Retour

Archives départementales de la Mayenne
Mentions trouvées dans les registres paroissiaux et d'état civil

Changé

 
   
 
   

1623 - Bénédiction de la petite cloche

   
   
 
   

Signalé par Suzanne Metairie (21 avril 2005)

 
   

Référence : registre 1614-1644 ( vue 61)

 
 

Transcription par Valéry Duroy

 
   
 
 

1623 may

Le mardy penultiesme jour de may mil six
cent vingt et trois la pettitte cloche de l’eglise
de Saint Pierre de Changé a esté benistée et
nommée Marie par monsieur de la Claudrie (Claverie ?)
et madame de la Borderie femme de monsieur
le senechal de Saint Ouen ès presenses de
messieurs le curé de Saint Germain de Foulioux,
maistres Jehan Pellion et Roudier prebstes
sacristes dans l’eglise dudict Changé et
le vicaire de Gregnoux haulte …
pebstes et monsieur le senéchal de Saint Ouen
et de monsieur de la Salmondiere et Michel
Marteau procureurs de ladicte paroisse de Changé,
Roberdiere les jeunes Houssardieres, monsieur de
la Grange Guerineau Bonnetouche la Motte
le But Pierre Beucher monsieur Hernault
Sebastien Boulain François Richard, François
Levesque sergeants et le greffier Mouteau
greffier de Saint Ouen et monsieur Richar Jacoby
et plusieurs aultes habitans tant de Laval
que de Changé. Et la benediction de ladicte
cloche a esté faicte par maistre René Barbé 
prebste vicaire de Changé soubzsigné.

(Signature)

R. Barbé

 
   
 
   

1715 – « Tems de paix »

   
   
 
   

Signalé par Jean-Pierre Herriau (2008-03-24)

 
   

Référence : 1706-1720 (vue 156/227)

 
   
 
 
 
   
 
   

1721 – Baptême d’un nouveau-né
trouvé à la porte de l’église

   
   
 
   

Signalé par Joel Desnoe (2008-10-06)

 
   

Référence : BMS 1720-1730 (vues 25-26/211)

 
 

Transcription par Joel Desnoe

 
   
 
 
 

(vue 25)

Le trente juillet 1721 sur les quatre heures du
matin ayant été averty qu'on entendoit crier un
petit enfant à la porte de l'eglize nous nous y serions
transporté en presence de Me Dufay prestre et vicaire
de cette paroisse et des tesmoins cy après nommés et de
plusieurs autres personnes de la paroisse où nous aurions
trouvé un petit enfans malle qui nous paroist estre aagé
de quinze jours au moins sans aucunne inscription
qui nous eust fait cognoitre qu’il eust etté baptizé. C’est
pourquoy nous l’aurions promptement fait porter à
l’eglize où nous l’aurions baptizé nous étant presenté
sur les fonds de baptême par Pierre Siette … fils de
honorable homme Pierre Siette conseiller du roy au
siège (presidial ?) de Chateau-Gontier et mair de laditte ville
qui se seroit trouvé pour lors au presbitaire de Changé,
et Anne Roze Loyand fille de Jullien Loyand marchand
tixier parrain et marraine qu l'auroient nommé
Pierre après avoir fait avertir le seigneur de fief
de l’exposition de cet enfant pour qu’il en use comme

(vue 26)

il avisera bon estre puisque le pere et la mere
dudit enfans nous sont actuellement incognu ; et avons
laissé ledit enfans à la charge et aux soins de la
femme de Joseph Nepveu qui auroit bien voulu
charitablement s’en charger en attendant qu’il y soit
autrement pourveu. Fait et arresté les jour et an
que dessus, et ont signé avec nous.

(Signatures : )

Pierre Syette …
J.B. Dufay
Freûlon
J. Loyand
Mathurin Bouët
M. Morin
L. Geslin curé

 
   
 
   

1721 – Inhumation de l’enfant trouvé

   
   
 
   

Signalé par Joel Desnoe (2008-10-06)

 
   

Référence : BMS 1720-1730 (vue 32/211)

 
 

Transcription par Joel Desnoe

 
   
 
 

Sepulture
enfant
trouvé

Le corps de cet enfant trouvé à la porte de cette eglise dont pro-
cez verbal est dans ce registre du trentiéme juillet de mille sept
cens vingt et un a été par moy vicaire soussigné inhumé le dou-
zieme decembre au dit ans.

