Retour

Archives départementales de la Mayenne
Mentions trouvées dans les registres paroissiaux et d'état civil

Saint-Pierre-sur-Erve

 
   
 
   

Pèlerinage de Saint-Méen

Saint-Méen (Ille-et-Vilaine).
D'autres mentions sur ce pélerinage : voir Saint-Jean-sur-Erve, Saint-Jean-sur-Mayenne, etc.

1645 - Inhumation d’un pèlerin

   
   
 
   

Signalé par : Archives départementales (15 octobre 2005).

 
   

Référence : registre BMS. 1574-1668 (vue 154).

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 

Le 9 mai fut inhumé le corps de
Jehan Broust de la paroisse de Gazan
au diocese de Chartres lequel deceda
en la grange du presbitere d’Erve
faisant le voyage de monsieur Saint
Meen et est enterré au petit
cimetiere de Saint Pierre d’Erve par
Mr le curé dudit lieu le jour et mois
cy dessus. 1645.

 
   
 
   

1654 - Certificat accordé à des pèlerins de Saint-Méen

   
   
 
   

Signalé par Édith Surcouf (juillet 1989).

 
   

Référence : registre BMS. 1574-1668 (vue 129)

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 

Nous vicaire de La Chappelle-du-Bois (*), pais
du Maine, soubz signé, certiffions que Pierre
Pottier et Renée Carré sa femme, habitans de
nostre dicte parroisse, desirants faire le
voiage de Monseigneur Saint Main, ne sont
entachez d'aucunes censures ecclesiastiques
et vrays catholiques et ont faict leurs
pasques en nostre parroisse. Supplions
humblement messieurs les curez et confreres
vouloir les recommander aux charitez et
aumosnes des gens de bien et leur administrer
les saints sacrements de l'eglise et en cas de mort
la sepulture, offrans en faire le mesme
toutefoys et quand que l'occasion se presentera.
Faict en nostre maison de La Chappelle-du-Bois
ce troysieme novembre 1649.

[la signature, à moitié déchirée, est illisible.]

(*) La Chapelle-du-Bois (Sarthe).

 
   
 
   

1692 – Sépulture d'un « pauvre passant nommé François »

   
   
 
   

Signalé par Joël Desnoe (2007-05-30)

 
   

Référence : BMS 1690-1699 (vue 12/44)

 
 

Transcription par Joël Desnoe

 
   
 
 
 

Le dix neufieme janvier 1692 a esté inhumé
dans le cimetiere de cette paroisse le corps
d'un pauvre passant nommé François, lequel n’a
declaré autre nom, par moy curé de Saint
Pierre d'Erve soussigné.

 
   
 
   

1696 – Sépulture d'un passant inconnu

   
   
 
   

Signalé par Joël Desnoe (2007-05-30)

 
   

Référence : BMS 1690-1699 (vue 32/44)

 
 

Transcription par Joël Desnoe

 
   
 
 
 

Le vingt et huitieme jour de febvrier l’an mil six
cent quatre vingt seize a esté inhumé dans
le cimetiere de ceans le corps d'un pauvre passant,
lequel est decedé à Glatigné, dont le nom nous est
inconnu. Par nous curé de ceans soubsigné.

(Signature)

F. Douillé

 
   
 
   

1699 –  Bénédiction de la grosse cloche

   
   
 
   

Signalé par Joël Desnoe (2007-05-30)

 
   

Référence : BMS 1690-1699 (vue 42/44)

 
 

Transcription par Joël Desnoe

 
   
 
 

