Retour

Mentions trouvées dans les registres paroissiaux et d'état civil

Châtelain

 
   
 
   

1670 - Fondation de messes

   
   
 
   

Signalé par Dominique Ravalitera (19 janvier 2004)

 
   

Référence : registre BMS 1676-1692 (vue 14).

 
 

Transcription incomplète (la fin de certaines lignes.est prise dans la reliure du registre).

 
   
 
 

 

Le vingtiesme jour du mois de
decembre l’an mil six cens soixante dix…
est decedee en sa maison du bourg Jeanne
Verron aagee de vingt et deux ans
ou environ femme de Jean Gorg…
dont le corps a esté le landemain …
au grand cymetiere de cette eglise…
son mari Pierre Verron cousin germain
Robert Priez le jeune aussy son cousin germain
laquelle Verron a fondé à perpetuité
deux services solennels dans l’eglise
de Chastelain par acte passé par …
Hirbec notaire dont les honor…
assignes sur sa maison du bourg…
rente de la closerie de la Drouliere
en Daon.

(Signature)
J. Theard

 
   
 
   

1681 – Tombée dans un puits

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2007-02-04)

 
   

Référence : BMS 1676-1692 (vue 42/169)

 
 

Transcription par Valérie Duroy

 
   
 
   

Le treziesme jour dudit mois et an que desus [février 1681] a [esté]
ensepulturé Michelle Breuneau aagée de
dix ans ou environ, laquelle est tombée
par accidans dans le puis de Minzé […]
et ensepulturée au grand cymtiere de la[dite]
eglize par moy sous signé.

(Signature)
C. Geslin
p.b.ind.

 
   
 
   

1681 – Sépulture de l’enfant de pélerins de Saint-Méen

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2007-02-04)

 
   

Référence : BMS 1676-1692 (vue 45/169)

 
 

Transcription par Valérie Duroy

 
   
 
   

Le troisieme jour du mois de juin de
l’année mil six cent quattre vingt un,
a esté ensepulturé au petit cymetiere de
ceans le corps de deffuncte Louise fille de
René Lepine et de Nicole Pinard sa femme ;
et estoit aagée de quattre ans ou environ ;
laquelle estoit decedée le jour precedant en
presence de ses peres et meres, lesquels venoient
faire un voyage à monsieur saint Mëen
et s’en retournoient en la paroisse de Balot
proche Craon. Presents ledit René Lepine
et Nicole Pinard sa feme et Jan Gendron,
lesquels ont declaré ne sçavoir signer de ce
enquis par moy curé de ceans.

(Signature)
B. Buhigné

 
   
 
   

1701 - Baptême sous condition d’un enfant trouvé

   
   
 
   

Signalé par Dominique Ravalitera (19 janvier 2004)

 
   

Référence : registre BMS 1699-1745 (vue 17).

 
 

Transcription complète.

 
   
 
   

Le quatorzieme jour du mois de juin mil sept
cent un a été babtizé (sic) sous condition un enfent
aagé d’un an ou environ et a été nommé Maurice
par Mathurin Bruno son parrain, lequel enfent
a été exposé à la petite porte de cette eglise
pendent la nuict ; et n’ayant aucunes assurances
de son bapteme, iceluy ai conferé ès presances dudit
Bruno, de Jean Bertron, Jean du Bourgneuf
et de (blanc) Bodault qui ont dit ne sçavoir signer.

(Signature)
B. Buhigné

 
   
 
   

an III - Tués lors d’attaques des Chouans

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2010-10-14)

 
   

Référence : 1793-an III (vues 57-59/59)

 
 

Transcription complète.

 
   
 
   
Déclaration du 7 floréal an III
 
 

 

Jean Pierre
Gélière
agé de
73 ans

(vue 57)

Aujourd'hui sept floreal an troisième de la republique françoise
une et indivisible sur les dix heures du matin.

Devant moi François Talué maréchal élu officier public de la
commune de Châtelain, district de Chateaugontier, département
de la Mayenne, pour recevoir les actes destinés à constater
les naissances, mariages et décès des citoyens, sont
comparus en la maison commune de Chateaugontier, où je
suis refugié pour cause de l'invasion des chouans en
celle de Châtelain, Pierre Houdbine, marchand, agé de
quarante ans, domicilié de la commune de Daon et actuellement
refugié en celle de Chateaugontier, egallement pour cause de l'inva[sion]
des chouans en la commune dudit Daon, et Michel Meignan
tisserand, agé de quarante ans, domicilié en la commune de
Chateaugontier, lesquels dits Pierre Houdbine et Michel
Meignan m'ont declaré que le dix neuf septembre mil
sept cent quatre vingt treize (vieux stile), jour où les
bataillons du district de Chateaugontier qui s'etoient
portés en masse contre les rebelles de la Vendée
furent repoussés, ils virent mort et expiré Jean Pierre
Gelière leur frère d'armes, agé de soixante treize ans, mari
de Perrine Mochet, fils de feus Pierre Gélière et de Marie
Tramblay ses père et mère, domicilié de la commune de Châtelain
et gendre dudit Meignan à quelque distance du champ
de bataille dans le chemin proche la lande de Beaulieu.

