Retour

Archives départementales de la Mayenne
Mentions trouvées dans les registres paroissiaux et d'état civil

Commune

 
   
 
   

1639 - Inhumation du curé André Pelé

   
   
 
   

Signalé par Kévin Daligault (2010-08-09)

 
   

Registre BMS 1610-1667 - E dépôt 24/E3 (vue 216 (G) /222)

 
 

Transcription complète

 
   
 
 
 

Le 20 mars 1639 venerable et discret maistre André P[elé]
pretre curé de cette paroisse est decedé en la communion de l’es[glise]
après avoir receu le saint sacrement d’extreme onction. Et a esté
enterré en sa chappelle qu’il faisoit bastir à l’esglise de la
paroisse.

 

Abbé Angot, "Dictionnaire de la Mayenne" :

André Pelé, bachelier en théologie, demeurant à Angers, 13 janvier 1608 ; fut maintenu contre Olivier Sauquet, licencié en droit et obtint du présidial d'Angers « la récréance du
temporel de la dite cure ». Il confia le soin de la paroisse à son vicaire, Guillaume Aoustin, lequel« promit s'acquitter, tant vers Dieu que les hommes, de la célébration du saint et divin service,… de l'administration des sacrements, aumônes et charges ordinaires, » et payer en outre au curé une rente de 475 l.t. Par son testament du 14 septembre 1638, André Pelé fonda la messe du Saint-Sacrement tous les jeudis, l'entretien de la lampe, le dimanche toute la journée, et en semaine, pendant les messes. Il fut inhumé, le 20 mars 1639, « en la chapelle qu'il faisait bastir à l'église ».

C'est à lui, et non pas à M. Mesnard qui vivait cent ans plus tard, qu'il faudrait appliquer, si elle est vraie, l'histoire d'un curé de Bonchamp auquel une des possédées de Loudun
aurait reproché de vendre son grain avec un boisseau trop petit « de trois grains sur sarche ».

(...)

Les chapelles ouvertes dans le milieu de la nef, l'une en 1639 par André Pelé, curé, et l'autre en face par son successeur, Gervais Mauclerc, étaient dédiées à sainte Anne et à saint Gervais

 
   
 
   

1719 - Noyé dans l’étang de Barbé

   
   
 
   

Signalé par Joel Desnoe (2010-01-10)

 
   

Registre BMS 1717-1720 (vue 15/28)

 
 

Transcription par Joel Desnoe

 
   
 
 
 

Marin Landelle aagé commme de 35 ans
laboureur de la paroisse de Sougé noyé s’en
retournant de Laval dans l’estang de Barbé du
costé de cette paroisse le 4 juin 1719. A
esté inhumé le 7 par nous curé soussigné
ès presence de Jean et Gervaise Landelle […]
et frere du defunct qui ont dit ne sçavoir
signer de ce enquis.

(Signature)
Bidault

 
   
 
   

1731 - Bénédiction de la chapelle Saint-Gervais

   
   
 
   

Signalé par Françoise Gautier (2004-11-14)

 
   

Registre BMS 1721-1740 (vue 142/289)

 
 

Transcription complète

 
   
 
 
 

Le dix huictieme jour de novembre mil sept cent trente et un,
nous pretre docteur en theologie curé de cette paroisse en
executant la commission à nous adressée par monseigneur
l'illustrissime et reverendissime evesque du Mans en
datte du quatorze du mois de juin dernier signée M. Levay[er]
nous avons beni la chapelle de Saint-Gervais l'autel et les
figures que nous avons fait nouvellement construire en prese[nce]
des soussignés et de grand nombre d'autres personnes.

(Signatures : )

C.J. Chauviere
P. Gaultier
F. Guitier prestre
G. Maucler curé de Bonchamp

 
   
 
   

1749 – « Peste » des bêtes à cornes

   
   
 
   

Signalé par Françoise Gautier (13 mars 2005).

