Retour

Archives départementales de la Mayenne
Mentions trouvées dans les registres paroissiaux et d'état civil

La Chapelle-Craonnaise

 
   
 
   

1752 – Nouvelle croix du clocher

   
   
 
   

Signalé par Vincent Lefevre (2008-03-29) et Guy Lutellier 2010-07-13)

 
   

Registre BMS 1750-1756 (vue 22/62)

 
 

Transcription par Vincent Lefevre et Guy Lutellier.

 
   
 
 

Croix
du
clocher

Le trante juin mil sept cent cinquante deux, la croix
de dessus le clocher de cette paroisse etant usée
de vetusté, on en a fait faire une neuve qui pese
vignt (sic) livres par Alexis Pointeau (*) et qui l'a vendu
six livres. Elle a eté placée par le nommé Gestin
couvreur d'ardoise à Craon . (*) serrurier à Craon

(Signature)

Mabille, curé de la Chapelle Craonnoise.

 
   
 
   

1784 - Requête des habitants
à l’intendant de la généralité de Tours
pour le soulagement des pauvres de la paroisse

   
   
 
   

Signalé par Yves Salaün (2006-09-20).

 
   

Registre BMS 1781-1791 (vues 26-27/95).

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 
 

(vue 26)

Copie d’une
requête présentée à monseigneur l'intendant de
la généralité de Tours par les habitans de La
Chapelle pour le soulagement des pauvres de
ladite paroisse le 15 février 1784

A Monseigneur
Monseigneur l'intendant de la generalité de Tours

Les curé, prêtre et habitans de la paroisse de La Chapelle
Craonoise diocèse d'angers generalité de Tours vivement
penetrés de la misère extrême des pauvres de ladite paroisse
dont le nombre augmente de jour en jour, n'ayant d'ailleurs
aucunne ressource pour les sustenter et les empêcher de mourir
de faim, vous supplient de jetter un coup d'œil charitable sur
l'état malheureux où ils sont plongés et de repandre
dans leur sein quelques bienfaits.

Depuis six semaines ou deux mois il y a un grand nombre de
malades dans ladite paroisse. Les maisons les plus attaquées et
les plus affligées sont celles des pauvres. Il en meurt plusieurs
ce qui effarouche beaucoup. Il y a une trantaine de menages
dans la plus grande indigence. Dans ce nombre il y a six ou sept
maisons composées de 7 et 8 enfants avec pere et mere qui
souffrent de la faim à tirer les larmes. Le canton est pauvre
et par conséquent hors le cas de subvenir aux necessités de tant
de malheureux. Beaucoup d'enfants et de grandes personnes
sont dans une si grande nudité qu'ils n'osent assister à l'eglise
les dimanches et fêtes, ni sortir pour aller mendier.

Ces considerations donnent toute esperance aux suppliants,
Monseigneur, que vous voudrez bien ne pas perdre de vüe
la triste situation des pauvres de La Chapelle Craonoise et
leur faire donner les secours les plus urgents à la vie, vû le

(vue 27)

grand nombre de malades qu'il y a actuellement dans [la]
parroisse. Le bien qu'ils esperent de votre cœur tendre et
compatissant les engage dejà à offrir au ciel des prières et
des vœux pour votre conservation.

Ladite requête a été signée de grand nombre d'habitants [et]
envoyée à l'intendance.

 
   
 
 
Haut