Retour

Archives départementales de la Mayenne
Mentions trouvées dans les registres paroissiaux et d'état civil

La Baconnière

 
   
 
   

1616 - Les ravages de la guerre

   
   
 
   

Signalé par l’instituteur de La Baconnière (monographie communale, 1900)

 
   

Registre BMS 1580-1636 (vue 198/388)

 
 

Transcription par l'instituteur et par Valérie Duroy

 
   
 
 
 

Pasques le 3me apvril 1616 je avois faict
950 pains pour la communion. Il m’en a resté
185 tellement qu'il en a communié 765 en ceste
presente année qui est fort mauvaisse et facheuse
tant à raison de la vie de l’homme qui est chere
que des ravaiges et pilleries comminses sur le
pais par les trouppes qui ont passé et repassé
par tout le pays du Mainne et particulierement en
ceste paroisse là où il y a eu dempuis la
toussainct derniere vingt ou vingt et
cinq compaignes dont il y en a eu sept
tout d’un coup conduittes par ... ("le sieur", selon Angot) Denis Mallet.
Ce que je certiffie estre vray. Faict le 8e apvril
1616.

 
   
 
   

1619 - Pèlerinage à Nantes
et à Saint-Julien-de-Vouvantes

   
   
 
   

Signalé par l’instituteur de La Baconnière (monographie communale, 1900)

 
   

Registre BMS 1580-1636 (vue 226/388)

 
 

Transcription par l'instituteur et par Valérie Duroy

 
   
 
 
 

Voiaige de saint Sebastian à Nantes

Le lundy saiziesme jour du moys de septembre l’an mil
six cens dix neuf nous curé de ceste paroisse
de La Baconniere et habitans ayant faict veu de faire
le voiage de monsieur saint Sebastian à Nantes dès l’an
mil six cens saize pour plusieurs maladyes de
fieuvres pestilentieuses et disenteryes et aultres
maladyes que les gens de guerre qui estoint sur les
pais ceste annee là et l’annee precedente avoint
laissé sur ceste paroisse et en ce pays dont
plusieurs moururent. Avons faict et accomply
ledit veu le mercredy des quatre temps de septembre
estant le 18e dudit moys et avons pris pour
oblations deux bougyes pesantes six livres ou environ
contenant le circuit de nostre eglise de ladite Baconniere ;
et sommes allez nous Symon Genouel, prestre curé,
Me Jehan Le Maignan prestre segretain, Jehan Lebordays borgoie,
Robert et Loys les Teroufletz, Rene Avril, Mathurin Daligault,
Rene Tarot, Michel Farouau, Gilles Huneau garelie, Julian
Brisbare et Guille Girard, ensemble avons faict le
voiaige de monsieur sainct Julian de Vantes (*) nous en revenant
dudit voiage. Certifyé soubz nos signs (sic) les jour et an susdits
et escrit ce 22e jour desdits moys et an susdits.

(Signatures)

S. Genouel
J. Lemaignen

-----
(*) Saint-Julien-de-Vouvantes, commune du département de Loire-Atlantique.

 
   
 
   

1632 - Travaux à l’église

   
   
 
   

Signalé par Jean Faucheux (2007-01-07)

 
   

Registre BMS 1580-1636 (vue 333/388)

 
 

Transcription par Valérie Duroy

 
   
 
 
 

