Retour

Archives départementales de la Mayenne
Mentions trouvées dans les registres paroissiaux et d'état civil

Houssay

 
   
 
   

1635 – Sépulture d’un mendiant
dont l’enfant est recueilli par le curé

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2007-02-01)

 
   

Référence : BS.  1618-1641 (vue 135)

 
 

Transcription par Valérie Duroy

 
   
 
 
 

Le troyesme jour du mois de decembre mil six
cens trente cinqt fuct ensepulturé ung
pauvre qui estoit mort dans le four de la maison
de . . .  en la Chenaye dudit lieu et a esté
ung petit enfant qui fuct apporté par le
mestaier de la mestairie ou de ces domesticques
dans l’eglise de Houssay et par charité Mons. le
curé de Houssay l’a pris attendant qu’il en
seroit advisé par les parroissiens.

 
   
 
   

1639  – Plantation d’une croix au cimetière

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2007-02-01)

 
   

Référence : BS.  1618-1641 (vue 139/144)

 
 

Transcription par Valérie Duroy

 
   
 
 
 

Le vingt et huictiesme jour dudit mois et an que dessus [1639] fut
ensepulturée Françoise Galais vivante femme de François
Mestayrie et le mesme jour Mre Jacques Dandelles a
faict planter une croix au grand cimetiere de Houssay
et a esté pris le bois de quoy la faire à la Bouviere,
ce qui a esté faict avec prosession sortant de son eglise de
Houssay assisté de la pluspart de ses parroissiens.

 
   
 
   

1703 – Tué par un lieutenant de gabelle

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2007-02-02)

 
   

Référence : BMS 1676-1706 (vue 594/594)

 
 

Transcription par Valérie Duroy

 
   
 
 
 

Le sept de novembre mil sept cent six sur les trois à
quatre heures après midi a esté tué d'un coup de fusil
Pierre Landais aagé de trente quatre ans ou environ par
un lieutenant de gabelle de Gaudrie (?) ; et le neuf dudit
mois son corps a esté inhumé dans le petit cimetiere
de seans par moy curé soubsigné ès presences de
Noël Langlois son frere et de Pierre Gerboüin son
cousin germain, tesmoins qui ont dit ne signer.

(Signature)
J. Noyer pretre

 
   
 
   

1711 – Noyé en tentant d’échapper
aux employés de la gabelle

   
   
 
   

Signalé par Herve Maingot (2006-01-26).

 
   

Référence : registre BMS 1707- 1733 (vue 48/301 page gauche).

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 
Sepulture
François (blanc)
de la Hillière
noïé.
Le dix huitieme jour d'avril mil sept cent onze je soussigné
aiant été requis d’aller lever le corps de François (blanc)
dont on ne sçait point le nom et dont on ne connoit
point les parents, lequel se retiroit à la Hillière et
qui se noïa il y a quelque neuf jours voulant éviter de
tomber entre les mains des emploiés de la gabelle, je me
suis transporté sur le bord de la rivière un peu au dessus
du moulin de la Valette, où revêtu des habits ecclésiastiques
je lui ai appliqué l’etolette (?). Et attendu qu’il m’avoit
parlé le mécredi (sic) saint pour sa confession pascale, j’ai
inhumé dans un coin du petit cimetiere son corps sans son
de cloches et sans les cérémonies accoutumées, en présence de
plusieurs qui ne sçavent signer.

(Signature : )

Moreau curé de Houssay

 
   
 
   

1750 - Inhumation de l’aumônier de la Rongère,
mort noyé près du moulin de la Valette

   
   
 
   

Signalé par Daniel Cloué (2011-05-01)

 
   

Référence : BMS 1734-1750 (vue 190/192)

 
 

Transcription par Daniel Cloué

 
   
 
 

Sepulture de
Jean René
Bourguileaux
de la Vigne
pretre
aumonier

à la Rongere

Le dix sept juillet 1750 venerable et discret maître Jean René
Bourguilleaux de la Vigne pretre aumonier de monsieur le marquis
de Monteclair et fils de Philippe Jean Bourguilleaux et de
Marie Cotereau de la ville de Mayenne, et agé d'environ vingt cinq ans,
s'etant malheureusement noyé auprès du moulin de la
Valette de cette paroisse de Houssay, a été inhumé en notre
eglise de Houssay sous le crucifix par nous curé et en
presence des messieurs prestres soussignés.

