Retour

Archives départementales de la Mayenne
Mentions trouvées dans les registres paroissiaux et d'état civil

Fontaine-Couverte

 
   
 
   

1604. — Enterrement d’un « grand écolier »
guérisseur d’écrouelles

   
   
 
   

Signalé par Marie-Hélène Bénazet (2007-07-05)

 
   

Référence : S 1594-1614 (vue 9/18)

 
 

Transcription par Marie-Hélène Bénazet

Signalé par l’abbé Angot, "L'instruction populaire dans le département de la Mayenne avant 1790"

 
   
 
 
 

Le mardy 13 [juillet 1604] au matin, enterré un grand garson, Marin, filz de Michel Ferré, coutelier ;
estoit le septieme filz, l’aloient renvoier à l'escolle pour toucher des escroelles.

 
   
 
   

1612 - Inhumation d’un enfant trouvé

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2011-01-14)

 
   

Référence : B 1612-1616 (vue 17/26)

 
 

Transcription par Valérie Duroy

 
   
 
 
 

Le dismanche dix huictiesme jour
desdits moys et an [novembre 1612] fut enterré . . . .
soleil couchant ung enfant, lequel
avoit esté apporté à la petite porte
de l’eglize dudit Fontaine Coupverte
au commencement du moys d’octobre
dernier ; et y avoit ung escriteau
en pacqueté avecq ledit enfant
ouquel etoit escrit que ledit
enfant avoit esté baptizé à l’eglize
catholicque et avoit nom Yves
de Bretaigne.

 
   
 
   

1614 - Inhumation du curé Thomas de la Porte

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2011-01-14)

 
   

Référence : B 1612-1616 (vue 20/26)

 
 

Transcription par Valérie Duroy

 
   
 
 
 

Le dimanche quinziesme jour de
juin mil six cens quatorze fut
enterré venerable et discrept frere
Thomas de la Porte prieur
curé de ceste paroisse de
Fontaine Coupverte excellant
predicateur et grand aumosnier
non seullement envers ceux de
la paroisse mays aussi à tous venans.
Il fut enterré par excellent et noble
frere Pierre Couanne grand prieur
de l’abaye de la Roe et fut
enterré au coing de la chappelle
Saint Sebastien au bout de la tombe
du deffunct prieur Blavoust l'un
de ces predecesseurs.

(Signature)

P. Lorier
son vicaire

Faict en
plorant
l’absence
dudit deffunct.

 
   
 
   

1615 - Prise de possession du prieuré-cure
de Fontaine-Couverte par Guy de Saint-Denis

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2011-01-14)

 
   

Référence : B 1612-1616 (vues 11-12/26)

 
 

Transcription par Valérie Duroy

 
   
 
 
 

(vue 11)

Le dimanche unziesme jour desdits
moys et an [janvier 1615] fut baptizé Guy filz
de Me Denys Compas. Et furent
parain et marainne frere Guy
de Saint Denys, enfermier (sic) de l’abaye
de la Roe et prest a prendre
pocession du prieuré de Fontaine
Coupverte, et Renee Houdouyn femme
de Robert Douart de Joncheres.

(vue 12)

Le mesme jour [1er mars 1615] frere Guy de Saint
Denys print pocession de la prieurée
et cure de la paroisse de Fontaine
Coupverte.

 
   
 
   

1615 - Noyade d’un enfant

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2011-01-14)

 
   

Référence : B 1612-1616 (vue 23/26)

 
 

Transcription par Valérie Duroy

 
   
 
 
 

Le mardy cinquiesme jour de may
oudit an [1615] fut enterré ung enfant
à Jehan Burban, lequel se noya en la
cave du four devant leur porte.

 
   
 
   

1615-1616 - Épisodes de la guerre

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2011-01-14)

 
   

Référence : B 1612-1616 (vues 16, 25, /26)

 
 

Transcription par Valérie Duroy

 
   
 
 
 

6 février 1615

(vue 16)

Iceluy jour [6 février 1615] monsieur
de la Ville aux Oysseaux deslogea
avecq sa compaigne de Fontaine
Couverte.

 

(*) Et ce disoient estre à monsieur le prince
de Condé et deslogerent le dernier jour de
l’an 1615.

