Retour

Archives départementales de la Mayenne
Mentions trouvées dans les registres paroissiaux et d'état civil

Hardanges

 
   
 
   

v. 1617 - Liste des membres
de la confrérie de N.-D. de Montserrat

   
   
 
   

Signalé par Édith Surcouf et Valerie Duroy (30 juillet 2004).

 
   

Référence : registre BMS. 1582-1669 ( vues 118-124).

 
 

La transcription reste à faire.

 
   
 
 

Extraict de la confrairie de
Notre Dame de Mont Serra

 
   
 
   

1712 - Inhumation d'un palefrenier anonyme

   
   
 
   

Signalé par Valerie Duroy (27 avril 2004).

 
   

Référence : registre BMS 1690-1715 (vue 153).

 
 

Transcription complète (2 mots douteux : en rouge).

 
   
 
 
Sepulture
du palfrenier
du sieur marquis
Le mercredy 3e novembre 1712 a esté inhumé
dans le cimetiere de Hardange le corps d’un homme
decedé de la nuit precedente qui nous a paru agé de
49 a 50 ans palfrenier depuis 4 mois de Mr le
marquis de Vilayne que on nous a dit estre originaire
de Poictou et avoir demeuré longtenps à La Flèche ches
monsieur le marquis de la Varenne et estre marié
a ladite Flèche dont on n’a peu nous dire les vrays
nom et surnom on l’apelloit communement Bidou
que on dit estre un nom emprunté et ce en presence du
jardinier dudit marquis par nous curé.

(Signé)
Poirier

 
   
 
   

1782 – Enregistrement du décès
d’un faucheur d’Hardanges
mort à Chambord

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2007-01-21).

 
   

Référence : registre BMS 1765-1789 (vue 188/249).

 
 

Transcription par Valérie Duroy.

 
   
 
 

Extrait qui nous a été envoyé pour ajouter à nos
registres.

Extrait du registre des sepultures de la
parroisse royale de Saint Louis de Chambord
diocêse de Blois. (une ligne de tirets)

Le douze aoust 1782 le corps de Marin Le Bourdets
journalier epoux de Julienne Freté venu de la
paroisse de Hardange diocêse du Mans pour faucher
à Chambord où il mourut hier agé de trente deux
ans et muni des sacrements a été inhumé dans le
cimetiere de cette parroisse en presence de Michel
Bourdon son cousin, René Cut----, Joseph Bouvier ses
camarades, qui ont declaré ne sçavoir signer. Signé
Augier curé de Chambord

 
   
 
   

1784 – Inhumation d’un mendiant
surpris par le froid

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2007-01-21).

 
   

Référence : registre BMS 1765-1789 (vues 180-181/249).

 
 

Transcription par Valérie Duroy.

 
   
 
 

(vue 180)

L'an mil sept cent quatre vingt quatre, le vingt septiême jour
de février, le corps de Jean Piénoir baptisé en l'eglise du
Horp en ce diocêse, en son vivant epoux de Anne Barbé et
demeurant au vilage de la Mabonnais susditte parroisse du
Horp, et qui a été trouvé mort dans les Bruyerres dittes de
Hardange, retournant chez lui selon toutes les apparences après
avoir mandié sa vie en plusieurs parroisses des environs, surpris par
l'abondance des neiges et les froids vifs qui se sont fait sentir

(vue 181)

pendant ce mois et le precedent, a été inhumé dans le cimetiere de
cette parroisse par nous curé soussigné, étant agé d'environ cinquante
ans, en presence du sieur René Louis Pinçon, de Julien La Rivierre,
de Jean Chauvin, de René Royer et de plusieurs autres de nos
habitants qui n'ont signé fors les soussignés. (un mot rayé nul ; en
interligne, mandié : approuvé.)

(Signatures : )
M. Pichereau | R. Pinçon | Pellier
Lariviere | René Royer | Jean Chauvin
Chatellier
pretre

 
   
 
   

1790 – Inhumation d’un domestique
noyé dans l’étang de la Chasseguerre

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2007-01-21).

 
   

Référence : registre BMS 1790-1792 (vue 2/56).

 
 

Transcription par Valérie Duroy.

 
   
 
 

L'an mil sept cent quatre vingt dix, le quatorzieme jour
de janvier, le corps de François Berson baptisé en l'eglise
du Ham en ce diocèse, que l'on a trouvé mort mardy dernier
douzieme jour du présent mois dans un etang près le chateau
de la Chasseguere en cette paroisse, domestique chez le
meunier de ladite Chasseguere, agé de vingt ans environ,
a eté inhumé dans le cimetiere de cette dite paroisse
par nous curé soussigné, après la visite qui a eté
faites dudit corps par messieurs les officiers de la
juridiction du marquisat de Villaine la Juhel et leur
procès verbal, en présence de Françoise Papoüin épouse
de Julien Martin et de René Royer soussignés.

(Signatures : )

Françoise Papouin
René Royer
Chatillier
pretre

 
   
 
 
Haut