(Signatures)

J. Peltier, vicaire de
Loigné
J. Le Prieur, pretre
A. Guermond, curé de Houssay

 
   
 
   

1751 - Mort noyé dans la Mayenne

   
   
 
   

Signalé par Daniel Cloué (2011-05-01)

 
   

Référence : BMS1751 (vue 1/4)

 
 

Transcription par Daniel Cloué

 
   
 
 
 

Le quinze janvier 1751 a eté inhumé en le petit cimetiere
de cette paroisse de Houssay par nous curé soussigné le
corps d'un jeune homme qui s'est trouvé à la chaussée
de Clée de cette paroisse et qu'on dit s'estre noyé depuis
environ cinq semaines et qu'on a dit s'apeller Jean
Coquereau de la ville d'Angers, agé de quinze ans, fils de feu
Jean Coquereau et de Marie Preval son epouse.
En presence de Pierre Landais, meunier à la Clée, René Mabon
qui ne signent enquis.

(Signature)
A. Guermond, curé de Houssay

 
   
 
   

1752 - Trouvé mort près du moulin de la Valette

   
   
 
   

Signalé par Daniel Cloué (2011-05-10)

 
   

Référence : BMS 1751-1773 (vue 8/286)

 
 

Transcription par Daniel Cloué

 
   
 
 

Paillard.
Un homme
noyé  

Le vingt huit janvier 1752 a eté inhumé par moy curé
soussigné dans le petit cimetière de Houssay le corps
d'un jeune garson qu'on avoit trouvé mort près le
bort de l'eau, auprès du moulin de la Valette le vingt
six dudit mois. Lequel garson on nous a dit se nommer Jean
Paillard (*) agé d'environ vingt ans de la paroisse de la
Chapelle Crannoise en presence de René Mabon et de
Le Tessier qui ne signent.  (*) fils de Mathurin Paillard et de
Marie Boinard  ainsi que l’a declaré François Tiriau de la même
paroisse.

(Signatures)
F. Tiriau
A. Guermond curé.

 
   
 
   

1760 - Inhumation d'un homme
trouvé noyé dans la Mayenne

   
   
 
   

Signalé par Daniel Cloué (2011-05-01)

 
    Référence : BMS 1752-1773 (vue 108/286)  
 

Transcription par Daniel Cloué

 
   
 
 

Sepulture d'un
inconnu noyé
qu'on a dit
s'apeller
François
Louvart

Le 1 mars 1760 a eté inhumé par moy curé soussigné
le corps d'un jeune homme d'environ trante ans
à ce qu'il a paru, lequel etoit inconnu ; et fut
trouvé à la Valette entrainé par le fil de l'eau.
Lequel homme on a cru etre un charpentier de
Laval qui s'etoit noyé à Regereau dans la
rivière. Cet enterrement fait en presence de
René Mabon et René Vannier qui ne signent
enquis.

(Signature)
A. Guermond, curé de Houssay

 
   
 
   

1761 - Inhumation d'un batelier
trouvé noyé dans la Mayenne

   
   
 
   

Signalé par Daniel Cloué (2011-05-01)

 
   

Référence : BMS 1752-1773 (vue 125/286)

 
 

Transcription par Daniel Cloué

 
   
 
 
 

Le 22 decembre 1761 a eté inhumé en le cimetiere de
Houssay par moy curé soussigné le corps de Jean
Niollet, agé d'environ quarante sept ans, baptellier, qu'on
nous a dit s'etre noyé il y a environ cinq semaines,
lequel etoit de la paroisse Saint Maurice d'Angers,
mary de Marie la Gillette ; en presence d'André
Robinneau et de Jean Archanbault et de Jean Bascher,
tous compagnons bapteliers, lesquels ont declarés l'avoir
trouvés dans la riviere de Maine dans notre distric
de Houssay et l'ont presenté à l'eglise de Houssay pour
etre inhumés ; lequels ont dit ne savoir signer.