1er janvier 1616

(vue 25)

Le premier jour de l’an
mil six cens seze fut
enterré Marin Morinaye de
la Beliniere et mourut aux
Longues fugitif en Bretaigne
à cause des gens d'armes qui
estoint logez à Fontaine Couverte.
Et le capitaine ce nommoit
monsieur de la Veranne et son
lieutenant monsieur Desaunoiz.
Et estoint presque tous huguenotz
et y en avoit d’autres logez à Brain,
Saint Michel, la Roe et Saint Aignan.
Rompirent le callice d’argent de
Saint Michel et presque tous normans
huguenotz ne lessoinct rien par
tout où ils logoient et passoient. (*)

 

 

7 janvier 1616

(vue 25)

Le septiesme jour de janvier
1616 fut enterré (blanc) Pelet
des Grassieres. Monsieur de la Ville
aux Oysseaux passoit par Saint Michel
le tembourg battant et la trompette
sonnant, allant loger à Ballotz
de l’heure que nous l’enterasmes.

 

 

18 janvier 1616

(vue 25)

Le dix huictiesme jour de janvier [1616]
oudit an fut enterré Pierre Delahaye
de la Bucherie. Ils misrent sa bource
sur sa fosse, la compaignie de monsieur
de Princé estoit logée à Cuillé et
celle de monsieur de la Motte Boys
Rahier alias de Malabry estoit logée
à Brains. Et y eut des picoureurs qui
despoullerent René Bizeul de la Brientiere
Fautereul tout nu en cheminze.

 

 

27 janvier 1616

(vue 26)

Le vingt septiesme jour desdits
moys et an [janvier 1616] fut enterré René fils
de Jacques Pillet et de Michelle
Herdy sa femme, lequel estoit allé
en la compaigne de monsieur de
la Chesnaye allias Monts Auger.
Et se nommoit ledit Pillet Coquonnerie.

 

 

14 février 1616

( vue 26)

Le quatorziesme jour desdits moys
et an [février 1616] fut enterré Jehan Guillet.
Le mesme jour je allé administrer la
meteyere du Perron à . . . . , fugitifve
de crainte des Normans qui estoient logez
à Cuillé, Meral et Saint Pois, gens inhumains.

 
   
 
   

1617 - Tué en tombant d'un cerisier

   
   
 
   

Signalé par Bruno Picquet (2011-01-28)

 
   

Référence : S. 1616 1673 (vue 5/126)

 
 

Transcription par Bruno Picquet et Valérie Duroy

 
   
 
 
 

Le vingt neufiesme jour de juin feste de messieur saint Pierre
et saint Paul fut enterré Marin Eveillard qui tomba
d'un serizier et ne dura pas deux jours après fut
confessé seullement.

 
   
 
   

1619 - Tuée d'un coup d'arquebuse

   
   
 
   

Signalé par Bruno Picquet (2011-01-28)

 
   

Référence : S. 1616 1673 (vue 9/126)

 
 

Transcription par Bruno Picquet et Valérie Duroy

 
   
 
 
 

Le quatorziesme jour de septembre mil six cens dix neuf
fut enteree Margueritte Motays fille de deffunct
Jehan Motays, laquelle fut tuee d’ung coup d’arquebuze
entre les deux maisons du pont Blandin par la
fenestre grislee dudit pont Blandin où demeure
François Hardy, celle qui est sur le chemin
au soir à la (brune ?) amenant une vache au toreau.

 
   
 
   

1620 - Baptême
(« laquelle cloche va avecq une egaloche »)

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2011-01-13)

 
   

Référence : B 1616-1627 (vue 21/59)

 
 

Transcription par Valérie Duroy

 
   
 
 
 

Le vingt sixiesme jour de juillet mil six cens vingt
au soir baptizé Jehanne fille de Jehanne
Le Breton qui fut servante de madamme de
Latour comme elle demeuroit à la Court de la Roe
et au pin? de (blanc). Et furent parain et maraine
Jehan Hunault filz de Jullien Hunault et sa soeur
Katherinne Coconnier soeur maternelle dudit Hunault parain.
Laquelle cloche va avecq une egaloche.