Benediction
de
la grosse cloche

Le douzieme jour d’aoust mil
six cent quatre vingt dix neuf nous René
Doüard pretre curé d'Espineu le Seguin et doien
rural de Bruslon, avons fait la seremonie et la
benediction d'une cloche en l’eglise paroissialle
de Saint Pierre sur Erve pour servir à l’eglise dudit Saint
Pierre pour grosse cloche. Laquelle a esté nommée
René Marie par messire René Duguesclin,
chevallier seigneur d'Auvers et du Deffais en ladite
paroisse, et par dame Marie de la Porte veufve
feu messire Louis Joseph vivant chevallier
seigneur conte de Montecler, en presence de
venerable et discret Mre François Doüillé pretre
curé dudit Saint Pierre, discret Mre François Gaugain
pretre vicquaire et discret Mre François Champagnette
aussy (?) pretre demeurant à Saint Jean sur Erve, de monsieur
maistre Mathieu Doüard conseiller du roy et son
advocquat au siege presidial de Chateaugontier, noble
Loüis Malherbe, commisserre ordinaire de
l’artillerie de France, et des soubsignés.

(Signatures)
Marie de la Baste vefve Monteclair
Du Guesclin
F. Doüillé
Doüard
F. Champaignette
F. Gaugain
Malherbe
J. Hervé (?)
Provost
L. Fautrat
R. Moüessard
René Doüart

 
   
 
   

1723 - Réconciliation du cimetière

   
   
 
   

Signalé par Joël Desnoe (2006-04-21)

 
   

Référence : BMS 1715-1729 (vue 54/103)

 
 

Transcription par Joël Desnoe

 
   
 
 

Reconciliation
du

cimetiere

Aujourd'huy vingt septieme d'avril 1723, nous
Pierre Le Moine curé de Saint Jean sur Erve, en vertu
de commission de monsieur Le Vayer vicaire general
de monseigneur l'eveque du Mans en datte du vintieme d[u]
present mois, nous sommes transportez en la paroisse de Saint
Pierre d’Erve et avons fait la reconciliation du cimetiere
contigu de l'eglise de Saint Pierre nouvellement clos
avec les ceremonies ordinaires portées en le
rituel de notre diocese en, presence de Mre Michel Le Boul
prestre curé dudit Saint Pierre, Jacques Maurice curé de
Saulge, Pierre Gaudin curé (de) Chemeré le Roy, Jean
Houlard prestre vicaire dudit Saint Pierre, Jean Volant mara?[…]
René Bigot tisserant, demeurant audit bourg de Saint Pierre et
plusieurs autres habitans dudit Saint Pierre qui ne signent.
Et ont signé les susnommez. Rayé deux mots nuls.

(Signatures)

M. Le Boul pretre
J. Morice
J. Houllard
P. Gaudin curé de Chèmeré le Roy
J. Rolland
R. Bigot
P. Le Moine

 
   
 
   

1751 – Tourbillon de vent

   
   
 
   

Signalé par Joël Desnoe (2006-04-03)

 
   

Référence : BMS 1747-1762 (vue 35/115)

 
 

Transcription par Joël Desnoe

 
   
 
 
 

La nuit du 14 au 15 mars 1751 a eté
remarquable par un tourbillon et vent extraordinaire
qui deracina un nombre infini d'arbres de toutte espece,
qui abatit quantité de cheminé, qui enleva nombre de
couvertures entieres et par parties. Plusieurs phisiciens
du tems avencerent qu'il y avait un tremblemen de terre.

 
   
 
   

1760-1783 - Observations climatiques et économiques

   
   
 
   

Signalé par Joël Desnoë (2 février 2004).

 
   

Référence : registre BMS. 1747-1762, BMS. 1762-1775 et BMS. 1775-1784.

 
 

Transcription complète (quelques mots douteux).

 
   
 
 
BMS. 1747-1762
 
   

vue 104

1760
Annee meilleure un peu que 1759.
Le froment a valu cette annee 48 sols à 55 s., le meteil de 45 à 50,
l'orge de 30 a 35.

   
vue 112

1761
Cette année en tout egale a la precedente.
Les bleds ont valu le meme prix, un peu augmenté vers
la fin de l'annee.

   
BMS. 1762-1775
 
   
vue 4
1762
Cette année a été absolument egale aux deux
precedente et les bleds ont valu le meme prix.
vue 5
Bonne année. Tous les fruits froment et vin de bonne qualité.
 