 
   

Registre BMS 1741-1750 (vues 185-186/215)

 
 

Transcription complète

 
   
 
 
 

(vue 185 gauche)

Le dernier jour de decembre mil sept cents quarante neuf
je pretre curé de la paroisse de Bonchamp lès Laval et
chanoine honoraire des eglises de la très sainte Trinité et du
Ronceray d’Angers soussigné, pour perpetuër dans cette paro[isse]
le bienfait qu’elle a reçu par les merites de la très
sainte Vierge, inseré dans le present registre ce qui
suit comme etant très veritable et connu de tout ce

(vue 185 droite)

qu’il y a d’habitans dans cette paroisse et dans
celles des alentours.

C’est à sçavoir que la peste sur les bestes à cornes
cruelle maladie qui a depeuplé pendant plusieurs années
tant d’etables dans les paroisses eloignées et adjascentes
de celle-cy, s’etant declarée en deux metayries de Bonch-
amp, celles du Grand Auvers, la plus proche d’Argentré,
exploitée par Louïs Moche, et en celle de Noisement expl-
oitée par Pierre Chevallier, après avoir mis en usage tous
les moiens que la relligion me suggera pour detourner
ce terrible fleau de dessus mes habitans, aiant fait
pendant un an consecutif une procession tous les dimanches
et les fêtes à l’issüe des vêpres, chanté la messe votive
une fois par semeine pendant un fort long espace de tems
en l’honneur de saint Sebastien, en les quarantes heures
qui furent ordonnées dans tout le diocese à ce sujet,
je projette d’interesser la tres glorieuse Vierge Marie
en cette occasion, aiant une très grande confiance qu’elle
nous obtiendroit de son cher fils la cessation du fleau
dont nous etions frappés, et j’obtins d’un de Mrs
les vicaires generaux de monseigneur de Froullay notre
très digne prelat de faire une neuvaine de saluts dans
mon eglise, d’y donner ensuit la benediction du très
saint Sacrement et de faire une procession à Notre Dame
d’Avenieres, laquelle fut remise pendant plus d’un
mois accause des pluyes qui tomberent en abondance pand-
ant tout cet interval ; et la maladie s’etant declarée
une seconde fois à Noisement passa jusqu'à la metayrie
du Bois Morin exploitée par Gervais Metayrie et enleva
dans l’espace de douze jours trante six bestes, ce qui
me determina à indiquer pour la troisieme fois la
procession que nous n’avions ozé entreprandre accose
du mauvais tems, et que nous fimes enfin le vendredy
sept de feuvrier de la presente année dans . . .

(vue 186)

octave de la presentation de la Sainte Vierge et de notre
illustre patron saint (Blaize), à laquelle malgré la pluye
qui tomba en abondance toute la nuit et le matin, assista
une grande partie de mes habitans, et appres avoir arr-
ivés à Aveniers (tous ?) à jun mouillés et bien fatiguës, j’y
chanté la sainte messe, à la fin de laquelle nous
partimes pour nous en revenir, et après avoir traversé
toute la ville de Laval accose des eaux qui etoient extre-
mement debordées nous arrivasmes icy sur les trois heur-
es après midy, par un tems tres froid, et qui changea
dès que nous partimes d’Aveniers, en sorte que sur les
quatre heures la terre etoit toute conjelée et très ferme.
Et quoique tous ceux qui assisterent à cette procession fussent
tous mouïllés et presque traversés, pas un seul n’en est tombé
malade. Dès ce jour la peste na pas paru dans
la paroisse (*), ce que j’ay toujours attribuë à la puissante
intercession de la royne des anges et des saints, à la-
quelle j’ay engagé et engage encore très fortement tous
mes chers paroissiens d’avoir une sincere devotion et de
continuer à perpetuité avec l’agrement et par la perm-
ission des curés qui doivent me succeder, la procession
qui se fait, depuis que nous avons obtenu cette faveur
tous les premiers dimanches du mois à l’issuë des
vepres en action de grace. Et pour rendre ce present
acte plus autentique, et que dans la suite on y adjo[ute]
toute la foy qui luy est duë, les principaux d’entre
mes paroissiens qui ont connoissance de tout cecy et qui
ont assistez à cette procession, l’ont signés avec moy le
mesme jour et an que dessus.