(Signature)
J. Portier

égaloches, échasses. Cf. équérioche. (Dottin)

 
   
 
   

1621 - Accouchement avant la messe

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2011-01-13)

 
   

Référence : B 1616-1627 (vue 24/59)

 
 

Transcription par Valérie Duroy

 
   
 
 
 

Le segond dimanche de Caresme septiesme jour
de mars mil six cens vingt et un Jullienne
Lorier ma soeur femme de Jacques Marin fut
à confess(i)on à monsieur le prieur avant la
grand messe parochialle. Et au retour de la
procession avant que commence la grande messe
je la communié ne fut pas à ladite messe que
la douleur d'enfants ne la print et faillut
s’en aller enfenter à la maison. Et raporterent
l’enfenct à baptizer ledit jour, laquelle
je baptizé durant vespres. Et fut nommée
Renee. Et furent parain et marainne Pierre
Tuau et Renee Meaulain veuve de deffunct
Me Jullien Morinaye mon nepveu.

(Signature)
J. Portier ?

 
   
 
   

1621 - Baptême célébré par le prieur
(le curé est « au lit », une jambe cassée)

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2011-01-13)

 
   

Référence : B 1616-1627 (vue 26/59)

 
 

Transcription par Valérie Duroy

 
   
 
 
 

Le dimanche vingt sixiesme septembre mil six cens vingt et un sur le vespre monsieur
le prieur baptiza Jehan fils de Jacques
Rousseau et de Jehanne Jamoys sa femme.
Et furent parain et marainne misire Jehan
Jamoys curé de Gastines et Renee
Guyais femme de me Pierre Mausson fermier
de la terre seigneurialle de la Pommerays.
J’estoys au lict m'estant rompu la jambe
droicte sur la planche de la Fauteriere le
jour et feste Saint Maurice vingt deuxiesme septembre
mil six cens vingt et ung. Gloze : vingt sixiesme
septembre mil six cens vingt et un ; aprouvé.

(Signature, avec paraphe)
Porte ?

 
   
 
   

1621 - Noyade

   
   
 
   

Signalé par Bruno Picquet (2011-01-12)

 
   

Référence : S 1616 1673 (vue 11/126)

 
 

Transcription par Bruno Picquet et Valérie Duroy

 
   
 
 
 

Le unziesme jour de janvier mil six cent vingt et u[n]
j'ay enterré Jehanne Gasnier aagée de unze
ans ou environ, fille de (blanc) Gasnier à present demeurant
en la paroisse de la Selle Crannoise, laquelle demeure
à present chez Jehan Painthurier son oncle et parain
à present demeurant aux Cormiers près les Paux (?). Laquelle
fut trouvée noyée dans le ruisseau au desouz des
prés deriere la mesterie le dimanche matin
dixiesme jour de janvier oudit an 1621.

 
   
 
   

1622 - Chute mortelle d'un poirier

   
   
 
   

Signalé par Bruno Picquet (2010-07-27)

 
   

Registre : S. 1616-1673 (vue 13/126)

 
 

Transcription par Bruno Picquet

 
   
 
 
 

Le troisiesme jour d'aoust mil six cens vingt et deux
fut enterré René Richard. Estoit venu de Coscé
demeurer à la Forterie. Tomba d'un poirier. Dura encore
six jours après qu’il fut tombé.

(Signature)
Portier

 
   
 
   

1624 - Tué dans son lit

   
   
 
   

Signalé par Bruno Picquet (2010-07-27)

 
   

Registre S 1616-1673 (vue 16/126)

 
 

Transcription par Bruno Picquet

 
   
 
 
 

La nuit d’entre le mardy et mercredy douze et treziesme
jours de mars mil six cens vingt et quatre fut
tué Michel Caré en son lict demeurant aux Goussieres
d’ung coup d'arme à feu par la teste. Nous conduismes
le corps Me Jehan Pillet et Francois Careau pretres
et moy soubzsigné depuis ledit lieu des Goussieres jusques à la
chappelle de Montaubon processionellement
suivant le testament qu’il avoit faict si devant, et
fut mené enterrer à Livré comme il avoit ordonné
par son dict testament ainsi que nous dirent 
Jehan Besnard et Michel Cournée ces executeurs
testamentaires.