L’eglize de ceste paroisse de la Baconniere a esté reparrée de
couverture tant le clocher chanseau que la nef par la diligense
de nous Jehan le Maignen pretre procureur de la fabrice de ladite
paroisse par des couvreurs de Laval nommés Jehan de la Haye,
Françoys Godefray et Jehan Commee. Et y a entre deulx milliers
d’ardoisse neufe ; pour laquelle reparation et ardoisse j’é
poyé cinquante et six libvres dix soulz, et y faict relatter
tout neuf la moytié du chanseau du cousté vers la court
du presbitere quy est un ... de tout ledit chanseau et oster
de grosse viaille ardoisse qui estoit toutte pourrie ; il y a
entre pour 30 soulz de latte et champlatte, 6000 de clou
à ardoisse, 2000 de clou à latte par unne part, demy par aulte,
200 de touyau et palesteau ; plus elle a esté reblanchie par
un blanchisseur de Laval nommé Jehan Cosnard qui paracheva ladite blanchisseure tant de ladite eglize, chapelle neufe que
sacristies le mardy huictiesme jour du moys de juillet
mil six cens trente et un. Ladite chappelle fut commansée
et les fondemens furent prins le (blanc) jour de may l’an
mil six cent vingt et neuf par Me Estienne Arnoul
maistre masson demeurant à Laval prix faict avecqes les habitans
à sept vingtz dix libvres et deulx pippes de cildre qui ont
cousté seze libvres sans ladite sacristies et par le marché ledit
masson a fourny le tuffeau tant du vitral que de la carrade. De
tout se que dessus je certiffie estre vray. Ladite eglize avoit
esté reparée en l’an mil six cens troys, Jehan Le Bourdays bourgeois
estoit procureur allors, et avoit esté blanchies en l’an mil
six cens sept par un nommé Jehan Tripeau blanchisseur demeurant en
ceste paroisse, et estoit procureur Louis Moulnery.
Faict et attesté par nous procureur fabricier susdit le
dixiesme juillet l’an mil cent trente et un.

Ledit masson a fourny le
benoistier de marbre de
ladite chappelle neufe.

(Signature avec paraphe)
Lemaignen

 
   
 
   

1632 - Clôture de l’autel

   
   
 
   

Signalé par Jean Faucheux (2007-01-07)

 
   

Registre BMS 1580-1636 (vue 335/388)

 
 

Transcription par Valérie Duroy

 
   
 
 
 

Le jeudy et vendredy XIe et 12e jour de septembre 1632 Jehan Le
Maignen pretre procureur de la fabrice de la Baconniere fait
assoire et planter le balustre et mettre la closture de l’aultel de
Notre Dame et au grand autel et remplacer le banc de la chanteres et
faict ferrer ledt balustre. Le tout faict par Pierre Huneau Moriniere
me menuissier et Jehan Mottier mareschal. Monsieur de la Mouessiere
a donné le boye à fairre la tournerie dudit balustre et clotures
desdictz autelz. Ledit Huneau me doibt encores faire deulx fenestres
et chassis à la sacristies, unne closture à l’aultel de la chapelle
neufe et mettre troys caraulx andavant de l’autel. Il m’a dict
en donner la fasson tout este compossé à douze libvres dix soulz
 et pour la ferreure audit Mottier la somme de vingt soulz tournois, le tout poyé par nous Le Maignen. Faict ledit jour et an susdict soubz
nnotre seings.

(Signature avec paraphe)
Lemaignen

 
   
 
   

1634 - Achat d’une chasuble

   
   
 
   

Signalé par Archives de la Mayenne (2011-03-15)

 
   

Registre BMS 1580-1636 (vue 79/388)

 
 

Transcription par Valérie Duroy

 
   
 
 

Chasuble

Jehanne Le Bourdays fille de deffunct Jehan Le Bourdays
Tournerie et de Jehanne Levesque deceda au lieu de la Tournerie
le vendredy premier jour de septembre l’an mil six cens trente
et quattre et fut catholicquement ensepulturee le lendemain
deulziesme dudit moys en l’eglize de sceans par nous vicaire
et chappelain de ceste dicte paroisse pres de l’estaiche proche
le banc du sieur de la Moiessiere davant Notre Dame.
Au service de laquelle a servy la premiere foys la chasuble
blanche acheptee par Me Jehan Le Maignen pretre procureur
de la fabrice de ceste eglize, en laquelle il y a une
petitte image de la Vierge ; et fut porté benistre par ledit
Le Maignen à l’eglize de monsieur saint Françoys de La-
-val le jeudy dernier jour d’aoust audit an 1634.
Faict ledit jour et an susdits.

(Signature avec paraphe)
Le Maignen

 
   
 
   

1649 – Don d’une chasuble

   
   
 
   

Signalé par Jean-Pierre Herriau (2003-12-29)

 
   

Registre BMS 1637-1663 (vue 164/280)

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 

Don
d’une
chasuble

Le premier jour de novembre 1649
a esté donné unne chasuble à l’eglise
de la Bacconniere par les heritiers de
deffunct mestre Louis Perrin laquelle
ont desiré qu’elle servist au saint Rosaire
tous les premiers dimanches du mois
pandant la durée d’icelle ; prient lesdis
heritiers de recommander l’âme dudit deffunt
meste (sic) Louis aux messes du saint Rosaire et avons
escript le present en sa memoire. Fait
par nous vicaire soubssigné.

