Retour

Archives départementales de la Mayenne
Mentions trouvées dans les registres paroissiaux et d'état civil

Loigné

 
   
 
   

an V - Enterrement d’une femme
à la demande d’hommes armés

   
   
 
   

Signalé par Françoise Niglaut (2009-12-27)

 
   

Référence : NMD 1793-an V - 100/E10 (vue 138/157)

 
 

Transcription par Françoise Niglaut

 
   
 
 
 

(page gauche)

Aujourd’hui quinze brumaire l’an
cinqueme de la republique françoise
une et indivisible, devant moi Jean Lalloyer
agent municipal de la commune de
Loigné canton de Laigné, arondisement
de Chateaugontier, departement de la
Mayenne, ont comparus devant moi les
citoyens Nicolas Cheruau agé de cinquante
ans demeurent au Cormié, Jean Clavreul
agé de trente deux ans demeurent à la
Frezeliere, René Le Rojeu agé de quarente
quatre ans, demeurent à Helquin, le tout

(page droite)

de cette commune, lesquels
m’ont declaré que le treze septembre
vieu stille de l’an quatrieme à neuf heures
du soire ils ont eté réquis et forcés
par des hommes armées de se rendre
dans une piesse nommé les Quatre
Fourneaux dependent de la closerie des
Cormié en cette commune pour faire
la fosse et enterer une femme qui
venet d’être tué, et qu’on leur a dit
estre et se nommer Marie Meignen
femme d’une nommé Begein, de la
commune de Bazouge. De tout quoi
je redigé le present acte en presence
des trois tesmoins si desus denommé qui
ont declaré ne savoir signer, dont
acte, lesdits jours, mois et an que dit est.

(Signature : )
J. Lalloyer
agent

 
   
 
   

an V - Enterrement d’un homme
à la demande d’hommes armés

   
   
 
   

Signalé par Françoise Niglaut (2009-12-27)

 
   

Référence : NMD 1793-an V - 100/E10 (vue 139/157)

 
 

Transcription par Françoise Niglaut

 
   
 
 
 

Aujourd’hui onzieme jour de nivose l’an
cinquieme de la republique françoise une
et indivisible à dix heures du matin devant
moi Jean Lalloyer agent municipal de la
commune de Loigné canton de Laigné,
arondisement de Chateaugontier, departement
de la Mayenne, ont comparus les citoyens
Jacques Moreul, marchand, agé de quarante
cinq ans, Piere Gendron, laboureur, agé de
agé de (répété) quarante et quatre ans, Mathurin
Forget tisseran, agé de trente huit ans
tous les trois demeurant à la Haute Croix
en cette commune, lesquels m’ont
declaré que le dix huit mars à onze heures
du soire vieu stille de l’an quatrième ils
ont eté réquis par des hommes armés à
eux inconnus d’aller dans une piesse
dependent du lieu de la Haute Croix pour
enterer un homme qui vien d’estre tué
et qu’on leur a dit et declaré se nommer
Piere Boisramé agé de vingt huit ans, fils de
Pierre Boisramé et de Marie Houtin ces père et
mere. De tout quoi je redigé le present acte
en presence des trois temoins sis desus denommés
qui ont signé avec nous fors ledit Piere
Gendron qui a declaré ne savoir signer. Un
mot rayé nul. Fait et arresté lesdits jours, mois
et an que dessus.

(Signature : )
J. Lalloyer
agent

 
   
 
 
Haut