Retour

Archives départementales de la Mayenne
Mentions trouvées dans les registres paroissiaux et d'état civil

Laval (paroisse de la Trinité)

 
   
 
   

1593 - « Mauldits Angloys »

   
   
 
   

Signalé par Monique Ingé (2004-01-21 ).

 
   

Référence : registre B 1539-1630 (vue 23).

 
 

Transcription incomplète.

 
   
 
 
 

Folio 91 recto.

Du 22 novembre 1593 bapteme par moy soussigné curé, Jean fils de défunt Jean Menard sieur de la Senelle décédé à
la derotte du Port Raingeard faite par les mauldits Angloys, et de Nicolle Beudin (?) et honorable homme Jean Carton . . . honorable femme Charlotte Courte, fait ledit jour et an que dessus, signé Bason, . . . (etc ? et autres ?) Besnier.

 
   
 
   

1673 – Mariée âgée de 80 ans

   
   
 
   

Signalé par Alain Vriens (2008-12-21)

 
   

Référence : BMS 1672-1677 (vue 92/359)

 
 

Transcription incomplète.

 
   
 
 
 

L’an mil six cent soixante et treze le
septiesme jour de febvrier après les
fiançailles (?) et plublications de bans par trois
dimanches consecutifs et ne s’etant trouvé aucun
empeschement, j’ay soubz signé Hierosme Freuslon pretre
sacriste de la sainte Trinité et par permission de messieurs
les curez j’ay interogé Gille Bidault veuf de defuncte
Mathurine Frenay, et de (sic) Florence Pecquar veufve
de defunct Michel Legle agée de quatre vingt année, tous
deux de ceste paroisse demeurant fobur Saint Martin.
Et de leur consentement mutuel par moy prins les ay
par paroles de present conjoinctz en mariage … sole
… la messe des epousailles, à laquelle leur ay
donné la benediction nuptialle selon la coutusme
et reglement de ce diocesse et en presence de
Michel Pecart fils de la marié
Daniel Colonge
Isaac Le Beau
André T…ton
Jacque Granay
qui ont declare ne signer.

(Signature)
H. Freuslon.

 
   
 
   

1681 – Archer de gabelle tué d'un coup d'épée

   
   
 
   

Signalé par Jérôme (2007-12-28)

 
   

Référence : 1681-1687 (vue 34/378)

 
 

Transcription par Jérôme

 
   
 
 
 

L'an de grace mil six cent quatre vingt un le quatrieme
jour du mois d'aoust est decedé un appellé Jean (blanc)
archer de gabelle qui fut tüé d'un coup d'epee. Le corps a esté
inhumé dans le cemetiere de cette paroisse ès presences de
Louis Le Tourneux, Jean Plagués et de Jean Labbé
tesmoins qui ne signent de ce enquis.

(Signature : )
René Estigueust

 
   
 
   

1698 – Mariage entre Irlandais

   
   
 
   

Signalé par Odile Daugy (2007-04-18)

 
   

Référence : BMS 1695-1701 (vue 178/342)

 
 

Transcription quasi complète

 
   
 
 
 

(page gauche)

Le deuxieme jour de may mil six cent quatre
vingt dix huict j’ai prestre de cette paroisses par
permission de Mr le curé et veu le certificat de
Mr le curé du Bourneuf la Foree des trois
publications des bancs (sic) sans aucun empeschement
et après les trois publications en cette paroisse
sans aucun empeschement lesdits bancs controllés
à Laval lesdits jour et an cy dessus par l’. . . [L’ancros ?]
conjoint en mariage Thomas Soier [sic pour « Sawyer » ?], natif d'Hyrlande,
fils de Henry Soier natif d’Hyrlande, et de Sara

(page droite)

Thyel, de la paroisse du
Bourneuf, d’unne part, et damoisselle
Helenne Macarty, aussi native d'Hyrlande
fille de Daniel Macarty et d'Anne
Quessy, de cette paroisse ; d’autre part. En presence des
tesmoins cy après qui ont signé et les parties.

(Signatures)

Nelly Macarty
Couanier
Tho. Saÿer
J. Malabry
Barret
. . . Courtel

 
   
 
   

1698 - Sépultures « par charité »

   
   
 
   

Signalé par Odile Daugy (2007-04-18)

 
   

Référence : 1698 (vue 213/342)

 
 

Transcription par Odile Daugy.

On trouve dans ce registre d'autres sépultures « par charité » (cette expression est souvent écrite en marge) : 17, 22 octobre 1698 (vue 213 ), 24 octobre 1698 (vue 214), 14 novembre 1698 (vue 216), etc.

 
   
 
 

Par charité.

Le vingt troisiesme jour d’octobre mil six cent quatre vingt
dix huict a eté inhumé dans notre cimetière un enfant qui
a eté trouvé exposé sur l'autel de Saint Sebastien de cette église,
dont on ne connoist ni le nom ni le pere ni la mere, on ne
sçait s'il est baptisé et natif de parents catoliques dont
Mrs les juges ont dressé proces verbal.