(Signature : )
J.B. Dufay
vicaire de Changé

  Pas de date indiquée. L’acte est enregistré entre le 10 et 15 décembre 1721.
 
   
 
   

1722 - Sépulture d'un noyé

   
   
 
   

Signalé par Joel Desnoe (2008-10-06)

 
   

Référence : BMS 1720-1730 (vue 36/211)

 
 

Transcription par Joel Desnoe

 
   
 
 

S.
d'un noyé

Le 22e mars 1722 a etté inhumé dans le cimetiere
le corps dun pauvre homme qu’on a trouvé noyé dans
la riviere auprès de Boz dont on ne sçait pas le nom.

(Signature : )
L. Geslin
curé

 
   
 
   

1723 – Sépulture d'une pauvre femme
« étrangère et inconnue »

   
   
 
   

Signalé par Joel Desnoe (2008-10-06)

 
   

Référence : BMS 1720-1730 (vue 53 /211)

 
 

Transcription par Joel Desnoe

 
   
 
 

S.
d'une etrangere

Le corps d'une pauvre femme agée d'environ 50 ans, êtrangere
et inconnuë, morte à la Jumelière le 12 juin 1723 fut par
nous soussigné inhumé le lendemain dimanche 13 du present
mois.

(Signature : )

J.B. Dufay
vicaire de Changé

 
   
 
   

1732 - Quadruplés

   
   
 
   

Signalé par Joel Desnoe (20 mars 2005).

 
   

Référence : registre 1730-1741 ( vue 37)

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 
BBBB

Jeanne
obiit

Jeanne
Julienne
Ambroise
et
Renée
Deschamps

Jeanne, Julienne-Ambroise et
Renée-Françoise enfants jumeaux
nées du legitime mariage de Julien
Deschamps et de Marie Marchais
ont etes baptisées le 31 octobre
1732. Jeanne a eu pour parain
Julien Geslot et maraine Jeanne
Masere, Julienne-Ambroise a
eu pour parain René Dubois
marainne Ambroise Mâciere
Renée-Françoise a eu pour
parain François Legneau
marainne Renée Edard

(Signatures : )
René Dubois | Perier

 
   
 
   

1754 - Bénédiction de la grosse cloche

   
   
 
   

Signalé par Françoise Gautier (17 février 2005).

 
   

Référence : registre BMS 1751-1755 (vues 79-80).

 
 

Transcription complète.

 
   
 
   

 

Benediction
de la grosse
cloche

(vue 79)

Le dix huitieme jour de juillet mil sept cent cinquante
quatre la grosse (cloche) de cette parroisse a été benie
par nous prestre curé de ceans et nommée Marie
Jeanne Genevieve par haut et puissant prince Jean
Bretagne Charles Godefroy duc de la Tremoille et de
Touars pair de France prince de Tarente comte de
Laval et de Montfort baron de Vitray seigneur
chastelain de Saint Oüen patron fondateur de cette eglise
representé par Mr Me Hierome Salmon avocat fiscal
du siege ordinaire de Laval, et par haute et puissante
dame Marie Jeanne Genevieve de Durfort de Lorge
epouse de mondit seigneur le duc de la Tremoille
representée par dame Marie Francoise Pichot
de la Graverie veuve Me Michel Jean Dumans
seigneur du Bourg Levesque et de Valleray sousignés
en présence de Me Estienne Behuet pretre vicaire de cette
parroisse de Mr Me René Pichot de la Graverie juge civil
de Laval, de dame Jeanne Salmon epouse de Mr Me
Charles Frin du Guiboutier president au siege royal
de Laval, de Francois Perrier sieur de la Raciniere

 


(vue 80)

negociant, Me François Leclerc de la Galoriere
advocat, de Me André Bernard Grassart prestre chantre
de l’eglise parroissialle de la Trinité, Mes Joachim
Le Balleur et René francois Joüet tous deux aus[si]
prestre habitué de ladite parroisse de la Trinité
Bernard Laville garde general des eaux et forests
de son altesse de mondit seigneur le duc de la
Tremoille et de demoiselle Marie Girard son epouse
de Me Mathurin Gervais François Le Balleur notaire
et procureur ès sieges royaux dudit Laval, et de Jean
Bernard Girard de la Pinsonniere clerc praticien
tous aussy sousignés et de Jean Planchais procureur
marguillier de cette parroisse.

