Retour

Archives départementales de la Mayenne
Mentions trouvées dans les registres paroissiaux et d'état civil

Saint-Fraimbault-de-Prières
(voir aussi Lassay)

 
   
 
   

1684 - Bénédiction de la seconde cloche

   
   
 
   

Signalé par Françoise Gautier (19 septembre 2005)

 
   

Référence : registre BMS 1683-1693 (vue 11/102).

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 

Le douziesme jour de septembre mil
six cent quatre vingt quatre par commission
de maistre Jacques du Boismotté vicaire
general de monseigneur [l’eveque] du Mans en
date du second jour dudit mois et an j’ay
curé dudict Sainct Fraimbault soubsigné faict
la benediction de la seconde cloche dudict Sainct
Fraimbault avec les ceremonies et solennites
accoustumees. Me Jean Girault sieur du Tertre
licentié ès droits à present demeurant à Ambrieres
et damoiselle Jeanne Bougler espouse de
Me Jacques Riviere conseiller et advocat du
roy au grenier à sel de la ville de Mayenne
l’ont nommée Marie.

 
   
 
   

1684 - Bénédiction de la grosse cloche

   
   
 
   

Signalé par Françoise Gautier (13 octobre 2003).

 
   

Référence : registre BMS 1683-1693 (vue 12/102).

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 

Le vingt huictiesme jour du mois de septembre
mil six cent quatre vingt quatre par commission
de maistre Jacques du Boismotté prestre vicaire
general de monseigneur l’evesque du Mans
en date du quatrieme jour du mois d’aoust dernier,
j’ay curé dudict Sainct Fraimbault soubsigné
faict la benediction [de la] grosse et premiere cloche
dudict Sainct Fraimbault avec les ceremonies
et solennites accoustumees après que maistre
Louys Le Bourdaye, sieur de la Bacconniere
conseiller du roy prevost de Mayenne, et dame
Elisabeth de Boulery, espouse de Mathurin
Le Jariel escuier conseiller du roy maison
et couronne de France et de ses finances
seigneur de Forges Roullée Bois de Maynne de
Coulonge et representee par damoisselle Marie
Bourgeois femme et espouse de maistre Jacques
Bordelay advocat en parlement par procuration
attesté par les conseillers du roy garde notte
au Chastelet de Paris le 3 septembre 1684,
l’ont nommée Fraimbault et Elizabeth.
Le Bourdays Marie Bourgeois et Bordelay
sont signés avec nous curé en la minute.

 
   
 
   

1687 - Réconciliation de la chapelle de l’Isle-du-Gast

   
   
 
   

Signalé par Françoise Gautier (19 septembre 2005).

 
   

Référence : registre BMS 1683-1693 (vues 38-39/102).

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 

(vue 38)

Le septiesme jour de juin l’an mil six cent
quatre vingt sept la chappelle de Sainte
Genefviefve bastie en la maison seigneuri(a)lle

(vue 39)

de l’Isle du Gast en ceste parroisse, qui
avoit esté profanée et pollüe par les
seigneurs dudit logis qui sont dans l’heresie
de Calvin, a esté retablie et reconciliee par
le pouvoir et authorité de monseigneur
l’evesque du Mans adressée à Me Louys
Bottu curé de Chantrigné doyen de Lassay
ce qui a esté fait publiquement et en presence
de monsieur le juge de Mayenne et de
plusieurs ecclesiastiques. Bottu signé en
la marge dans la minutte

 
   
 
   

1774 - Bénédiction des cloches

   
   
 
   

Signalé par Valerie Duroy (8 mai 2004).

 
   

Référence : registre BMS.1774 (vue 10).

 
 

Transcription incomplète.

 
   
 
 
Bene
diction
des
cloches
de cette
eglise

Le troisieme novembre 1774 en vertu de la commission à nous
adressée par monseigneur de Grimaldi evêque du Mane
en datte du vingt quatre septembre audit an signée
Cabriere - - - vicaire generaux nous curé soussigné
avons benite les deux cloches de cette eglise
l’une nommée Elisabeth par messire
Augustin G - - - de la - - - conseiller du roy
secretaire maison couronne de France ; Elisabeth
Victoire et Eleonnore de Montecler epouse de messire
Augustin Pierre Philippe d’Heliant seigneur de - - -
- - - de cette paroisse et autres lieux.
Et l’autre a étée nommée Marie Louise par le dit seigneur
d’Heliant avec les susdittes qualités et demoiselle
Marie Louise - - -
- - -
soussignés. Rayés deux mots nuls en interligne.

