenants le
precedent dependent de la croix couverte contenant
deux journeaux ou viron
plus le champs appartenant a madame
des………….. ( ?) proche la muraille du
jardin de mr de gennes au champatoire contenant
deux journeaux
plus la grande piece des Segrairies proche
la ville appartenant a mr bassoing contenant
en tout quatre journeaux

Second traict
appelle les morinieres

a prendre depuis le carfour par dela la
metairie de malnos du coste d’Evron partant
dud. carfour venir a la bonde de lestang
neuf, de la dicte bonde costoyant le dict
estang venir a beau lieu, de beau lieu
le grand chemin du champatoire dont on
faict le tour pour revenir a la maison
de dannert marechal, et de la dicte maison
suivre le grand chemin tendent a chammes
sur les limittes de la paroisse, ce traict divise
encor pour une plus grande intelligence en
plusieurs cantons et 1°
un continent de terre a prendre depuis
le carfour par dela malnos du coste d Evron
revenir sur la bonde de lestang neuf et suivre
le ruisseau ou riviere dud. estang jusques
hors la paroisse touttes les terres contenues

 
  (la vue 101 est une copie de la vue précédente 100)
   
 

(vue 102 gauche)

3me traict des Erves

a prendre depuis la porte sur le chemin et mesme le long du chemin d Evron
devant la metairie de malnos venir a la
bonde de letang neuf, et costoyant
dud. etang passer devant la porte du grand
beaulieu de la au carfour vis-à-vis la porte
de la metairie des chasteaux neufs, et dud.
carfour au guay ou a la pointe du petit
pre de bongin, le dict traict divise encor
en plusieurs cantons et 1°
Un continent de terre a prendre depuis la
pointe du guay du pre de bongin et scuivre
la riviere jusques a la crouzille, et depuis la
dicte pointe dud. pre scuivre ausy le chemin
jusques a la dicte crouzille, touttes les terres
contenues entre la dicte riviere, et le dict chemin
sont terres novalles a lexception de
1° un champs attenant celui des chasteaux
neuf dependent de la plaudoyere contenant quatre
journeaux aboutant sur le chemin
plus un aultre champs suivant le mesme about
ant sur le chemins exploité presentemt par mr
bois plisson appartenant au nommé rouselier
contenant trois journeaux ou viron
plus un grand champ tenant au mesme et
costoyant la riviere dependent du lieu de la
plaudoyere contenant six journeaux, sur lequel
toutefois on prend les dixmes novales sur quatre sillons
ou un rang qui aboutte sur la riviere
plus le champs tenant le precedent costoyant
le chemin appartenant a mr griffaton ptre
contenant trois journeaux

 
 

(vue 102 droite)

plus les champs de la parie dependent de
la metairie des grands Erves contenant six journeaux
ou en viron sur lequel toutefois un rayage ou
un quarre abboutant sur la riviere est novalle
a lestimation d’un demy journeau
plus un champ costoyant le chemin, et le
nos et tenant au champs de la parie led. champ
dependant de la giraudiere contenant trois
journeaux ou viron sur lequel toutefois on prend
un petit canton a lestimation d’un journeau de
novale scavoir du coste du grand champs costoyant
la garenne
plus un grand champs dependant de la metairie
de la giraudiere costoyant la garenne, et le
champ de la grande parie contenant cinq journeaux
ou viron
plus le champ de la petite parie dependant des
petites Erves costoyant celuy de la grandeparie
contenant quatre journeaux ou viron
plus les quatre champs appelles les fougeres
suivants celui de la petite parie aboutant sur
les pres de feu guillaume, dont deux dependent
des petites Erves les deux aultres du lieu des grandes
Erves, contenant environ quinze journeaux.
plus deux aultres champs tenants au quatres
precedents, ou costoyant la ruelle de la parie
dependent du lieu des Serardieres haultes contenant
quatre journeaux
plus deux champs suivant les precedent aboutant
sur les pres de la riviere dont l’un depend
de la girandiere contenant trois journeau lautre
appelé les deux journeaux contenant deux journeaux
dependent de la metairie des Erves.