(Signature)
Portier

 
   
 
   

1626 - Grêle

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2011-01-13)

 
   

Référence : B 1616-1627 (vue 54/59)

 
 

Transcription par Valérie Duroy

 
   
 
 
 

Le mecredy dixiesme jour de juin mil six cens
vingt et six vigille du Sacre avant vespre
fut faict ung grand desastre et ruisne en
ceste paroisse de Fontaine Couverte par la gresle
telle que homme vivant n'avoit veu ny ouy parl[er]
avoir esté faict en icelle tant sur les bleds,
fruictz, lenfeurs, que jardrinaiges entre ault[res]
la chainpaigne des Petittes Goussieres toutte gastee
les Licieres, Gluau et les environs du bou[rg]
et coeur de ladite paroisse
et au regard des lenfeurs et jardinaiges presqu[e]
par toutte la paroisse on croit qu’il y a perte de
biens en ladite paroisse de plus de quattre mille
livres et moy Pierre Lorier pretre vicaire de ladite
paroisse sonnois les cloches avecq Jehan Henry
Simon serviteur de monsieur le prieur frere Guy d[…]
Saint Denys, Jehan Gasnereau, Françoys … […]
Si trouva René Delahaye et Jacques Geslin.
Durant cest oraige tant du tonnerre que de la
gresle.

lanfeu : jardin dans lequel on cultivait le lin, le chanvre.

 
   
 
   

1630 - Noyade

   
   
 
   

Signalé par Bruno Picquet (2011-01-11)

 
   

Référence : S 1616-1673 (vue 31/126)

 
 

Transcription par Bruno Picquet ; complément par Valérie Duroy

 
   
 
 
 

Le deuxiesme jour de juillet mil six cens trente
fut enterrée Jehanne Gohier fille de Me Thomas Go[hier]
aagée de cinq ans ou environ ; elle se noya auprès de
l'echalier de leur jardin. Gloz : me

 
   
 
   

1630 - Mort du mal Saint Méen

   
   
 
   

Signalé par Bruno Picquet (2011-01-12)

 
   

Référence : S 1616 1673 (vue 31/126)

 
 

Transcription par Bruno Picquet et Valérie Duroy

 
   
 
 
 

Le vingt sixiesme jour de juin mil six cens trente
fut enteré Jehan Regnier demeurant aux Bucheris. Estoit
malade du mal Saint Men.

 
   
 
   

1630-1631 – Morts en sciant du bois

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2007-02-01)

 
   

Registre S. 1616-1673 (vue 33/126)

 
 

Transcription par Valérie Duroy

 
   
 
 
 

Le sabmedy quatorziesme jour de decembre
mil six cens trente fut enterré Rene
Maignan fils de Jehan Maignan de la
paroisse de Saint Fort près Chasteaugont[ier]
aagé de seze ans ou environ. Mourut au
Pont Blandin. Ledit Jehan Maignan, luy (?) et
aultres de Chateaugontier scyoient du boys
au long pour Me Françoys Hardy sergent roy[al]
pour faire une maison dans le pré du Pont
Blandin près le Pin.

(Signature : )
. . . (avec paraphe)

(…)

Le mardy septiesme jour de janvier mil six cens
trente et un fut enterré Mathurin Talleval de la
paroisse de (blanc) près Chateaugontier, charpentier
qui travailloit au Pont Blandin pour Me Françoys
Hardy à scyer du boys pour faire sa maison. Et
trespassa en la haulte chambre de sur la salle (?) dudit
Pont Blandin.

(Signature : )
. . . (avec paraphe)

 
   
 
   

1637 - Fondation d’une messe

   
   
 
   

Signalé par Bruno Picquet (2011-01-20)

 
   

Référence : S 1616-1673 (vue 54/126)

 
 

Transcription par Bruno Picquet et Valérie Duroy

 
   
 
 

et la
messe de
fondation
fut commencee
le mercredy
sixiesme

Le jeudy deuxiesme jour d’apvril mil six cens trente
sept fut enteré Jacque Picquet de la Mestrie
aagé de soixente et quatre ans ou environ, lequel
a fondé une messe chantee tous les premiers mecrediz
de chaicun moys. Et pour le service d’icelle a donné à jamays
neuf livres tournois à monsieur le prieur et les chappelains
par chaicuns ans et y a obligé tous ces immeubles
tant patrimoinne ... que acquets et la
plus grande partie de ces heritaiges tant audit lieu
de la Mestrie et aux environs. Le testament et
ratification passe par Me Philippe Congnard notaire
de Craon, ladite ratification faite le lundy trentiesme
jour de mars mil six cens trente sept.

 
   
 
   

1647 – Morte à la suite de la morsure d'un chien enragé

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2007-02-01)

 
   

Registre S. 1616-1673 (vue 82/126 )

 
 

Transcription incomplète.