(Signature : )
P. Paris, pretre vicaire

 
   
 
   

1701 - Tempête

   
   
 
   

Signalé par Monique Ingé (2004-01-12).

 
   

Référence : registre BMS 1701-1707 (vue 4/444).

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 
  Le deuxieme jour de fevrier mil sept cent et un jour de la Purification de la
Sainte Vierge il s'est elevé dans l'air un furieux orage venant du costé de la
Bretagne, passa par Rennes, Victré, cette ville de Laval, Le Mans, Paris
jusques à Strasbourg et dans l'Alemagne ; sa force se fit ressentir à Rennes sur
les dix heures du matin, à Laval sur les dix heures et demie qui coupa environ
quarante piedz de couverture et la charpente de cette eglise au-dessus de la
voûte du bas de l'eglise et des fonds, le pignon resista à la violence et retint
huit à dix pieds de la couverture et de la charpente qui y estoient attachés.
Une partie tomba sur la voûte qui y résista et l'autre sur une maison voisine.
L'église estoit alors remplie de monde pour la solennité du jour. Me Pierre
Bureau docteur de Sorbonne et curé disoit la grande messe, sur le point de
chanter la Preface, lorsque le bruit de la chute de la couverture jetta l'epouvante
dans toutte la nef et chascun courant à la grande porte pour se sauver la foulle
empescha de l'ouvrir et elle fut si grande à la petite porte de la grande que plusieurs personnes y furent foulés aux piedz ; trois y perdirent la vie et d'autres fort incommodés.
M. le curé ne quitta point l'autel ; tantost il elevoit la voix pour rassurer le monde tantôt
il se prosternoit devant le Saint Sacrement, prioit à l’exemple de Moyse et ensuitte il continua
la sainte messe.
   
  Voir : Isidore Boullier, Recherches historiques sur l’église et la paroisse de la Trinité de Laval, Laval, 1845, p. 310-313 (transcription et commentaires)
   
  A la suite de la relation de la tempête de 1701, sont enregistrés les actes de décès de trois femmes tuées lors du mouvement de panique de la foule. Il est probable que d’autres personnes encore sont décédées plus ou moins longtemps après cette journée, des suites de leurs blessures.

Le troisiesme jour de feuvrier mil sept cent un le corps
de Renée Beurochin (*) agée de cinquante ans ou environ veuve
Jean Gandon a esté inhumé dans nostre cimetiere en presence
des parens sousigné, laquelle fut tuée le jour d’hier a la sortie
de cette eglise par la grande quantité de monde qui en sortoit
craignant qu’une des voustes de ladite eglise ne tombast
la charpante estant déjà tombée. Rature : deux mots nuls.
Glose : sortie.

(Signé)
René Gandon
A. Le Grand pretre

(*) Isidore Boullier lit : « Bonvoisin ».

(page droite)

Le troisiesme jour de feuvrier mil sept cent
un le corps de Jeanne Guiard agée de cinquante deux ans
veuve Jean Besnier fut inhumé dans nostre cimetiere
laquelle fut aussy tuée le jour d’hier à la sortie de cette eglise
par la grande quantité de monde qui en sortoit craignant qu’une
des voutes de ladite eglise ne tombast la charpante estant
déjà tombée.

(Signé)
A. Le Grand pretre

Le troisiesme jour de feuvrier mil sept cent un le corps de
Jeanne Lambert fille (*) servante agée de quarante cinq ans ou environ a été
inhumé dans nostre cimetiere après une grande messe célébrée
à son intention (**) laquelle pareillement fut tuée le jour d’hier
à la sortie de cette eglise par la grande quantité de monde qui en
sortoit craignant qu’une des voutes de ladite eglige (sic) ne tombat
la charpante estant déjà tombée.

(Signé)
A. Le Grand pretre

(ces deux notes se trouvent après l’acte suivant)

(*) de Mathieu Lambert et de Perine Morin. (**) en presence de
Jullien Lecotier beau frere du costé maternel et de Jean Leri . . .
beau frere qui a declaré ne signer et a ledit Lecottier signé avec nous.

(Signé)
Jullien Lecotier
A. Le Grand pretre

 
   
 
   

1725 – Baptême d’un jeune homme originaire d’Alger

   
   
 
   

Signalé par Françoise Gautier (2007-06-07)

 
   

Référence : BMS 1719-1726 (vue 366/446)

 
 

Transcription complète.

Ce baptême est indiqué dans la Table des B 1701-1735 (vue 123/172),à la date du 8 avril 1725 : « François Joseph, fils de Mohomet, mere inconnue. »

 
   
 
 

B.
François Joseph
Mohomet

Le dimanche huitieme avril mil sept cent vingt
cinq a eté baptisé par nous François Freard
prestre docteur en theologie curé de ce tte paroisse
et doyen rural de Laval, François Joseph agé
de seize ans du dernier fevrier de la presente année
1725, fils d’un nommé Mohomet et sa mere
n’a point de nom à nous connu, né dans la
ville d’Alger au royaume d’Alger, duquel
a eté parain monsieur Me Gilles Michel
Le Long de la Benardiere conseiller du roy
juge ordinaire civil et maire perpetuel
du comté paririe de Laval et maraine dame
Marie Lasnier epouse de Mr Me François
Berçet des Hallerais juge criminel dudit
comté pairie dudit Laval qui ont signé
sur la minutte des presentes. Ledit François
Joseph Mohomet ayant eté conduit dans
cette ville par frere Damien capucin
et qui auroit eté instruit de nostre religion
avant son baptesme dans la maison
et couvent des Capucins de cette ditte
ville de Laval. Signé F. Freard
prestre curé de la Trinité.