 
 

(vue 103 gauche)

plus le champ du clos costoyant la garenne
de la giraudiere dependent du lieu des Serardieres
contenant six journeaux desquels six journeaux
il y en (a) deux novales scavoir les deux costoyants
la garenne de la giraudiere.
plus le champs en desoubs dependent des
petites Erves contenant deux journeau proche ou
vis-à-vis le precedent et aboutant sur la vielle
remise
plus le grand champ vis a visdu precedent
contenant cinq journeaux dependant des petites
Erves appelé le grand champs
plus le champ appele de desoubs dependent de
la metairie des Erves vis-à-vis du precedent aboutant
sur la vielle remise et costoyant les jardins des
Erves contenant trois journeaux
plus le champs des trois journeaux dependent
de la metairie des grands Erves proche le dict lieu
des Erves contenant trois journeaux
plus le grand champ aboiutant sur les aires
des dictes Erves contenant sept journeaux dependent
de la metairie des Erves
plus les maisons et jardins attenants icelles
des grandes et petites Erves
plus le moulin de la liaudiere et jardin
attenant a iceluy
plus la maison de la vielle liaudiere, et jardin
attenant icelle
Un continent de terres a prendre au
carfour du moulin des Erves, dud. carfour suivre
le chemin jusques a la crouzille d’un coste ou limites et de lautre a la grange
des hautes Serardieres
et de lad. Grange suivre le chemin quy tend droict
a la metairie de la grande touche hors les limites
de la paroisse touttes les terres comprises entre

 
 

(vue 103 droite)

lesd. Chemins sont novales a lexception
toutefois de
1° le champ qui faict le carfour des Erves
et quy aboutte a la grange des haultes Serardieres
duquel neanmoins contenant six journeaux
ou viron sur lesquels toutefois les deux coins dud.
champ sont novalles scavoir les deux quy costoy les
chemins de la croichette et de la grande touche a
lestimation de deux grand journeaux et deux morceaux
dependent des Serardieres
plus trois aultres petits champs costoyants
le mesme dont deux dependent de la hardiere contenant
trois journeau l’autre dependent des Serardieres contenant
un journeau et demy
plus le champ appellé de la liaudiere dependent
des Serardiere costoyant les trois precedent contenant
quatre journeau sur lesquel toutefois on prend un
rang de novales a lestimation d’un demy journeau
au milieu du champ
plus trois aultres champs costoyant le champ de
la Liaudiere aboutants sur la liaudiere, depend
dont lun depend de la liaudiere, lautre des Serardieres
lautre des Erves contenant les trois environ cinq journeaux
plus cinqs champs aboutants sur les chemins
de la crouzille et de la grande touche le premier
dependent des Serardieres contenant cinq journeaux ou viron
les quatre autres dependent de la metairie de la
bouliere contenant dix journeaux ou viron lesd. Champs
se tenant les uns aux aultres
Un continent de terres a prendre au carfour
du sol a cul suivant dud. carfour le chemin jusques
au carfour de derriere la grange des Serardieres
d’un coste et de lautre partant dud. carfour de
sol a cul et suivre le chemin jusques au carfour
ou est en tournoyant led. continent passant
au petit presbitere du petit p du carfour dud.
petit presbitere scuivre le chemin droit au

 
 

(vue 104 gauche)

susd. carfour quy est derriere la grange des Serardieres
touttes les terres comprises entre led. chemin sont
d’ancienne dixme, a lexception :
1° un champ dependent des Serardieres cottoyant un
chemin des Serardieres aux riderais aboutant sur le noe
des riderais appelle le champ du bas contenant quatre
journeaux quy est novale
plus deux aultres petits champs se joignants appelés
les six sillions dependent de la liaudiere, et des riderais
contenant les deux un journeau et demy
plus le grand pre de la maliniere en cas quil le defriche
plus un petit champ appartenant des petits rideres
scitue derriere la maison des petites rideres contenant
demy journeau
plus un aultre champ aboutant sur la mare des
riderais contenant trois journeaux dependent desd. riderais
plus une friche quy est touchant le carfour de sol a cul
au bout du grand champ d’assé led. champ dependent
de la maliniere, lad . friche a lestimation dun
grand journeau si il vient a estre defriché sera
novale
Un continent de terre a prendre depuis le
carfour proche le petit presbitere partant dud. carfour
passant contre la maison du petit presbitere et scuivre
le chemin quy va tendre a la grange de la
pommerais on traverse un petit champ d’un
journeau quy est novale et quy contenant un
journeau lequel petit champs costoye le ruisseau
quy fait la separation de la paroisse d Evron
et de Ste-Suzanne, il faut prendre le ruisseau
aud. petit champ et le scuivre jusques a la
metairie de la berriere dun coste, et de lautre
partant du carfour du petit presbitere et venir
scuivre le chemin jusques au ruisseau quy est a lad.
Berriere touttes les terres contenues entre les d.
chemin et ruisseau sont novales faictes ou a
defricher a lexception de

   
 
(le texte est inachevé et s'interrompt ici)
 
   
 
 
Haut