Retour

Archives départementales de la Mayenne
Mentions trouvées dans les registres paroissiaux et d'état civil

Saint-Ouën-des-Vallons

 
   
 
   

1702 - Bénédiction de la grosse cloche

   
   
 
   

Signalé par Suzanne Metairie (2006-07-30).

 
   

Registre BMS. 1700-1709 (vue 17/51).

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 
  Le douzieme jour d’avril 1702 la grosse cloche
de l’eglise paroisialle de Saint Ouen des Oyes a eté benite
par venerable et discret Mre René Le Cornu
curé de la parroisse de Brée ayant été commis par
monseigneur l’evesque du Mans pour en faire la
benediction. Et a eté nommée Jeanne Baptiste
Catherine par Mre Jean Jamet sieur de la Neufville
et Marie Françoise Dodard.

(Signatures : )
Boudier
Le Cornu

 
   
 
   

1715 - Bénédiction de la grosse cloche
1722-1725 - Travaux divers

   
   
 
   

Signalé par Françoise Gautier (2005-06-05).

 
   

Registre BMS 1710-1749 (vue 89/186).

 
 

Transcription incomplète.

 
   
 
 
 

J’ai pris possession de cette
cure le 7 janvier 1706.

J’ai nommé la grosse cloche le 18 17 aoust
1715 - - - haute et puissante dame Catherinne
de Cervon epouse de haut et puissant seigneur
messire Jean Baptiste comte de Montesson
lieutenant des gardes du corps, lieutenant general
des armées du roy, gouverneur de Saint Quentin.
La ceremonnie faitte par maitre Germain
Bouttier pretre chaplain de la Roche Pichemer.
Elle fut nommée Catherinne.

L’an 1722, jai fait faire la chaire de l’eglise,
les boisures des trois autels et le cœur.

L’an 1725, j’ai fait planter mon verger ;
il y a cent pieds d’arbres pris au Petit Plessis
près le bourg de Gesne. Il y en a pour 30 l.t.

L’an 1727, j’ai fait bâtir ma chambre.
Cela commença le 26 aust et fut finy le
15 juin 1728.

 
   
 
   

1745 - Travaux à l’église

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2012-04-12)

 
   

Référence : BMS 1710-1749 (vue 150/186)

 
 

Transcription par Valérie Duroy

 
   
 
 
 

L’an mil sept cent quarante cinq j’ay fait faire un confessional
et l’ay fait placer près la porte de la sacristie que j’ay aussi fait fa[ire].

A. Montsallier pretre curé de Saint Ouen des Oyes.

 
   
 
   

1748 - Ensemencement de la « lande royale » et 7e gerbe
Maladie des bêtes à cornes - Grêle

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2012-04-12)

 
   

Référence : BMS 1710-1749 (vue 179/186)

 
 

Transcription par Valérie Duroy

 
   
 
 
 

Arreté le present registre des baptemes et mariages de la paroisse
de Saint Ouen des Oyes ce jourd’huy trente un decembre mil sept cent quarante
huit par nous pretre curé soussigné A. Montsallier pretre curé de Saint Ouen des O[yes]
qui a obtenu de messire Jean Baptiste marquis de Montesson seigneur
de cette paroisse la permission de faire ensemenser la lande royalle aux
conditions que ceux qui ensemenseroient luy donneroient la septieme gerb[e]
ce que tous mes predecesseurs n’avoient pu obtenir et que tous mes habitants o[nt]
accepté avec plaisir en 1748. A. Montsallier pretre curé de Saint Ouen des Oyes.

Dans la meme année 1748 la maladie contagieuse sur les betes à corne à eté
dans cette paroisse depuis la Saint Jean jusqu’à la Toussaint et fit perir toutes les bet[es]
dans les endroits où elle passa. Dans la meme année la paroisse fut greslée à
deux fois differentes de sorte qu’il y ut plus de moitié de perte sur les gra[ins]
et paille fruits et lansoirs.

 
   
 
   

1751 - Travaux au presbytère et à l’église - Achat de livres de messe

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2012-04-12)

 
   

Référence : BMS 1750-1769 (vue 12/158)

 
 

Transcription par Valérie Duroy

 
   
 
 
 

Dans la presente année (1751) j’ay fait faire par les fondemen[ts]
les deux fours de la cuisinne, tout le devant de la cuisinne
depuis la grange jus[qu']au bout des fours que j’ay fait faire
à chaux et sable avec les trois croisée, pavé l’ecurie
et toist à porcs, pavé la grande chambre, relevé l’escalier,
fait à neuf l’escalier du parterre, fait faire le tour du
puids, fait mettre la vitre du coeur de l’eglise qui etoit cassee,
fait mettre une barre de fer en forme d’etrié pour soutenir
le tyran (sic pour tirant) de dessus l’autel, fait couvrir l’eglise et la sacristie
aux endroits qui en avoient besoin, fourny de bois pour
le plancher du clocher.

Dans la meme année, fait paver le coeur de l’eglise, fait faire des
stalles qui font la separation du coeur, apcheté un nouveau misse[l]
et les trois livres de plainchant sçavoir le graduel, l’antiphonaire etc.

 
   
 
   

1775 - "Certificat de mort"

   
   
 
   

Signalé par Bernard et Danièle Portier (2003-12-8).

 
   

Registre BMS 1710-1749 (vue 109/186).

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 
 
Mendicité
Généralité de Tours
Dépost des Mendians d’Angers

Certificat de mort

(dessin de crâne et tibias)

Le onze fevrier mil sept cent
soixante quinze, la nommée Anne Croissant epouse de
Michel Montauban,
âgée de quarante ans, natifve de la
paroisse de Saint-Ouën des Oies élection de Mayenne
province du Mans, décédée le quattre du present mois
a été inhumée au cimetiere des pauvres
de l’Hotel Dieu de ladite ville d’Angers
par nous pretre soussigné lesdits jour et an.

(Signature : )
Drouet pretre
dudit Hotel Dieu

Vu par nous subdélégué et administrateur
du Dépôt des Mendiants, à Angers le premier mars 1775.

(Signature : )
De la Marsaulaye

 
   
 
 
Haut