 
   
 
   

1741 - Service funèbre
pour le repos de l’âme du comte de Laval

   
   
 
   

Signalé par André Duverger (2011-01-11)

 
   

Référence : BMS 1741-1742 (vue 92/224)

 
 

Transcription par Daniel Cloué. 

 
   
 
 
Service pour
Charles etc.
de la Trémoille

(page gauche)

Aujourd’huy quatorzieme jour de juin mil sept
cent quarante un a eté fait un service solennel
dans cette eglise pour le repos de l'âme de très
hault et très puissant seigneur Charles Armand
René duc de la Tremoille et de Thouars, pair de
France, prince de Tarente, comte de Laval et
de Montfort, baron de Vitré et de la Ferté sur
Peron, marquis d'Attichy, vicomte de Berneüil,
seigneur des terres de Souvigné le Moland et
le Grand Parcq, etc., president-né des Etats de
Bretagne, premier gentilhomme de la chambre
du roy, gouverneur de l'Isle de France,
brigadier des armées de Sa Majesté et colonnel
du regiment de Champagne. Auquel service

(page droite)

ont assisté messieurs du clergé de la paroisse
de Saint Venerand, l’Hotel de Ville, les corps de
justice et les principaux et notables ha-
bitans de cette ville. Et ont signé me Pierre
Duchemin de Blairai, pretre vicaire de la
paroisse de Saint Venerand, Daniel Gaultier, ecuier,
sieur de la Ville Audrai, juge ordinaire civil
et maire au comté pairie de Laval, et
Me François Freard curé de cette paroisse et
doyen rural de Laval.

(Signatures)

Pierre Duchemin de Bleré pretre
vicaire
Gaultier de la Villeaudray
Freard curé de la Trinité 

 
   
 
   

1748 - Décès de Claude de Meaulne,
fils de Claude de Meaulne et de Marie-Julie-Judith le Gallègre

   
   
 
   

Signalé par Bertrand Beranger (2011-02-18)

 
   

Référence : BMS 1748 (vue 110/119 )

 
 

Transcription par Bertrand Beranger

 
  Autres actes concernant la famille de Meaulne : voir Châlons, Grenoux, Nuillé-sur-Vicoin  
   
 
 
 

Le vingt trois septembre mil sept cent quarante huit a eté inscrite par nous pretre
de cette eglise soussigné la sepulture de messire Claude (blanc)
de Maulne decedé hier agé d'environ quatre vingt ans, epoux de de Jeanne
Duchemin (*), dont le corps après un service solemnel a eté ce meme jour
inhumé dans le cimetiere de cette paroisse, présence (*) veuve de Mathurin
Barbe sieur de la Couperie, mesire François du Plessis neveu,
mesire Charles Marie de Preaulx petit neveu mousquetere
noir, de Jacques Philippe Le Long bourgois oncle de la veuve,
… François Martin de la Blanchardiere conseiller du roy.
elu en l'election de cette ville neveu, qui ont signé avec nous

(Signatures)

Duplessis Mongenard
le chevalier de Preaulx
J.P. Lelong
Martin
E. Piau pretre

 
   
 
   

1765 – Inhumation de Jean Beaumont
devant l’autel de la Sainte Vierge

   
   
 
   

Signalé par Françoise Gautier (2005-02-17).

 
   

Référence : registre BMS 1765-1766 (vue 93/218).

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 
La parroisse a ac-
cordé la permission
de se faire enterrer
devant l’autel de la
Sainte Vierge aux Mrs
Beaumont parce qu’ils
ont donné la statue
de marbre blanc qui
y est placée.
Aujourd’hui premier mai mil sept cent
soixante cinq Me Jean Beaumont epoux
de dame Mari Choquet bourgeois decedé
d’hier agé de cinquante neuf ans ou environ
issu du mariage de Gilles Beaumont sieur
de la Martiniere et de dame Françoise Perier
a été inhumé devant l’autel de la Sainte
Vierge de cette eglize suivant le droit attaché
à sa famille. En presence de Me Pierre
Beaumont des Assis son oncle
Daniel Choquet son beau frere, de Nicolas
Lilavois son neveu, Jacques Duchemin
des Loges son neveu par alliance et plusieurs
autres soussignés.

(Signatures : )

Daniel Choquet
Pierre Beaumont | Nicolas Lilavois | Jacques Beaumont
seigneur du Halay | Sauvage de la Martinière
G. Choquet | Letourneurs Duteilleul
Sauvage la Martinière fils | Hardy
Ruffin | Demaret
Duchemin des Loges | Letourneur
fils ainé |Chatizel pretre vicaire

 
   
 
 
Haut