 
   
 
 
 

Le tresiesme juillet a esté ensepulturé dans le cemetiere de
Fontainne Couverte par moy vicaire soubsigné Fransoise
Robin qui mourut soubs le . . . de la Guerche, ayant esté mordue
d’un chien enragé. A trois ou quattres mois de là elle mourut de la
rage. Son pere la . . . au medecin.

(Signature : )
J. Lepaige

 
   
 
   

1649 – Décès de Denis Compas

   
   
 
   

Signalé par Archives de la Mayenne (2008-01-01)

 
   

Registre S. 1616-1673 (vue 84/126)

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 
 

Le vingtiesme jour du mois de mars mil six cents
quarante et neuf deceda Me Denis Compas agé de quatre
vingt deux ans. Il mourut subitement estant de
retour de sa promenade, collationna et estant dans une
chaire près du feu auprès de sa fille Catherinne Leschalier
tomba mort sans faire aucun effort ni sans se plaindre.
Il fut enteré par moy vicquaire dans l’eglise de
Fontainne Couverte près les fons le dimanche vingt et
uniesme dudit mois cy dessus.

(Signature : )
J. Lepaige

 
   
 
   

1651 – Tué d’un coup d’épée

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2007-02-01)

 
   

Registre S. 1616-1673 (vue 88/126)

 
 

Transcription par Valérie Duroy

 
   
 
 
 

Le second jour d’octobre mil six cents cinquante et un fut
ensepulturé dans le cimetiere de Fontainne Couverte près
la grande porte de l’eglise par moy vicquaire, Leonard
Paigne agé de près de soixante ans lequel s’en retournant
de vespres fut tué d’un coup d’espée dans les
marousses près la champaigne des Goussieres.

(Signature : )
Jean Lepaige (avec paraphe particulier)

 
   
 
   

1652 –  Mort en tombant d’un noyer

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2007-02-01)

 
   

Registre S. 1616-1673 (vue 89/126)

 
 

Transcription par Valérie Duroy

 
   
 
 
 

Le vingt et quatriesme jour de septembre [1652]
fut enterré René Gemin de la Petite Roe
qui se tua tombant d’un noyer.

 
   
 
   

1657  –  Sépulture d'une femme brûlée en faisant la lessive

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2007-02-01)

 
   

Registre S. 1616-1673 (vue 94/126)

 
 

Transcription incomplète.

 
   
 
 
 

Le vingt et unieme jour de juin 1657 fut ensepulturée Louize
Clemin laquelle achevant la lessive fut toutte bruslée et
depuis le (sein ?) tout le reste du corps en bas … avec
Les mortiers ou … plain… et chaudiere ayant
faict crever le … et tomber dans la cave de Lorgery d’où
elle estoit servante elle ne survesquit que la nuit et le
landemain au soir qui sont 24 heures. Hoc testatur testis
oculatus subscribens.

(Signature)
L. Compas

 
   
 
   

1673 – Tué d’un coup de bâton

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2007-02-01).

 
   

Registre S. 1616-1673 (vue 124/126).

 
 

Transcription par Valérie Duroy.

 
   
 
 
 

Le lundy septiesme feubvrier audit an [1673] fut enterré Guy Nory vivant
metier (sic) à la Guayrinerie homme aagé environ de quarante
ans, lequel fut tué d'un coup de baston.   

(Signature : )
Deniau

 
   
 
   

1700 - Noyade

   
   
 
   

Signalé par Bruno Picquet (2009-04-15).

 
   

Registre BMS 1676-1706 (vues 232-233/243).

 
 

Transcription par Bruno Picquet.

 
   
 
 

 

Ent.
Jean Guillet

(vue 232)

Le mesme jour que cy dessus [20 avril 1700] a esté enterré dans le cimmettiere
de cette paroisse par moy soussigné Jean Guilet metayer à
Mauny âgé de vint et cinq ans mary de Perine Bourguillau
et après nous avoir eté remis entre les mains par le (R.P.) curé de
La Roë qui avoit trouvé le corps dudit Jean Guilet noyé dans
l'étang de Peltré. Et le tout en presence de plusieurs temoins

(vue 233)

sçavoir Pierre Valais, René Fougeray, Pierre Plantart et aultres
qui se sont trouvez presents et qui ont declaré ne sçavoir
signer.

(Signature : )

F. Correur prieur curé

 
   
 
 
Haut