Retour

Archives départementales de la Mayenne
Mentions trouvées dans les registres paroissiaux et d'état civil

Hercé

 
   
 
   

1698 - Bénédiction de « la cloche moyenne »

   
   
 
   

Signalé par Patrick Cacheux / Andrée Lochu (27 juillet 2004).

 
   

Référence : registre BMS. 1689-1700 (vue 72).

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 

Le sixime (sic) jour de septembre et an que dessus [1698] nous pretre
soussigné commis à la deserte de cette eglise par monseigneur du
Mans en vertu de la commission et pouvoir à nous donné
par mondit seigneur l’eveque du Mans en date du cinquieme
juillet de l’année courante, avons beny aux noms des saints
Jacques, François et Marie que luy ont donné maître René
Heuveline sieur de la Loge et demoiselle Marie Briand,
la cloche moyenne de Hercé à nous presentéee pour
cet effet par Michel Briand sieur de la Servanniere
procureur fabricier en presence du clerge de ladite
paroisse et du general des habitans dont plusieurs sont
signés avec nous. Le parein a dit ne sçavoir signer enquis.

(Signatures)

Nihil deest.

 
   
 
   

1699 - Baptême administré à la maison
à cause de la pollution de l'église

   
   
 
   

Signalé par Françoise Gautier (28 juillet 2004).

 
   

Référence : registre BMS 1689-1700 ( vue 75).

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 

Marguerite fille issue du mariage de Jean
Margantin et de Marguerite Heuveline née le
vingt sixieme jour de decembre dernier et ondoyée le jour
suivant à la maison par Jean Fourmond sieur de
la Cosuinière à cause de la pollution de cette eglise
et du refus que le sieur curé de Gorron fist de la baptiser
dans son eglise, a été nommée par François Heuveline
et Guilmine Hamon ses parein et mareine et a reçu les
ceremonies baptismales dans cette eglise après sa reconcilia[tion]
et benediction par nous pretre soussigné et commis à la deserte
de cette eglise par monseigneur l’eveque du Mans le
vingt deuxieme jour de janvier mil six cent quatre vingt
dix neuf.

(Signatures : )
F. Chesneau
F. Heuveline

 
   
 
   

1725 - Pluies excessives

   
   
 
   

Signalé par Patrick Cacheux (22 août 2004).

 
   

Référence : registre BMS 1638-1667 (sic) (vue 76).

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 

En l’année 1725
la pluie commença le 14e avril et
continua jusqu’au 8e jour de juillet inclusivement.
Depuis le 9 jusqu’au 20 il fit beau, ensuitte la
pluie recommença le 21 et continua jusque au
cinq de septembre que le temps se mit au beau ce qui donna
moyen de secher les bleds qui commençoient à se gâter. La pluie
recommença le 15 septembre.

Cette année la châsse de sainte Genevieve fut
descendue par ordre du parlement, celle de sainte
Scolastique au Mans fut descendue par ordre
de monseigneur l’evesque et il fit deux mandemens
pour ordonner des prieres publiques , par le premier
il ordonnoit une procession et les collectes ad
postulandam serenitatem, par le second il
ordonne d’exposer à la messe et à vespres le saint
sacrement trois dimanches ou festes consecutives
et de chanter à l’oraison le R. Domine non secundum
avec le pseaume Miserere et pendant les mois de
juillet, aoust et septembre de donner la benediction
avec le saint ciboire à l’issue des vespres.

 
   
 
 
Haut