vue 13
1763
Année excellente et abondante en grains
aussi le froment n'a valu que 40 à 45 sols, le meteil
38 à 40 et ainsi du reste. Il augmenta d'un tiers
vers la Pentecoste parce qu'il fut permis de l'exporter
hors du royaume. Voilà le commencement et l'epoque
du commerce de grains avec l'etranger qui a toujours
rendu les bleds chers.
   
vue 15
Excellente année pour tout.
   
vue 25
1764
Cette année a été une année commune et à peu près semblable
aux années 1760 et 62. Le bled a été un peu moins
cher. Le froment n'ayant pas passé 50 sols.
   
vue 31

1765
La recolte de cette année semblable à celle de l'année
derniere, mais le froment a été bien plus cher.

Dès la recolte il a valu 3 l.t. le valais pesant 42 [livres ?].
Il a toujours augmenté et est allé jusqu'à 4 l.t.
et ainsi des autres bleds à proportion parce qui a

été tiré hors du royaume.

   
vue 41

1766
Excellente année pour tout, beaucoup de froment.
J'en ai eu en six petits journeaux environ de 200 valais
et il a valu toutte l'année 3 l.t. a 3 l.t. 5 et ainsi des
autres bleds.

   
vue 49
1767
Assez bonne année plus que commune, le froment 3 l.t. à 3 l.t. 5
et le reste à proportion.
   
vue 59

1768
Année très commune, bled cher, le froment de 3 l.t. 10 à
4 l.t. et 4 l.t. 5 s. et le reste à proportion.

Presque point de pailles vendues

   
vue 69

1769
La plus mauvaise de toutes les années de connoissance d'homme
parce qu'on n’avoit pu semer accause des pluies continuelles
dès mois d'octobre novembre et décembre.

Il n'y a eu que 24 valais de froment au domaine
et que 168 valais froment de dîme, trente et quelques
de méteil, 100 d'orge et 40 de bled noir.
Le froment a valu de 5 l.t. à 6 l.t., l'orge de 3 l.t. à 4 l.t.
et ainsi du reste. L'année la plus malheureuse et la plus dure
qu'on aye vue depuis un siècle.

   
vue 79

1770
Bonne année, bonne recolte, mais le bled très cher.
Le froment a toujours valu 4 l.t. et 4 l.t. 10. Le meteil
à proportion. L'orge 2 l.t. 10. Le bled noir 2 l.t.

La meilleure année pour le rapport de la cure.

   
vues 88/89

1771
(Pas de notes.)

   
vue 99
1772
Cette année très mediocre. Le froment a valu de 4 t.t. à 4 l.t. [10 ?]
et ainsi du reste.
   
vue 107

1773
Cette année a été une année commune pour la recolte.
Le froment a toujours conservé son prix de 4 l.t. à 4 l.t. 10
et ainsi du reste.

   
vue 116

1774
Cette année a été très mediocre et cependant le
bled n'a pas été fort cher fors la fin de l'année.
Il ne valoit de la recolte à la Toussaint que 3 l.t. à 3 [- - -]
et après Pasques de 4 l.t. à 5 livres
et le reste à proportion.

   
BMS. 1775-1784
 
   
vue 7

1775
Bonne année pour la recolte, le froment à 3 l.t. et 3 l.t. 10 jusqu'a Pasqu[es]
et 4 l.t. et 4 l.t. 10 apres Pasques.

   
vue 14
1776
Froid extraordinaire dans le mois de janvier surtout
le 25, 26, 27 et 28 janvier.

