Retour

Archives départementales de la Mayenne
Mentions trouvées dans les registres paroissiaux et d'état civil

La Dorée

 
   
 
   

1685 - Baptême de la grosse cloche

   
       
   

Signalé parOdile Daugy (2006-08-07).

 
   

Référence : registre 1675-1699 (vue 65/145).

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 
Cloche
Joseph

Le quatorziesme jour du mois d’octobre de cet an
1685 fut beniste par nous prestre curé de La
Dorée la grosse cloche de laditte parroisse dont le
parain fut Mre Joseph du Plessis Chastillon fils de
Mre Pierre du Plessis comte de Chastillon et la
maraine noble damoiselle Françoise Madelaine de Goué,
fille de Mre Jean de Goué, conseiller au grand conseil
de Paris et seigneur de Fougerolles, baron de Neuvfille
Laguyard et autres lieux. A laquelle cloche a esté
donné le nom de Joseph par François Le Senechal,
fils de Nicolas Le Senechal et par Jeanne Guerin, fille
de Jean Guerin Durentays, en qualité de procureurs
dudit parain et de laditte maraine absens, et le tout
par la permission de nos superieurs les venerables
chanoines du chapitre de Saint Julien du Mans suivant
le pouvoir qu'ils nous en ont accordé dans la
Revestiere faitte extraordinairement après la grande messe
le 14e septembre de la presente année. Signé J. Fouchard.

 
   
 
   

1689 - Pose de la première pierre du presbytère

   
   
 
   

Signalé par Geneviève Renault (23 novembre 2003).

 
   

Référence : registre 1675-1699 (vue 83 page de droite).

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 

Le 14e juillet 1689 on a mis la premiere pierre dans les fondemens
du presbitere de La Dorée par les soins de venerable et discret maistre
Gervais Perrigne qui en a placé la pierre angulaire en ce que
de mémoire d’homme on n’y avoit veu autre chose q’un monceau de
pierre de rebut on croit que l’ancien presbitère de La Dorée avoit
esté demoly entierement du temps que les Anglais ravageoient la
France on a comencé à le rebâtir tout de neuf ledit jour
14e juillet feste de sainte (sic) Bonavanture plaise à Dieu pour la (sic) gloire qu’on ne
se trouve jamais dans ces extrémités-là et que tout le succès et la
conservation du bastiment treuve la protection et du nom de ce saint
en bonne adventure et subsiste jusque à la fin du monde. Amen.

 
   
 
   

1693 - Baptême de la grosse cloche

   
   
 
   

Signalé par Roland-Emile Seigneur (14 janvier 2005).

 
   

Référence : 1693 (vues 103-104).

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 

(vue 103)
L’onzieme octobre 1693 fut donné la benediction par
la permission à nous accordée par monseigneur
l’illustrissime et reverendissime eveque du Mans
en datte du 18e septembre de l’an courant à la grosse
cloche de La Dorée à laquelle a été donné le nom de

(vue 104)
Joseph ayant le grand saint pour patron dont le parain
fut Mre Joseph fils de haut et puissant seigneur Mre
Pierre du Plessis Chatillon et la maraine madame
de Goué epouse dudit seigneur et mere dudit parain
par procuration à ladite benediction de ladite cloche
par nous pretre curé de La Dorée soussigné et ont signé
en la minute. G. Perrigne.

 
   
 
   

1717 - Chapelle du Rosaire

   
   
 
   

Signalé par Jean-Paul Manquest (30 avril 2004).

 
   

Référence : registre 1700-janv. 1726 BMS (vue 137).

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 

L’an mil sept cent dix sept la chapelle du Rosaire fut doublée au
mois de septembre.

 
   
 
   

1722 - Bénédiction de la grosse cloche

   
   
 
   

Signalé par Jean-Paul Manquest (30 avril 2004).

 
   

Référence : 1700-janv. 1726 BMS (vue 172).

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 

Le 22e jour de janvier 1722 la grosse cloche de cette eglise
a esté fondüe et le vingt troisieme jour elle a esté
nommée Anne et beniste par venerable et discret
maître Jullien Godard pretre curé de la paroisse de Saint
Denis de Gastine suivant la permission à luy adressée de
monseigneur l’illustrissime et reverendissime evecque
du Mans. Un mot rayé.

 
   
 
   

1731 - Bénédiction de la chapelle Saint-Georges

   
   
 
   

Signalé par Signalé par Eric Hercent (31 juillet 2005).

 
   

Référence : registre BMS 1726-1749 (vue 49)

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 

Le vingt trois d’avril 1731 la benediction de la chapelle Saint George
située au bourg de La Dorée fut faitte en consequence de la commission
de monseigneur l’evêque du Mans en datte du ------- (en blanc) et signée
Loüis Charle de Froulay adressée à Mre Julien Godard curé de
Saint Denis de Gastines, assisté des srs Julien Ribay curé de
Landivy, de Mr Pichon pretre chaplain de Goüé en Fougerolles, Michel
Lefeuvre pretre vicaire de La Dorée, Pierre Hercend pretre de ladite
paroisse de La Dorée et de nous curé sousigné Hermé (paraphe).

   
Angot, Dictionnaire de la Mayenne, art. Dorée (La) :
Dans le bourg, existait aussi une ancienne chapelle de saint Georges, qui servit aux offices paroissiaux pendant que l'église était en ruines. Elle n'avait qu'un seul autel au-dessus duquel un Saint-Georges d'un pied et demi était taillé en relief dans la muraille. Les autres statues étaient de saint Laurent, sainte Anne, saint Célerin, N.-D. de Pitié et une autre Vierge. Deux tombes dont on n'a pas conservé les inscriptions, mais sans doute de la famille de Goué, dans le bas de la nef. Cette chapelle était du nombre de celles qu'on tenait à élever à une époque reculée, sur les anciennes routes, comme celle de Saint-Denis à Grazay. En 1505, le doyen défend de déposer rien de profane dans la chapelle de Saint-Georges. On en réduisit les proportions en 1728 et elle n'avait plus que 25 pieds de long, 19 de large et 12 de hauteur de murs. Plusieurs messes y étaient fondées chaque semaine. Bénite à nouveau en 1730 par le curé de Saint-Denis, elle a été vendue natt le 15 brumaire an III, pour 1.200 fr., et détruite depuis.
 
   
 
 
Haut