(Signatures : )

 J. Chamaret pretre
J. Bodero | J. Dalibard pretre vicaire | François Breton
M. Breton | P. Gaultier | R. Millet
François Breton
A. Bigot | Garry | A. Hieaulme
M. Millet | F. Gaultier | Claude Millet
J. A. Mesnard du Halais curé de Bonchamp

(*) ny dans aucunnes
autres adjacentes, et
mesmes dans tous les
autres cantons où elle
etoit et où elle avoit
passé, aiant entiere-
ment disparu.

 
   
 
   

1750 - Inhumation d’une mère
et de son enfant nouveau-né
après une césarienne

   
   
 
   

Signalé par Odile Daugy (2008-01-06)

 
   

Registre BMS 1741-1750 (vues 213-214/215)

 
 

Transcription complète

 
   
 
 

Sepulture de
Christophlette
Heaulmé et d'un
enfant.

(vue 213)

Aujourd'huy vingt cinq juin mil sept cent cinquante
Christophlette Buttier famme de François Heaulmé
metayer à Pertoisson en cette paroisse, agée de trante
sept ans ou environ, decedée de hyer audit lieu
a eté inhumée dans le cimetiere de ce lieu, où
ledit jour et an a eté inumée un enfant de sexe
feminin qui après la mort de la susdite Buttier
sa mère fut tirée de ses flancs par l'operation
cesarienne et ensuitte baptisé par le nommé Beau-
grand maître cyrugien de la paroisse de la

(vue 214)

 très sainte Trinité de Laval, et qui mourut  quelques
instants après. Les deux dites sepultures faites par
nous pretre curé soussigné. En presence de Jacques
Buttier metayer à la Mossardière, frère de la
dite Buttier et oncle de l’enfant, de Jerosme
Geslot metayer à Gabbé en cette paroisse, son beau
frère, de René Fortin et René Dubois ses cousins
germains de la paroisse de Louvigné, qui ont dit
ne sçavoir signer.

(Signatures)
J. A. Mesnard Duhalay, curé de Bonchamp

 
   
 
   

1759 – Relique de la Vraie-Croix

   
   
 
   

Signalé par Françoise Gautier (2005-03-13)

 
   

Registre BMS 1751-1760 (vue 204/251)

 
 

Transcription par Françoise Gautier.

 
   
 
 
 

(vue 204)

Aujourdhuy mardy sixieme jour de l’année mil sept
cents cinquante neuf et le second de l’ouverture du jubilé
en ce diocèse, accordé par notre saint pere le pape Clement
Treize et en consequence publié et concedé par monseigneur
l’illustrissime et reverendissime evêque Charles Loüis de
Froulay pour attirer les benedictions du ciel et la protection
de la très Sainte Vierge mere de Dieu sur la paroisse, nous
avons eté processionellement à l’eglise de Notre Dame d’Av-
enières lès Laval, et maître Pierre Gehard sieur de Landoüerie
chanoine de l’eglise de Saint Michel de Laval a porté solem-
nelement sous le dais, nous curé de cette paroisse en ayant
eu permission de monsieur l’abbé Baudron, l’un des grands
vicaire de monseigneur l’evêque du Mans, la precieuse reli-
que du Vray Bois où a expiré notre divin Sauveur. A
eté assisté de nous curé soussignés de maîtres Jacques Chama-
ret, de Pierre Jerôme Chatizel licentier en la sacrée facu-
lté de theologie d’Angers prêtre vicaire de cette paroisse,
et de plus des trois quarts des paroissiens parmy lesquels
plusieurs ont signés avec nous, et d’un très grand concours
de personnes pieuses des paroisses de Laval et des allentours.
Avons eté reçu à ladite eglise d’Avenières par maître
Sulpice René Chapon  curé de ladite paroisse, maître
Etienne Turpin son vicaire et le reste de son clergé.
Et après y avoir celebré la sainte messe ledit sieur curé
auparavant notre depart a fait adorer à son peuple et à
tous les assistans la precieuse relique qui avoit eté deposée
dans le cœur de son eglise. Et c’est pour perpétuer la
memoire de cette premiere et si glorieuse apparition
et procession de la Vraye Croix que nous l’avons inserée
sur ce registre. Et pour qu’on n’en perde jamais le

(vue 205 gauche)

souvenir ny l’autenticité, nous y avons aussi adjou[té]
tout au long l’autenticité qui nous en a eté accordée, com[me]
il s’ensuit.