(nombreuses signatures)

 
   
 
   

1755 - Baptême d'une fille
née d'« une femme passante »

   
   
 
   

Signalé par Monique Ingé (2006-03-24)

 
   

Référence : BMS 1751-1755 (vue 97/115)

 
 

Transcription Monique Ingé

 
   
 
 
 

Le troisieme mars mil sept cent cinquante cinq a été
par nous curé de cette paroisse baptizé une fille née du
jour en la Cotantinière d'une femme passante qui a dit que
son mary père de l'enfant est mercier detenu à Dinan pour
avoir voulu passer de l'indienne. Il s'apelle René Martin
et la mère Marie Le Roy, qui dit qu'ils sont de la paroisse
de Saint Maurille de Tours. Elle a été nommée Susanne par
Jean Le Tessier et Susanne Le Tessier, parain et marainne,
qui ont dit ne signer.

(Signature)
Rousseau C.

 
   
 
   

1782 – Inhumation d’un nouveau-né
trouvé mort dans la rivière

   
   
 
   

Signalé par Valérie Duroy (2007-01-24)

 
   

Référence : BMS 1781-1785 (vue 52/148)

 
 

Transcription par Valérie Duroy

 
   
 
 

Sepulture
un
enfant
inconnu

Le vingt trois mars mil sept cent quatre
vingt deux, nous vicaire soussigné avons
inhumé un enfant à la requisition de
monsieur juge criminel, qu'on nous a dit
avoir été trouvé dans la riviere au dessous
du moulin de Booz, qui nous a paru nouveau
né et lequel nous a été presenté par
Marie Monnier domestique à Petit Booz. La
ditte sepulture faite en presence de
Pierre Levêque et de Pierre Vallée
qui ont signé avec nous.

(Signatures)

Pierre Leveque
Pierre Vallée
Buhigné vicaire 

 
   
 
   

1793 – Découverte et sépulture du corps
de Jean Chouippe, notaire à Montsûrs

   
   
 
   

Signalé par Archives de la Mayenne (2007-01-12)

 
   

Référence : NMD 1793-an III (vues 68-69/195)

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 

 

 

Décès
de Jean Choüippe

(vue 68)

(page gauche)

Aujourd'hui onzieme jour de novembre mil
sept cent quatre vingt treize l’an second de la Republique
française nous Joseph Houstin citoyen chargé
de recevoir les actes destinés à constater les décès

(page droite)

nous sommes en vertu de la declaration à nous faite
par Jean Perrée maréchal demeurant paroisse de
Louverné agé de quarante deux ans, et de Louis
Cocherie greffier de la muncipalité de laditte paroisse
de Louverné agé de trente quatre ans, nous nous
sommes transporté au lieu et closerie de la Pinsonnière
située paroisse de Changé, nous avons trouvé le
corps de Jean Choüippe nottaire public demeurant
à Montsurs agé de viron quarante quatre ans
qui est mort le vingt trois octobre de la présente
année au combat de Laval, fils de feu Pierre Choüippe
et de Marguerite Labbée son epouse demeurant
paroisse de Champhrémont diocèse du Mans est (sic)
marié à Jacquine Grippon son epouse, lequel
Jean Choüippe a été enterré dans un champ de la
Pinsonnière situé paroisse dudit Changé, avec un habit
de velour à côte couleur de guenille (?), une culotte noire
et un (?) de coutis, des bas gris de laine (?) couleur de
savon, lequel a été reconnu par Julienne Piau

(vue 69)

et Louis Cocherie de la paroisse de Louverné. Ledit
Jean Choüippe a été enterré dans le cimetiere
dudit Louverné. Lesquels nous ont declaré etre
ses parens, savoir Jean Paré cousin germain
du côté maternel et Louis Cocherie témoins (sic).
Et après nous être assuré de la mort dudit Jean
Choüippe nous avons dressé le présent acte et
l’avons inscrit sur nos registres lesquels partis
ci dessus ont signé avec nous.

(Signatures : )
Jean Paré
L. Cocheris

Fait et arresté lesdit jour et an que dessus.

(Signature : )
Houstin

 
   
 
 
Haut