(Signature)

F. Commere.
 
   
 
   

1655 - Baptême d’un enfant trouvé

   
   
 
   

Signalé par Alain Vriens (2006-03-15)

 
   

Registre BMS 1637-1663 (vue 211/280)

 
 

Transcription par Alain Vriens

 
   
 
 
 

Margueritte, fille qui fut treuvee
le vingt et huictieme novembre mil six
cent cinquante cinq dans le chapitreau
du semetiere de la Baconniere,
dont le pere et la mere sont incognus,
fut babtisee le mesme jour et an.
Fut parain Francois Nepveu et maraine
Margueritte Bretonnee par nous curé
soubsigné ledit jour et an cy dessus.

(Signature)
Pierre de Chalus

 
   
 
   

1658 - Procès-verbal constatant
la disparition puis la remise en place
d'un feuillet du registre paroissial

   
   
 
   

Signalé par Jean Faucheux (2006-10-19)

 
   

Registre BMS 1637-1663 (vue 235/280)

 
 

Transcription par Jean Faucheux

 
   
 
 
 

(page gauche)

Nous Pierre de Chalus prieur curé de la
Baconnière, maistre Pierre Commere vicaire
de laditte paroisse, maistre Marin Chaplet
sacristain, maistre Jehan Mestayrie et
maistre Simon Jaillier chaplains habitués
dans laditte esglise et Hurban Du Blanchet
escuier sieur de la Moisière et seigneur de
laditte paroisse et François Mottier procure[ur]
fabrical de laditte esglise et aultres
soubsignés certifions à qu'il apartiendra
que le feillet cy apprès datté cent quatre ving[t]
trois a esté remins ayant été osté
par quelque accident qui n'est pas venu
en notre cognoissance, et où il n'y avoit rien
escrit, et pour plus forte approbation
avons tous esté appellés quand il a esté

(page droite)
 
remins affin d’oster tou le doubte
qui en pouroit venir cy après, faict le
treizieme septembre mil six cent cinquante
et huict Pierre de Chalus

(Signatures )

Pierre de Chalus
P. Commere
M. Capelet (sic)
J. Metairie
S. Jallier
Ur. Du Blanchet

 
   
 
   

1695 – Bénédiction d’une cloche

   
   
 
   

Signalé par Françoise Gautier (2007-06-07)

 
   

Registre BMS 1692-1699 (vue 48/101)

 
 

Transcription par Valérie Duroy

 
   
 
 

Benediction
d’une
cloche

Le vingt et uniesme jour de decembre l'an
mil six cent quatre vingt quinze a esté
par nous pretre bachellier en theologie soubzsigné
prieur de l’Abit et curé de la Bacconnierre
la cloche beniste dudit lieu de ladite
parroisse et les ceremonies observées
confor(me)ment au rituel de ce dioceze, suivant
la permission qui nous en a esté donnée
par monseigneur l'illustrissime et
reverendissime evesque du Mans, signé
Louis evesque du Mans le ceinquesme
decembre audit an. Et
ladite cloche a esté nommée
Perrinne Suzanne par messire Pierre
Dublanchet escuyer seigneur de la Bacconniere
et de la Moisierre et autres lieux, et par
Suzanne le Pretre dame du Bourgneuf,
de Fresnay, de la Benehardierre, des Hayes
et autres lieux, femme de messire
Charles Paul Baillyf escuyer, chevallier et seigneur de la
parroisse du Bourgneuf de la Forest,
parein et mareinne de ladite cloche, lesquels
ont signé avecq nous. Rature : six mots
nuls. Gloze Paul, approuvé, plus gloze
Chevallier, aussy approuvé.

