Retour

Archives départementales de la Mayenne
Mentions trouvées dans les registres paroissiaux et d'état civil

Izé

 
   
 
   

1689 – Inhumation d'un mendiant

   
   
 
   

Signalé par Renée Morvan (2006-04-24).

 
   

Référence : registre 1689-1690 (vue 10/19).

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 
  Le 17e novembre 1689 a esté inhumé en le cimetière de
cette paroisse le corps d'un pauvre garçon mandiant qui
a esté trouvé mort en le carrefour du Tertre ...nault par Michel
Picquet lequel Michel Tatin (sic) nous a asseuré estre catholicque
en ayant des marques pour luy avoir donné peu de
jours avant sa mort le logement chez luy ce qui nous a
obligé de luy accorder la sepulture ecclesiasticque en
presence de Mre Michel Juquin pretre et Valentin
Bougereau.

(Signatures : )
M. Juquin
pretre
V. Bougereau
N. Fouret

 
   
 
   

1700 – Baptême d’un enfant trouvé
exposé à la porte d'un jardin

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2007-01-17).

 
   

Référence : BMS 1700-1704 (vues 4 et 5/64).

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 
 

(vue 4)

Le samedi treize mars susdite année mille sept cent,
nous curé de Saint Pierre d'Izé susdit et soussigné avons suppléé les
ceremonies du saint baptesme dans l'eglise dudit Izé à un enfant masle
dont le pere et la pere sont inconnus, lequel enfant à cause du danger
de mort ou on l'avoit veu avoit esté baptizé sous condition le douze desdits
mois et an au village de Preoudré paroisse dudit Izé dans la maison de
Marin Meziere le jeune par Mathurin Meziere journalier demeurant
aussi audit village de Preoudré ainsi que les susdits nous l'ont assuré.
Ledit enfant a esté nommé René par ledit Mathurin Meziere et
Michelle La Chambre fille de defunt Guillaume La Chambre, servante
domestique chez René Bouvier en la paroisse de Mezangé. A quoy a
esté present Jacques Remond tessier demeurant aussi audit lieu de Preoudré,
lequel avec ledit Mathurin Meziere et en presence de Me Jean Piquet
pretre habitué en notre eglise et de René Perrin boucher demeurant dans le
bourg d'Izé nous a certifié avoirs veu ledit enfant exposé à la porte
du jardin dudit Marin Meziere, dont luy Remond avoit esté aussitost
advertir ledit Meziere qui aussitost l'avoit fait charitablement emporter dans
sa maison. Laditte Michelle La Chambre l'a aussi veu exposé de la
mesme manière, de mesme que ledit Mathurin Meziere ainsi qu'ils nous
l'ont assuré, et de plus ladite La Chambre nous a certifié que venant le
mesme jour douzieme au matin de Mezangé audit lieu de Preoudré

(vue 5)

chez ledit Jacques Remond elle avoit veu près le village
de la Gougeardiere paroisse de Bais deux hommes à elle inconnus
et une femme qu'elle ne connoist pas non plus qui marchoient devant
elle et qui s'arreterent au carrefour nommé de la Croix de Preoudré
vix à vix de Preoudré, quelle vit aussitost ladite femme se separer d’eux
et prendre le chemin dudit Preoudré, qu’elle la vit ensuite sortir du
jardin dudit Meziere ne portant plus rien dans son devanteau, au lieu
qu'auparavant que d'entrer dans ledit lieu de Preoudré ladite La Chambre
avoit veu ladite femme chargée d'un pacquet que ladite La Chambre
crut pouvoir estre un enfant à cause que laditte femme avoit une
maniere de nappe nouée autour d'elle, ce qui fit que ladite La Chambre
la prit pour une sage femme ; qu’ensuite La Chambre susdite etant
entrée dans le village dudit Preoudré elle regarda sur la haye dudit
jardin et y vit ledit enfant exposé. Ils ne sçavent autre chose. Lesdits
Meziere et La Chambre ne sçavent signer, les autres soussignés avec
nous. Gloze : veu, femme. Rayés deux mots nuls. Ledit Marin
Meziere a promis aussi de continuer à prendre soin dudit enfant
jusqu'à ce qu'il en soit ordonné.

(Signatures : )
Picquet
R. perrin
J. Remon
Ory

 
   
 
   

1708 - Baptême d’une enfant
« née d'illegitime conjonction »

   
   
 
   

Signalé par Julien Tancray (2010-10-08)

 
   

Référence : BMS 1706-1711 (vue 37/80)

 
 

Transcription par Valerie Duroy.

 
   
 
 
 

(page gauche)

Le mardi vingt sept [août 1708] Anne fille de Gabriel Laun[ay ?]
et de Anne Payen, fille non mariée de defunt René
Payen et de Anne (blanc) a present femme de Yves
Quentin, née d'illegitime conjonction entre les dessu[sdits ?]
ainsi que nous l'ont assurés les parrein et mareine
cy aprés nommés au village de Doleray ledit
jour vingt sept a esté baptisée par nous pretre

(page droite)

curé soussigné. Le parrein
a esté Jacques Le Villain demeurant au lieu de la
Gerarderie en notre paroisse, lequel en presence de
Michel Meziere tessier demeurant dans le bourg de la
paroisse de mesme que Julien Launay s'est chargé
de nourrir l'enfant et de le faire alimenter et soigner
chez lui jusqu'à ce qu'il ait esté placé ailleurs, et de
plus de nous avertir du lieu où il seroit ensuite transporté
et chez qui pour continuer à le faire nourrir. La mareine
Catherine Gaultier veuve de defunt Louis Le Piffre (?)
aussi de cette paroisse ; ils ne signent non plus que les
temoins ne s’en etant trouvé qui sçachent signer.

