Retour

Archives départementales de la Mayenne
Mentions trouvées dans les registres paroissiaux et d'état civil

Ballots

 
   
 
   

1583 - Inhumation d'une huguenote

   
   
 
   

Signalé par Philippe Gondard (2010-07-15)

 
   

Référence : registre 1581-1616 (vue 4/177).

 
 

Transcription par Philippe Gondard.

 
   
 
 
 

Le vingt et septieme jour dudit moys [février 1583] fut
enterré Jehan Hunaud metayer de Layngne
et ledit jour madame de Lepine huguenote.

 
   
 
   

1584 - « Tué d'un coup de pistolle »

   
   
 
   

Signalé par Philippe Gondard (2010-07-15) et Bruno Picquet (2010-07-27)

 
   

Référence : registre 1581-1616 (vue 6/177)

 
 

Transcription par Philippe Gondard et Bruno Picquet.

 
   
 
 
 

Le vingt et sixieme jour d’avril mil
cinq cens quatre vingtz et quatre fut
enterré Jehan Serbert du Grant Asseil
qui fut tue d’un coup de pistolle le
vingt et quatrieme dudit moys.

 
   
 
   

1661 - Décès d'un mendiant
originaire de la région de La Flèche

   
   
 
   

Signalé par Pascal Verron (2006-10-04)

 
   

Référence : BMS 1638-1664 (vue 254/301)

 
 

Transcription par .Pascal Verron.
La fin de certaines lignes est cachée dans la reliure.

 
   
 
 
 

Le premier jour du mois de novembre l'an mil six
cent soixante et un fut ensepulturé au cymetiere de
ceste paroisse de Ballotz le corps de deffunct René
Pyoges, lequel a decedé passant pays et mandiant sa v[ie]
avec sa femme dans une grange du Grand Laigné paroisse [du]
dit Ballotz, et lequel estoit de la paroisse de [...]
trois lieüe près La Fleche, par Mre Pierre Maslin p[retre]
habitué audit Ballotz.

(Signature : )
E. Neant

 
   
 
   

1663 – Refonte et bénédiction de la grosse cloche

   
   
 
   

Signalé par Elisabeth Vaillen (2008-05-29).

 
   

Référence : BMS. 1663-1673 (vue 7/210).

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 

Benediction
de la grosse
cloche

Novembre 1663
le 21me

A esté beniste la grosse cloche de cette paroisse de Ballotz
par nous Bertran Boucault pretre curé et nommée
Charles par messire Charles du Buat escuier chevalier seigneur
de Chantail, la Bodinière, le Rocher, Volleinnes, de la Subrardière
et des fiefs et seigneurie de la Mothe de
Ballotz, etc. et haulte et puissante dame Magdeleine
de Birague, veufve de messire Jean du Buat escuier seigneur
de la Subrardière etc., laquelle fut remontée en la place
au clocher le vingt troisieme du courant, ayant esté refaicte
et fondue le quatorziesme du mesme mois
de novembre par Joseph Lami maistre fondeur
demeurant en la ville d'Angers au portail de Saint Aubin
au frais de Yves Cynoir l’aisné, lequel a donné la somme
de neuf vingt livres qui estoit marchandée pour
rendre ladite cloche du mesme poid qu'elle estoit auparavant
et laquelle cloche c’est trouvé augmentée de huict vingt livres
et est pesante au raport dudit sieur Lami de dix sept
cents cinquante livres. Ladite benediction c’est faite ès
presences de Mr Estienne Neant pretre vicaire, de Mr Pierre
Maslin, Mr René Besnard, Mr Jean Richard
et Mr René Gohier tous pretres habitués en cette paroisse.

(Signatures :)

P. Maslin | E. Neant
J. Richard | F. Gohier | R. Besnard
J. Lamy | B. Boucault

 
   
 
   

1679 - Inhumation d’une femme inconnue, originaire de Daon,
décédée au retour d’un pèlerinage à Saint-Méen

   
   
 
   

Signalé par Pascal Verron (2006-10-24).

 
   

Référence : BMS. 1673-1679 (vue 122/127).

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 
 

Le 23me [septembre 1679]

A esté inhumé au cemetiere de ceans par moy vicaire
soussigné le corps d’une femme dont je ne sçai le nom
decedée à la metayrie de la Rouliere, laquelle estoit
aagée de 55 ans ou environ qui rentroit de Saint Meen, qui
n’avoit aucun certificat et qu’on disoit estre de Dan prez
de Chasteaugontier. Elle fut enterrée ès presences de
Pierre Braisse, de Jullien Braisse freres demeurants à ladite
metayrie, de Pierre Derainne tailleur d’habitz et de
Jean Guyon laboureur demeurants à la Rouerie, qui m’ont
dit ne sçavoir signer de ce enquis.

(Signature : )
E. Neant

 
   
 
   

v. 1748 - Contestation sur la seigneurie paroissiale

   
   
 
   

Signalé par Marie-Claude Levieux (2006-07-06)

 
   

Référence : BMS 1754-1763 (vue 94 G/141)

 
 

Transcription par Marie-Claude Levieux.
Le texte ne contient rien de plus que ce qui est transcrit ici.

 
   
 
 
 

Nihil deest
et qu'on continüe à la page suivante

Mr de Craon ayant achepté le lieu de la Motte Gaubert
près le bourg et où demeure René Boisseau qui fut
toute sa vie et sera toujours un parfait vorien et ses
enfans à raison du mauvais exemple et des mauvaises
instructions qu'il leur a données. Car cet homme n'en
veut pas à un seul mais à toute ma paroisse qu'il
surprend ou qu'il fait surprendre au moyen de la
mauvaise humeur de son maître ou de tout autre du même
esprit qu'il peut rencontrer. Nous avons eu un assassin (sic)
commis dans ma paroisse où il ne parut point mais il
fit agir sans paroître en vouloir en être coupable des gens
qui en avoient desjà commis d'autres et qui sont encore
actuellement ches luy. Sa figure filoute encore mieux
la pratique d'un si dangereux homme le fera connoître et
les siens : on s’en doit defier malgré les services qu'il s'offre
de vous rendre

Mr de Craon a donc achepté la Motte de Mr de la Brardière.
Cette Motte donne la seigneurie en imagination : tout le monde
veut être le seigneur de cette paroisse, plusieurs m'ont fait
signifier leur opposition pour ne donner les pièces nominal[les].
Je les ay laissé vis à vis d'eux, pour s'arrenger sur leurs
pretendus droits. Le plus heureux de tous c'est Mr de Farcy
du Roseray. Comme coseigneur il a la premiere place il laisse
les vrais seigneurs se disputer, en un mot il avalle l’huitre
et les laisse aux autres les aiquailles. Mr de Craon nous a bien
fait de la peine. Mr d'Armaillé n'aime pas l'église.

 
   
 
 
Haut