(Signatures)

Le Prestre
Pierre Dublanchet
Bailly
Mary
… curé
Jallier
Perier
vicaire
… Gilles
Antoinette Dublanchet
J. Davy

 
   
 
   

1714 - Réconciliation du cimetière,
pollué par "des gens de néant"

   
   
 
   

Signalé par Françoise Gautier (2006-03-20)

 
   

Registre BMS 1704-1714 (vue 131/137)

 
 

Transcription par Françoise Gautier

 
   
 
 

Recon-
ciliation
du
cimetiere

Du vingt et un juin mil sept cent quatorze, aiant eté
representé à monseigneur l’esvesque au cours de sa
visite que le cimetiere de cette paroisse est interdit
depuis six mois ou environ par des violances qui ont
eté commises jusqu’a faire des plais considerables ....
et que ce desordre est arrivé par des gens de neant et
qui n’ont aucun bien, on nous a requis charitablement
de reconcilier ledit cimetiere pour la commodité
du public, y faire processions et sepultures. A quoy ayant
egard, nous vicaire general soussigné, par l’ordre de
mondit seigneur, avons reconcilié ledit cimetiere observant
les formes prescriptes par le ritüel de ce diocesse. En foy
de quoy nous avons signé le present procès verbal ledit
jour et an que dessus.

(Signature)
Bouessay
vicaire general

 
   
 
 
Morts violentes
 
 
 
   

1606  - Frappé à la gorge

   
   
 
   

Signalé par Jean Faucheux (2007-01-07)

 
   

Registre BMS 1580-1636 (vue 21/388)

 
 

Transcription incomplète.

 
   
 
 
 

Jehan Bahier dit La Forge (?), mary de Jehanne Rebuffé,
fut frappé en la gorge dont il deceda subitement
en la maison de la veuve Thugal Rebuffé en ce bourg de la
Bacconere le mardy sur les neuf heures du soir qui estoit le
second jour du moys d’aoust l’an mil six cens six.
Et fut le corps levé par la justice et mené ensepulturer en la
paroisse d’Andou(ié ?) par notre permission le . . . jour
après qui estoit le vendredy quatrieme jour dudit moys et an susdits. Certifyé
par moy curé de la Baconnyere sousigné.

(Signature)
S. Genouel

 
   
 
   

1610 – Tombé d’un chêne

   
   
 
   

Signalé par Jean Faucheux (2007-01-07)

 
   

Registre BMS 1580-1636 (vue 25/388)

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 
 

Geoffray Denot (?) deceda au lieu de la Gacholiere le
jeudy au soir vingt et huictiesme jour du moys de
janvier 1610 par accident fortuit, estant tombé d’un
chesne. Et le lendemain fut catholicquement ensepulturé
enmy le grand cymittiere de sceans par nous soubzsigné.
Faict èsdits jour et an que dessus.

(Signature)
Lemaignen

 
   
 
   

1610 – Mort subite

   
   
 
   

Signalé par Jean Faucheux (2007-01-07)

 
   

Registre BMS 1580-1636 (vue 26/388)

 
 

Transcription complète

 
   
 
 
 

Jehanne Mestairye (femme de Jehan Rivet ?) est decedée …
par accident de mort subite le 27e jour de septembre
1610 et le lendemain fut catholicquement ensepulturée
au grand cymittiere de sceans par nous curé et chapelain
soubzsigné èsdits jour et an que dessus.

(Signature)
Lemaignen

 
   
 
   

1611 – Écrasé par une « charte » (charrette)

   
   
 
   

Signalé par Jean Faucheux (2007-01-07)

 
   

Registre BMS 1580-1636 (vue 28/388)

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 
 

Mathurin Beucher filz de Robert Beucher de la Cableries (?) deceda
sur le chemin de Laval d’une charte qui lui passa par
sur le corps le samedi quatrieme jour du moys de juin
l’an mil six cens unze. Et le dimanche ensuivant,
qui estoit le cinquieme jour desdits moys et an, fut catholicquement
ensepulturé au grand cemetiere de ceste paroisse de la
Bacconiere par nous curé soubsigné et chappelain
de l’eglise de ladite paroisse . . . (de la Baconniere ?)