(Signature)
Ory

 
   
 
   

1711 - Baptême sous condition
d’une enfant « née et non procréée en légitime mariage »

   
   
 
   

Signalé par Julien Tancray (2010-10-26)

 
   

Référence : BMS 1712 (vue 5/15)

 
 

Transcription par Valéry Duroy

 
   
 
 
 

Lesdit jour et an comme d'autre part Marie fill[e]
née et non procrée en legitime mariage de Franç[ois]
Peschard et Renée Vadepied sa femme au lieu de la
Herbliniere a esté baptisée par nous sous conditi[on]
n'ayant pas certitude entiere que le baptesme lui es[t]
été bien administré. Le parrein a esté René Pescha[rd]
de la paroisse de Courcité, la mareine Renée Vadepi[ed]
fille de François Vadepied de cette paroisse. Ils ne
signent.

(Signature)

Ory

 
   
 
   

1771 - Bénédiction de la grosse cloche

   
   
 
   

Signalé par Joël Desnoe (2008-11-02)

 
   

Référence : BMS 1771-1776 (vue 14/129)

 
 

Transcription par Joël Desnoe

 
   
 
 
 

Le vingt septieme juillet audit an [1771] par nous curé de cette
paroisse soussigné a esté benie notre grosse cloche et nommé
Charlotte par messire Claude Le Maire de la Mercerie avec
demoiselle Renée Pavy son épouse, et ce
par procuration de messire André Dubois marquis de Courceriers seigneur de cette
paroisse et autres lieux, et ce en presence de demoiselles Genevi-
efve Marie Magdelaine Les Maires, des sieurs Antoinne
Malgry curé de Sainte Gemme, de Pierre André Maudet son
vicaire, de Pierre Lemerre, d'Antoine Morin,
de Charles Morin vicaire d’Isé,
tous lesquels ont signés avec nous. Glose : André ; marquis
de Courceriers. ... mots nuls.

(Signatures : )
Mere
M. Le Maire
Renée Pavy
Pierre Le Maire
C. Le Maire
A. Morin
G. Le [...]
Margry (*)
P. Baudet
C. Morin pretre vicaire
Teillay curé d'Izé

(*) Antoine Margerie, selon le Dictionnaire de l'abbé Angot.

 
   
 
   

1784 - Bénédiction d’une cloche

   
   
 
   

Signalé par Julien Tancray (2010-10-26)

 
   

Référence : BMS 1782-1787 (vue 96/199)

 
 

Transcription par Valéry Duroy

 
   
 
 

Benediction
d’une
cloche

L'an mil sept cent quatre vingt quatre le sept
du mois de juin je sousigné curé
d’Izé, ay fait la benediction solemnelle de
la premiere cloche de mon eglise. Elle a eté
nommée Perine par messire Esprit Pierre
Duprat curé de Roué et par très illustre
dame Jacquine Perrine de Biars, epouse de
très illustre chevalier seigneur de Cordouan,
qui ont signé.

(Signatures)

de Biars de Cordouan
Duprat
Renouard curé d'Izé

 
   
 
   

1789 - Bénédiction d’une cloche
pour la chapelle Saint-André

   
   
 
   

Signalé par Julien Tancray (2010-10-26)

 
   

Référence : BMS 1788-1792 (vue 44/171)

 
 

Transcription par Valéry Duroy

 
   
 
 

Bapteme
de la cloche de
Saint André

(page gauche)

Le vingt quatre juillet mil sept cent quatre vingt
neuf a été par nous sousigné baptisée une
cloche destinée pour la chapelle de Saint André
située dans cette paroisse. Elle a été nommée

(page droite)

Renée par messire Nicolas Poyvet de la [Bliniere]
ecuier et dame Renée Genevieve Lemaire
Mairerie dame de la Perine son epouse, parain
et maraine. Et ce en presence de messires dame et damoiselle
leurs meres (*) denommés dans leur mariage cy dessus feuille 13
et de maitre Jacques Houlard vicaire et Jacques Moreau clerc
tonsuré qui signent avec nous. (*) frères et sœur

(Signatures)

Renée Pavy Le
Maire
Le Bouteiller de la Bliniere
Pouyvet de la Bliniere chevalier
Nicolas Pouyvet de la Bliniere
G. Le Maire de la Bliniere
Houlard vicaire
J. Moreau

 
 
   
 
   

1792 - Baptême d'un enfant né à Sainte-Gemme-le-Robert
« à cause d'absence de prêtre »

   
   
 
   

Signalé par Julien Tancray (2010-10-26)

 
   

Référence : BMS 1788-1792 (vue 117/171)

 
 

Transcription par Valéry Duroy

 
   
 
 
 

Le vingt un juin mille sept cent quatre vingt douze
par nous sousigné a eté baptisé un garçon né d’hier
dans la paroisse de Sainte Gemme le Robert, le pere present
qui nous l’a presenté et prié de luy administrer le
le (mot répété) saint bapteme, nous ayant certifié qu’il n’y avoit
aucun pretre dans la paroisse de Sainte Gemme. Vüe la
presente necessité, nous luy avons administré le
saint bapteme. A eté nommé Jean Julien Joseph
par Julien Paquier, bordager de cette paroisse, et
par Jeanne Hurtebise, fille, de la paroisse de Viviers,
parain et marainne, issu du legitime mariage de
Jean Tissier, bordager, de la paroisse ditte Sainte Gemme,
et de Magdelaine Paquier, y epousés, environ
cinq ans, qui tous ont dit ne savoir signer fors
la marainne.

Jeanne Heurtebise
FP Barier pretre
principal du college de cette paroisse

 
   
 
 
Haut