(vue 58 G)

D'après cette déclaration et l'absence publiquement notoire
dudit Jean Pierre Gélière, j'ai redigé le présent acte en
présence des déclarants qui ont signé avec moi fort ledit
Michel Meignan qui m'a déclaré ne savoir signer.

Fait à la maison commune de Chateaugontier où je suis
refugié, par moi officier public susdit et soussigné,
les jour, mois, an et heure que de l'autre part.

(Signatures)
Pierre Houdbine
François Tallué
officier public

 
   
Déclaration du 10 prairial an III
 
 
n° 7
René
Toussain
Hairis

Aujourd'hui dixeime (sic) jour de prairial l’an
troisieme de la republique française une et indivisible
sur les dix (mot répété) heures du matin.

Part devant moi François Tallué maréchal élu
officier public de la commune de Châtelain, district
de Chateaugontier, département de la Mayenne, pour
recevoir les actes destinés à constater les naissance,
mariages et décès des citoyens, sont comparu en la
maison commune de Chateaugontier, où je suis
refugié pour cause de l'invasion des chouans
en celle de Châtelain, Jean Le
Conte, metayer, agé de vingt sept ans et Marie Le
Conte, agée de ving neuf ans, l’un et l’autre domi-
cilié dans la commune de Chatelain, lesquelles
Jean Le conte et Marie Le Conte m’ont
declaré que le neuf prairial où un detachement
allet cherché des grains sur la commune de

(vue 58 D)

Chatelain il s’est
trouvé un dé-
tachement de
chouans. On a fait
un feux tairible et le dis Hairi etans garde
territoriale a etté blaisé et s’es trouvé
dans la grange du Boihale dudite Chatelain, m’ont
dit l’avoir vu mort dans ladite grange
René Toussaint Hairi, tallieur d’abis, agé de quarent quatre ans
demeurant dans la municipalité de Chateaugon-
tier dans la grande rue, époux de Louise Chailliou
fils de René Toussaint Hairis et de Michelle
Monnier natif de la commune de la Raux
departement de la Mayenne.

D’après cette declaration et l’absence publique-
ment notoire dudit René Toussaint Hairis,
j’ai redigé le present acte en prensence (sic) des
declarant qui ont signé avec moi fors ledit
Jean Le Conte qui m’a declaré ne savoir signer.

Fait à la mison commune de Chateaugontier où
je suis refugié, par moi officier public susdit et
soussigné les jour, mois, an et heure que de l’autre
part. Six mots rayé nulle et le mot de taillieur
d’abit.

(Signatures)
Marie Le Conte
François Tallué oficier
public

 
   
Déclaration du 3 fructidor an III
 
 
n° 8
René
Marcha-
nd

Aujourd'hui troisieme jour de frutidor troisieme
de la republique française une et indivisible, sur
les cinq heure du soir.

(vue 59 page gauche)

Par devant moi François Tallué maréchal
élu officier public de la commune de Chatelain,
district de Chateaugontier, département de la
Mayenne, pour recevoir les actes destinés à constater
les naisance, mairiages et décés des citoyens, sont
comparu en la maison commune de Chateaugon-
tier où je suis réfugié pour cause de l’invasion
des chouans en celle de Chatelain,
Jacques Drouin tiserant agé de quarenete (sic)
et neuf ans, domicilié de la commune de
Monguilion, départemen de Menne et Loire, et
actuellement refugié en celle de
Chateaugontier egallement pour cause de l’invasion
des chouans en la commune dudit Monguilion,
et Jean Baudet, soldat agé de soixante ans,
domicilié en la commune de Nullié sur le Vicoin
et actuellemet réfugié en cette (sic) de Chateaugontier
égallement pour cause de l’invasion des chouans,
lesquels dits Jacque Drouin et Jean Baudet
m’ont declaré que le neuf prairial dernier,
jour où un detachement allet charché des
grains sur la commune de Chatelain, il s’est
trouvé une liggue (sic) de chouans ; on a fait un feux
tairible et ledit René Marchand garde
teritorrialle a etté blaisé et rêté sur le champ
mor dans un champ entre Chatelain et
Saint Aignans. Ledit René Marchand

(vue 59D)

agé de quarente
ans, demeurant dans
la commune de
Chateaugontier,
refugié epoux de Pairrine Hardoin natif de
Villier département de la Mayenne.
D'après cette declaration et l’absence publiquement
noitoire (sic) dudit René Marchand, j’ay redigé
le present actes en presence des declarant
qui m’ont signé avec moi fors ledit Jean
Baudet qui m’a dit ne savoir signer.

Fait à la maison commune de Chateaugontier
où je suis refugié, par moi officier public susdit
et soussiné les jour, moi, an et heure que de l’autre
part. Trois mots rayé nule.

(Signatures)
J. Droüin [paraphe]
sous chef

François Tallué
officier pubic (sic)

 
   
 
 
Haut