(Signature)
S. Genouel

 
   
 
   

1617 - « Occis dans une chênaie »

   
   
 
   

Signalé par Monique Ingé (2001-07-17)

 
   

Registre BMS 1580-1636 (vue 46/388)

 
 

Transcription incomplète

 
   
 
 
 

Mathurin Ruau de la paroisse de la Chapelle d’Erbret
ainsy que nous a certiffié honeste homme Ambroys
Beaucier, lequel fut le jour d’hier occis et masa(cré ?)
en unne chesnaye près le lieur de la (Gr ?)ollière. A esté
ce jourd’huy quinziesme jour de juillet mil
six cens dix sept par vertu du mandement de monsieur le
… A esté catholiquement ensepult[uré]
au cymittiere de la Chapelle de notre dame des …
paroisse de la Baconniere par nous pretre subz signé. Fait
lesdits jour et an susdits…
Cest mandement en dapte de …

(Signatures)

Lemaignen…
…jullet…

 
   
 
   

1634 – Noyade dans l’étang d’un moulin

   
   
 
   

Signalé par Monique Ingé (2006-04-01)

 
   

Registre BMS 1580-1636 (vue 79/388)

 
 

Transcription complète.

 
   
 
 
 

Jehanne Ribay servante demeurant à la Sauvaigères décéda par cas fortuit
le vendredy dixneufiesme jour de may 1634 pour avoir tomber en
l'estang de moulin ; et fut catholicquement ensepulturée au grand
cymettiere de la Baconnière par nous vicaire et chappelain de ladite
paroisse de la Baconnière le samedy vingtiesme jour dudit moys.
Faict ledit jour et an susdits.

(Signature et paraphe)

J. Lemaignen

 
   
 
   

1635 – Tué par un coup d'arquebuse

   
   
 
   

Signalé par Monique Ingé (2006-04-01)

 
   

Registre BMS 1580-1636 (vue 81/388)

 
 

Transcription par Monique Ingé

 
   
 
 
 

Michel Rebuffé sieur de la Crib(e)rie fut tué d'un coup d'arquebuse
dans la mamelle de gauche au devant de la porte de son logis en ce
bourg le jeudy quatorziesme jour du mois de juin mil six cens
trante et cinq sur les deux heures apprès midy. Et le landemain
fut catholicquement ensepulturé en l'eglise de ceans au devant
du crucifix par nous vicaire et chappelain de cette paroisse,
ce que je certifie estre vray. Faict lesdits jour et an susdits ... (coustot ?)
Gloze : quatorze : approuvé.

(Signature)

1635
J. Lemaignen
Ce 15 juin

 
   
 
   

1637 - Deux morts accidentelles

   
   
 
   

Signalé par Jean Faucheux (2008-10-16)

 
   

Registre BMS 1637-1663 (vue 2/280)

 
 

Transcription par Jean Faucheux

 
   
 
 
 

(page gauche)

René de Challus escuyer sieur de la Braudays mourut au lieu
de la Daligaudaye en la paroisse de Juvigné le jeudy Xe
septembre 1637 par accident fortuit de un coup de pistolet ou
harqu(e)bousse quy luy fut porté dans le corps. Et fut catholicquement
ensepulturé au coeur de l’eglize de la Templerie le samedy doulzieme
jour dudit moys. Fut assisté par monsieur le curé du Bourgneuf et (y a ?)
assisté les curés de Juvigné et de Bourgon et plusieurs (hommes ?)
d’eglise tant de La Baconniere, de Juvigné, du Bourgneuf
et de Saint Hillaire et plusieurs gentilzhommes. Les 4 qui portoient
le drap mortuere (r?)estoit monsieur du … et le sieur de la
compaign… … monsieur d… sieur de la … et …

(Signature)

(page droite)

Michel Frot decéda au lieu nommé Morant en sortant de la messe le
jour et feste de madamme saincte Katherine estant le vingt et cinquiesme
jour de novembre mil six cens trente et sept. Fut tué d’un coup de
carabinne ou harquebousse tellement qu’il mourut subitement sur la
place et fut catholicquement ensepulturé le vadedy (sic) 27e dudit moys
par nous pretre et chappelain de ceste dicte paroisse au grand cymettiere
… vis à vis de la porte de l’eglize d’icelle. Faict par nous pretre
soubz signé.

(Signature)

 
   
 
   

1650 - Morte de maladie contagieuse

   
   
 
   

Signalé par Jean Faucheux (2007-01-27)

 
   

Registre BMS 1637-1663 (vue 31/280)

 
 

Transcription par Jean Faucheux

 
   
 
 
 

Le corps de Liennette Gevrin fut ensepulturé
au cimmetiere des Ourmeaux, laquelle mourut
de la maladie contagieuse le trantiesme
juillet 1650

(Signature )
F. Commere (?)

 
   
 
  Retour
Haut