L'année a ete tres mediocre et le bled cher
de 3 l.t. 10 a 5 l.t. dans le courant de l'annee.

   
vue 27

1777
Bonne recolte cette année en bled qui neanmoint
a conservé son prix de 3 l.t. a 4 l.t. le froment.

   
vue 32
1778
Année mediocre pour la recolte, presque point d'orge
ny de bled noir.
   
vue 47

1779
Année commune pour la recolte, bon vin cette année.
Le froment de de 3 l.t. 10 à 4 l.t. 10 s.

Beaucoup d'orge et de bled noir.

   
vue 59

1780
Année très médiocres pour touttes sortes de bleds,
aussi a-t-il été très cher toutte l'année, il a valu
jusqu'à 5 l.t. 10 et 6 l.t.

   
vue 68

1781
Année commune pour les gros bleds et mauvaises
pour les menus, le froment a valu de 4 l.t. à 5 l.t.

Le vin de cette annéee a été excellent et le meilleur
qu'on ait cueilli dans le siecle.

   
vue 78

1782
Recolte passable fors les menus qui n'ont pas réussi.

Le vin et les fruits de la plus mauvaise qualité.

   
vue 88

1783
La recolte de cette année a été très commune.

Le froment a valu communement 4 l.t. - - -

 
   
 
   

1787 - Inauguration du nouveau cimetière

   
   
 
   

Signalé par Anael Prodhomme (2011-06-18)

 
   

Référence : BMS 1785-1792 (vue 39/127)

 
 

Transcription par Anael Prodhomme

 
   
 
 

 

Benediction
du cimetiere

(vue 39 gauche)

Le premier avril susdit an, nous curé dudit lieu, soussigné, en
vertu de la permission de monsieur Huet grand vicaire de monseigneur
l'evêque du Mans, avons fait la bénédiction du nouveau cimetiere
pris dans un angle d'une piece de terre appartenant à la fabrique,
appellée le Grand Cimetiere et qui en avoit servi jadis, comme apert
par les registres de cette paroisse, ladite portion contenant environ dix
à onse perches de terre, joignant vers l'orient la piece de terre
de la Noyraye appartenant à Louis le Marchand, haye et fossé entre,
vers le nord une autre pièce de terre appellée la Petite Noyraye,
dépendant du bénéfice de Beauvais, haye et fossé entre, et vers le
midy et le couchant le reste de ladite piece de terre appartenant à
la fabrique, clos de murs et barieres. Ladite bénédiction faite processionnelle[ment]
ment avec les sérémonies ordinaires portées et prescrites par le nouveau
rituel de ce diocesse, en présence de maître Jacques Bardet prêtre vicaire
de cette paroisse, Michel Lisiard fermier des Pins procureur de
fabrique, Jacques Lancelin procureur sindic, et de presque tous les
habitans de ladite paroisse qui, fors les soussignés, ont déclaré ne
savoir signer de ce interpellés.

(Signatures)

M. Liziard

(vue 39 droite)

François Leroux
Jacques Lancelin
J. Chadaigne
Jacques Bergere
J. Chotard
Bardet …
C Le Boul curé de Saint Pierre sur Erve

 
   
 
   

an IV - Décès d'une centenaire

   
   
 
   

Signalé par Joël Desnoe (2006-04-09)

 
   

Référence : D 1793-an XI (vues 22-23/97)

 
 

Transcription par Joël Desnoe

 
   
 
 
 

(vue 22)

Aujourd'hui quatre frimaire l'an quatrieme
de la Republique française à quatre heures après
midi, par devant moi Henry Bigot maire de la
commune de Saint Pierre sur Erve, département de
la Mayenne, faisant pour l'absence de l'officier
public, sont comparus en la maison commune
Anne Lancelin femme de Jean Bouteloup âgée de
quarante deux ans, François Bigot tisseran âgé
de soixante deux ans, et Louis Le Marchand marchand
âgé de cinquante huit ans, demeurants au bourg
de cette municipalité, lesquels denommés ne sont
point parants de Renée Lepert âgée de cent
ans ou environ, décedée d'hier sur les deux heures
après midi en son domicile situé en ce bourg.

D'après cette déclaration je me suis assuré du
décès de laditte Lepert et j'en ai dressé le
present acte que lesdits comparants ont déclaré

(vue 23)

ne sçavoir signé fort les soussignée. Fait en
la maison commune dudit Saint Pierre les jour,
mois et an que dessus.

(Signatures)

Loüis Le Marchand
H. Bigot, maire

 
   
 
 
Haut