(Signatures : )

de Loriere - - -
Billard de Loriere | d’Helliand - - -
M. Boullevraye | Gournay de la Bourda - - -

 
   
 
   

an VI - Mort de deux enfants
dans l’effondrement de leur maison

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2009-09-12).

 
   

Référence : NMD 1796-1800 (an V-an VIII) (vue 66 /168).

 
 

Transcription par Valérie Duroy.

 
   
 
 
 

Aujourd’huy dix huit brumaire l'an sixieme
de la republique françoise après midi par devant
moy Julien Bardou agent municipal de cette
commune de Saint Fraimbeaust de Priere
canton de Mayenne du departement de la
Mayenne redigeant les actes destinée à constater
la naissance, les mariage et les decée,
sont comparu en la mayson commune Pierre
Le Riche cultivateur pere des defunte assistée
de Jacque Pilleux et Marie Salin non
parant, tous troix domissillié en cette
commune, ont declarée à moy que hier
sur les onze heure du matin au vilage de la
Gireaudiere en cette commune la mayson
de Pierre Le Riche à tombé en chute et
a tuée les deux anfant à Pierre Le Riche
dont l'une se nomme Marie Le Riche agé
de neuf ans et l'eautre Theresse Le Riche
agé de deux ans fille de Pierre Le Riche
et Marie Amiard leur père et mère.
D'après cette declaration je me suis sur le
chams transportez au lieu de leur domissille
et je me suis assuréz du decée des deux
anfant et j’en ay dressée le présent actes.
Fait à la mayson commune lesdist jours,
mois et an que desus. Lesditte partis ont
déclaré ne savoir signer de ce enquis.
En interligne : heure
aprouvée.

(Signature : )
Julien Bardou
agent municipal

 
   
 
   

1812 - Mort noyé dans la rivière

   
   
 
   

Signalé par Thérèse Coudurier (2007-12-14) et Gilles Tonnellier (2010-01-16)

 
   

Référence : registre NMD 1808-1813 (vue 105/162)

 
 

Transcription par Thérèse Coudurier.

 
   
 
 

Decée d’un
homme inconnu
trouvé noyés
dans la riviere
de la Mayenne
commune de
Saint Fraimbault
de Prieres

L'an mil huit cent douze le septieme
jour du mois d'avril à sept heures du matin par
devant nous Julien Bardou maire et officier
de l'etat civil de la commune de Saint Fraimbault
de Prieres canton de Mayenne departement de
la Mayenne, sont comparu Julien Le Marechal
cultivateur agé de trente huit ans demeurant
en cette commune et François Rocton tiserand
agé de quarante ans demeurant en cette commune,
lesquel nous ont declaré avoir trouvé un homme
inconnu noyés dans la riviere de la Mayenne
sur  le bord de la rive droite entre le chateau
de l’Ile et le village de la Blanchardière en cette
commune. Après nous être transporté sur le
bord de la riviere en lendroit où l'on avoit
tiré cet homme à nous inconnu avons
remarqué qu'il pouvoit avoir l'âge de quarante
ans, les cheveux noir, il paroisoit à (sic) habillé
de sarge blanche, un pantalon de
toile, des gestre de coêtis (*), il paroissoit avoir
la taille d'un mêtre cinq cent cinquante
millimaitres. Les dits Marechal et Rocton l'on
de suite porté au bourg dudit Saint Fraimbault
pour l'innumation de son corps. Les declarants ont
declaré ne savoir signer le present acte après qu'il leur
en a été fait lecture. Rayé un mot nul.

(Signature : )
Julien Bardou

 

(*) « gestre de coêtis » : sans doute des « guêtres de coutil » (Marie-Hélène Bénazet)

 
   
 
 
Haut