Le deuxième jour de novembre l’an de grace mil sept cents
cinquante neuf devant nous Denis Baudron prêtre docteur
en theologie chanoine et scholastique de l’eglise cathédrale du
Mans, vicaire general de monseigneur l’illustrissime Et reveren-
dissime evêque du Mans, en presence de Me François
Desiles prêtre, et Me Jean Baptiste Petit practicien d[em-]
eurants audit Mans, et Me Jean Rolland secretaire de
mondit seigneur evêque estant en notre hôtel, est compa-
ru Me Pierre Gerôme Chatizel prestre vicaire de la par-
oisse de Bonchamp en ce diocèse, au nom et comme procu[reur]
de Me Jacques Alexandre Menard prêtre curé dudit […]
lequel nous a dit et declaré que ledit sieur curé av[oit]
reçu depuis quelque tems de la cour de Rome plusieurs
reliques très precieuses et surtout une portioncule de la Vr[aye]
Croix, mise et enfermée dans une petite croix de cristal, [ornée]
d’un phylographe d’argent, attachée avec un fil de soye […]
rouge bien close et munie d’un sceau de monseigneur […]
Ruben patriarche de Constantinople prelat domestique de
sa sainteté et assistant du trone …. Lequel dit sieur Chatizel
audit nom nous a très humblement prié d’examiner la[dite]
relique, d’en faire la verification et de voir si le tout etoit conf-
orme à l’autentique qu’il nous auroit representé en date du
vingt huit mars mil sept cents cinquante huit, signé de mon
dit seigneur le patriarche, à laquelle verification assisté
comme dessus, avons procedé comme ensuit.

Premierement nous avons pris la lecture du dit autenti-
que, et y ayant considéré avec attention ladite portioncule
de la Vraye Croix enfernée dans une petite croix de cr-
istal, ornée d’un philographe d’argent, bien close, liée
d’un fil de soye couleur rouge et munie du sceau de mon
dit seigneur le patriarche, ayant reconnu que le tout etoit
conforme audit autentique,  et que le sceau etoit bien […]
et entier, nous avons enfermé ladite relique dans une
grande croix d’argent close par devant d’une [vitre]
et par derriere d’une double boëte de fer blanc,
et après avoir remis et enfermé l’autentique et une cop[ie]
du present procès verbal dans ladite boëte de fer

(vue 205 droite)

blanc, nous l’avons fait clore, et apposer
en quatre endroits le sceau des armes de mon
dit seigneur evêque du Mans, et pour la plus
grande gloire de Dieu avons permis de porter solemnele-
ment  ladite relique en procession dans ladite paroisse
et de l’exposer à l’adoration et veneration des fideles.
Fait et passé en notre dit hôtel ledit jour et an
que dessus, en presence desdits sieurs Desiles et Petit
temoins à ce et appellés, et en aide et assistance que dit
est, lesquels ont tous signés avec nous. La minute des
presentes est signée Baudron vicaire general, Chatizel,
Petit, Desiles et Rolland secretaire soussigné. Rolland
avec paraphe. La minute du present extrait demeure
vers nous et sera deposée au tresor de notre eglise.

 (Signatures : )

P. Gehard Landouerie chanoine | Sulpice Réné Chapon
prêtre curé de Notre Dame d’Avénières
J. Bapt. Le Pelé pretre chantre | … Etienne Turpin
J. Chantelou pretre | F. Paumard pretre
J.A. Mesnard Duhalay curé de Bonchamp
Chatizel
pretre vicaire |  B. J. Chamaret pretre vicaire
François Breton | P. Gaultier | … Ph. Gaultier
J. Loret | Jean Breton | François Guittier
F. Gaultier | P. Millet
Fr. Guilier | J. Bodero | (Pre)… notaire
J. Landelle | Louis Bodereau
D. Debonnaire | François Dalibard
P. Dubois | Joseph Boucher
L. Lepage

 
   
 
 
Haut