(Signature)
A. Guermond, curé de Houssay

 
   
 
   

1772 - Trouvé mort sur le chemin de Houssay à Laval

   
   
 
   

Signalé par Daniel Cloué (2011-05-01)

 
   

Référence : BMS 1752-1773 (vue 269/286)

 
 

Transcription par Daniel Cloué

 
   
 
 
 

Le quinze aoust mil sept cent soixante
douze Marain Morillon agé de soixante ans
ou viron, mari de Caterinne Angers, de la
paroisse de Saint Venerand de Laval, ainsi qu'on
nous l’a dit, trouvé mort proche la closerie des
Rivieres dans cette paroisse dans le millieu du
grand chemain alant de Houssay à Laval, a eté
inhumé dans le cimetiere de cette paroisse
par nous pretre curé soussigné, deux jours
après son decès, en presence de Jean Fortin qui
a signé et René Fournier qui a dit ne sçavoir
signer.

(Signature)
L. Ménochet, curé.

 
   
 
   

1784 - Pose de la première pierre du presbytère

   
   
 
   

Signalé par Bernard Millière (2006-12-11)

 
   

Référence : BMS 1784-1792 (vue 7/133)

 
 

Transcription : Guillaume Kalb

 
   
 
 
 

Le sept juin mil sept cent quatre vingt quatre
a eté posée la premiere pierre du presbitere de cette
paroisse par moi curé sousigné, qui en a donné
le plan et conduit ainsi qu’il est fait. Les ouvriers
qui y ont travaillé sont François et René Toucherons
freres maîtres maçons et Marin Houdeline tailleur
de pierre, Jean Sabin maitre charpentier.
René Chartier mon domestique qui y a beaucoup
contribué par son travail de jour et de nuit dans les
charois de tous les materaux par son activité
et adresse et son courage pour cette entreprise
dispendieuse et difficile. Ô vous charitables pasteurs,
dignes successeurs qui occuperez le fruits de nos
durs et penibles traveaux, priez pour nous le
tout puissant, qu'après nous avoir tiré de ce sejour il
veuille bien nous accorder la compagnie des (sic) ses saints
pour chanter avec eux ses louanges eternellement.

Nicolas Ménochet resignataire de maître
venerable et discret Louis Menochet.

Requiescant in pace.

 
   
 
   

1788 - Inhumation d’un homme
noyé au moulin de la Benâtre

   
   
 
   

Signalé par Bernard Millière (2006-12-11)

 
   

Référence : BMS 1784-1792 (vue 76)

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 
 

Le dix sept mars mil sept cent quatre vingt huit
Jaque Colet veuf de Marie Houdellier originere
de Quelenne domestique au mulin de la Benatre
noyé le neuf du present mois dans cette riviere
proche le moulin de la Benatre agé de trente ans
ou viron, a eté inhumé dans le cimetiere de cette
paroisse par nous pretre soussigné, presents Jean Colet
son frere François (Seru ?), Jean Houd(u ?) ses beaufreres et
plusieurs autres parents et amis qui tous ont dit ne savoir
signer de ce interpellés.

(Signature : )
M. Pitet pretre curé.

   
  Remarque :
Il y a eu au moins 4 noyés à la Benâtre le dimanche 9 mars 1788 et les sépultures ont eu lieu dans les jours qui ont suivi,  probablement au fur et à mesure de la découverte des corps (Maurice Mézière, 2006-12-16).
 
   
 
   

1789 - « Remarque sur cet hiver »

   
   
 
   

Signalé par Bernard Millière (2006-12-11)

 
   

Référence : BMS 1784-1792 (vue 82/133)

 
 

Transcription par Guillaume Kalb

 
   
 
 
 

Remarque sur cet hiver

Il a commencé le vingt six novembre
par un froid subit qui a couvert en trois
jours la riviere de glace et constament duré
jusqu’au douze janvier. On est venu à
passer la riviere sur la glace pendant tout
ce tems pour ainsi dire, à pied et à cheval,
dechargé les bateaux chargés de vin
en passant les busses d'un côté à l'autre.
Il a tombé beaucoup de nege par trois fois
de maniere que la terre en a eté couverte
cinq semainnes pendant ce froid. Il n’est
mort qu’une personne agée mais les rhumes
ont eté des plus mechant et très communs.

(Signature)
Menochet curé de Houssay

 
   
 
 
Haut